Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Autres      (2042 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils de 13 ans est un enfant difficile

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 49 ans
Mail  
| 2569 lectures | ratingStar_121522_1ratingStar_121522_2ratingStar_121522_3ratingStar_121522_4

Mon fils âgé de 13 ans aujourd'hui, a toujours été un petit garçon turbulent, associable, ayant toujours été mis à l'écart (à cause de sa singularité) , perturbant la classe par son comportement, voulant être le centre d'intérêt, bagarreur… Nous avons tout fait pour qu'il reste dans le circuit normal (son QI est correct donc à ce niveau là il devrait suivre en classe ! ) mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Il n'aime pas l'école et nous le fait bien ressentir. Je me rappelle son année de CP a été une catastrophe et source de beaucoup de conflits.Sa sixième a été catastrophique et le collège nous a dit qu'il ne pouvait pas le garder. Sébastien a été suivi par un pédo psychiatre depuis l'âge de 3 ans puis le CMPP a pris le relai jusqu'à l'année dernière.Je pense que vous êtes passés par le même état que moi (dépression, impuissance, ras le bol des réunions, du regard des autres parents…). Sébastien est né d'une première union mais j'ai quitté son père alors qu'il n'avait que 7 mois (violence…). Son père est inexistant au niveau éducation montrant même une image d'un père "modèle", qui ne punit pas, qui est gentil… ce qui est encore plus difficile pour moi qui a le rôle de "méchante".Donc cette année, il a du intégré un ITEP (on a pas eu trop le choix vu les bêtises qu'il a faite (le jour de la fête des mères, 6 gendarmes sont venus à la maison à 7 h 30 me demandant de les suivre au commissariat avec sébastien. Il s'était amusé (avec deux autres gamins) à faire bruler des papiers de bonbons mais ça a pris des proportions plus grandes. Ils ont voulu arrêter le feu avec un container poubelle pensant que ça allait l'éteindre, mais ça a été tout le contraire et le gymnase a été atteint, donc pompiers… , sanctions disciplinaires à l'école car il a fait le "mur" deux après midis, insolence… Il y a donc eu pas mal de problèmes et l'ITEP nous a annoncé que les éducateurs n'y arrivaient plus (il est dans le groupe des grands soit 12 enfants) et nous imposent donc un internat séquentiel où l'enfant rentre 2 fois par semaine pour dormir. J'appréhende car les week ends sont très conflictuels. L'année prochaine il va dans un autre ITEP. C'est notre souhait et celui de l'ITEP où il est actuellement car il ne s'investit pas dans la thérapie, son seul souhait est de rentrer à la maison et d'imposer ses règles (que du plaisir et surtout pas une seule contrainte). De le voir malheureux me perturbe énormément mais il faut tenir bon car c'est son avenir qui est en jeu. Mon profond désespoir, c'est l'attitude des autres personnes. J'ai eu moi même du mal à admettre que mon fils "n'était pas comme les autres enfants" mais les gens sont méchants et associe un enfant difficile à une mauvaise éducation et nous oblige donc à nous renfermer et à tout encaisser seul. La famille, c'est pareil, elle ne comprend pas. Ils sont de la vieille époque où un enfant quand il ne va pas droit il faut lui coller une bonne correction pour que ça reparte. Pour l'instant je ne sais plus ce qui est bon pour mon fils, je suis perdue. La première année d'ITEP n'a pas été très concluante. On verra l'année prochaine. Mon souci est de savoir si j'ai pris la bonne décision.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121522
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Besoin d'aide dans l'education - mamans nature

image

Coucou Himi, On était septembrettes ensemble. Je suis aussi étudiante mais qu'avec une puce mais je peut te dire que je comprends ce que tu ressent. Les vacances, même si j'aime être avec ma fille, je les redoute un peu et là les grandes...Lire la suite

Besoin de conseils !!! - familles recomposees

image

Je suis d'accord, mais pour mon mari c'est compliqué ! J'ai compris et accepté très tard pourquoi il n'osait pas s'opposer aux choix de ses parents ! Ce que ses parents disent ou font, Dieu fait et pense pareil !!!! Tu vois !!! Il a eu une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages