Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autres      (2042 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille l'apelle "papa"...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/03/10 | Mis en ligne le 15/05/12
Mail  
| 352 lectures | ratingStar_255185_1ratingStar_255185_2ratingStar_255185_3ratingStar_255185_4
Il y a un gros mal entendu ! La seul chose que je n'ose pas faire, c'est de lui montrer des image de type "papa, maman et bébé ours", ceci étant ce qu'elle vie avec celui qu'elle appelle "papa". Je lui parle souvent de son histoire (ce qui, pour moi, est difficile a faire car je tien absolument à éviter d'accabler sa mère) , mais cela ne semble pas vraiment lui parler… c'est tellement abstrait sans la présence de sa mère ! Je persévère mais j'ai beau faire, je suis désemparé… au point que j'ai parfois l'impression d"être fou ! Je lui dit régulièrement que je l'aime ce qui, en plus du reste me vaut l'honneur d'être appelé "maman" (oui, soyons bien clair : je considère bien cela comme une marque d'affection qui me sort du lot… et cela me pèse de devoir la détromper systématiquement). Répondre… le problème est, pour elle, de comprendre ! Je suis persuadé que les enfant sont déjà exceptionnel sans avoir à leur inventer des pouvoir divinatoire paranormaux. Je vois que ma fille a une capacité d'apprentissage absolument phénoménal, il en va de même pour tout les enfant j'en suis sûr. Mais je ne crois pas que l'on doive confondre cette aptitude naturelle avec de l'omniscience comme tout les nouveaux penseurs le disent. Pire, cette extrême capacité d'absorption est accompagné d'une confiance aveugle envers les parents (surtout la mère…) ce qui peu avoir des conséquence catastrophique (je pèse mes mots). Je sais pour en avoir fais l'expérience personnel à quel point un parent tout puissant peu corrompre la psyché de son enfant… sans forcément penser à mal… simplement par commodité et négligence. J'ai personnellement mis 33 ans (avec 2 ans de thérapie) … pas pour réparer mais simplement pour comprendre ce que l'on m'a volé et pour en faire le deuil. JE NE VEUX PAS DE CA POUR MA FILLE !!! (qui je le rappelle n'avait que 9 mois quand cela a commencé, elle était encore plus jeune que moi). Hors, cela commence comme ça : d'abord plus d'assise familial. Puis l'effacement du père (avec la complicité des juges pour ceux qui s'accrochent). Ensuite l'interversion avec un autre homme qui, pour plaire à la mère, va prendre la place vide et faire de la séduction sur les enfant… Tout ça n'a peu être pas beaucoup de conséquences sur un enfant de quatre ans… mais sur un nourrisson ? Oui… je vois ma fille subir ce que j'ai moi même du subir et je me sent impuissant… et par moment ça me rend fou de rage ! J'en ai conscience et je fait en sorte de ne pas exposer ma fille à ces humeurs noires. Ce week-end on a beaucoup ri… j'aimerais avoir plus de moment comme ça avec ma fille… Voila… fin de la catharsis, retour au constructif : Quelqu'un a t'il déjà eu affaire avec "l'école des parents" ? J'y ai rendez vous mercredi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255185
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Besoin d'aide dans l'education - mamans nature

image

Coucou Himi, On était septembrettes ensemble. Je suis aussi étudiante mais qu'avec une puce mais je peut te dire que je comprends ce que tu ressent. Les vacances, même si j'aime être avec ma fille, je les redoute un peu et là les grandes...Lire la suite

Besoin de conseils !!! - familles recomposees

image

Je suis d'accord, mais pour mon mari c'est compliqué ! J'ai compris et accepté très tard pourquoi il n'osait pas s'opposer aux choix de ses parents ! Ce que ses parents disent ou font, Dieu fait et pense pareil !!!! Tu vois !!! Il a eu une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages