Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Crises / Caprices      (466 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 4 ans 1/2, il nous tyrannise

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 2209 lectures | ratingStar_92100_1ratingStar_92100_2ratingStar_92100_3ratingStar_92100_4

J'ai 2 garçons de 6 ans 1/2 et 4 ans 1/2, et je suis enceinte de 7 mois du 3è. Je suis mariée depuis 7 ans avec le papa, nous nous aimons beaucoup. Mon mari travaille beaucoup (en moyenne 85h/sem) dans un travail très usant physiquement et psychologiquement. De mon côté, je travaille par intermittence, disons que je fais des remplacements. Cela me permet de ne pas trop travailler, pour gérer la maison et m'ocuper des petits.

Notre ainé a toujours été un enfant adorable, (bien que petit dormeur…) , avec des défauts, comme tout le monde, mais enfin un enfant sans problème particulier.

Notre second nous épuise depuis sa naissance. Je me maudis de penser de telles choses, mais parfois il nous gache carrément la vie. Nous l'aimons bien sûr de tout notre coeur, mais il m'arrive de souhaiter être séparée de lui (temporairement bien sûr) pour pouvoir respirer (pardon de dire ça, je mesure à quel point cela peut sembler monstrueux pour ceux qui sont séparés de leurs enfants). Heureusement il arrive que ses grands-parents le prennent quelque jours (ce qui arrive rarement car ils sont loin). Avoir une vie sociale avec lui est très difficile…

Depuis qu'il est né il hurle. Quand je dis hurler, ses cris étaient tellemnt perçants bébé qu'ils me figeaient sur place, j'avais l'impression que mon cerveau résonnait dans ma boîte cranienne. Sans que je n'ai jamais pu trouver de raison. Bien évidemment tout va bien tant sur le plan ORL que digestif etc… (je vous rassure j'ai déjà consulté). Sa nounou à l'époque (mère de 6 enfants, et assmat depuis de nombreuses années) me disait "je ne sais vraiment pas ce qu'il a, il hurle toute la journée". Heureusement il a commencé à dormir toute la nuit vers 17-18 mois, j'ai pu souffler un peu. Avec l'apparition du langage sont arrivés les caprices, et la marche (à 10 mois) son lot de bêtises.

Sauf que c'est tout le temps, toute la journée. Du lever au coucher, ce ne sont que caprices et tyrannies. Il n'y a que quand je lui lis une histoire, ou qu'il regarde un moment la télé qu'il est calme. Le reste du temps, il saute partout, se met en danger, fait toutes les saletés possibles et imaginables (par ex il ramasse les chewing gum trouvés par terre dans la rue et les mange…) Je ne pourrais vous faire une liste exhaustive tellemnt tout est sujet à conflit.

Je ne suis pas du genre laxiste, ni mégère a contrario. Son père et moi tachons de lui apprendre les règles de vie en société en étant fermes et si possible justes, inflexibles quand il le faut (on ne rote pas à table, on ne montre pas ses fesses aux gens, on ne dit pas de gros mots, on donne la main sur le trottoir, on essaie de manger proprement, on ne mange pas des bonbons toute la journée, on ne réclame pas des jouets toute la journée, on ne martyrise pas son frère, on n'insulte pas ses parents ni qui que ce soit d'autre etc…) , souples quand c'est possible (par exemple il refuse tout ce qui est boutons, je fais donc en sorte de lui éviter les polos, pantalons et autres chemises de son frère, mais je ne peux quand meme pas lui racheter une garde robe complète !! ).

Peine perdue… Ni les punitions (en tâchant de les donner à bon escient, en l'ayant prévenu avant et en lui expliquant pourquoi nous le punissions) ni les récompenses n'y changent rien. Lorsqu'il est puni dans sa chambre ou au coin, il casse tout, tape dans les murs (à tel point qu'il en fait tomber le platre). Un jour où son frère était absent, invité par un copain, je lui ai consacré toute ma journée : nous avons fait ce qu'il avait envie, mangé au Mc do', aller à la pêche, des jeux etc… Il a été odieux toute la journée, passant son temps à me provoquer et à me menacer. Le pire c'est lorsque nous sommes "en public"…

L'automne dernier je l'ai amené chez une psychologue qui l'a évalué, m'a conseillé de l'emmener voir une neuro pédiatre qui lui a fait passer tout un bilan orthophonie, psychomotricité, orthodontie, tests psy etc… Résultats : tout va bien, pas de dépression ni d'hyperactivité… La seule chose c'est qu'il aurait un QI de 130, mais ce genre de chiffre ne veut pas dire grand chose chez un enfant de son âge.

Il a des périodes moins "dévastatrices" et d'autres où il est tellement dur que je finis par m'effondrer en larmes devant lui tellement je suis à bout. Son père ne s'en sort pas mieux, et son grand frère se met parfois à pleurer tellement il le tyrannise.

Evidemment l'arrivée du bébé n'arrange sûrement pas les choses, mais ça ne fait que 7 mois que c'est prévu… alors que mon fils est comme ça depuis des années…

L'autre jour, il m'a tellement poussée à bout que je l'ai mis au coin en lui demandant s'il n'en avait pas marre de nous pourrir la vie.Il m'a rétorqué : "je voudrais me tuer, ne plus exister sur cette terre". Bien sûr j'ai été affolée, je l'ai serré fort dans mes bras en lui répétant mon amour, en lui disant que mes paroles avaient dépassées ma pensée, que je regrettais, que même s'il fait des bêtises on l'aime très fort, que nous avions tous besoin de lui etc et que nous serions les plus malheureux de la terre s'il n'était plus là. Nous en avons ensuite reparlé calmement, tous ensemble. Il y a eu 1 jour d'accalmie… Et la tyrannie a recommencé, et maintenant il me menace quasi systématiquement en me disant "si tu ne m'achètes pas si ou ça, je me tue"

J'ai repris RDV avec la psychologue, mais je n'ai pas de RDV avant septembre.

Voilà, c'est mon histoire, c'est difficile de tout expliquer correctement, je suis épuisée, ma grossesse me fatigue beaucoup plus que les 2 précédentes. Depuis le début on trouve de fausses bonnes raisons (déménagement, papa qui travaille beaucoup, impulsivité tout simplement, l'entré à l'école, le changement de lune, les horaires d'été et je ne sais quoi encore) , mais parfois je perds espoir de passer de bons moments en famille. Ce conflit perpétuel ne peut plus durer, mais je n'ai pas de solution…

Pardon d'avoir été si longue, ce n'est pas facile de trouver les mots adéquats.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


92100
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Baby blues et bm stressante

image

Si j'avais vécu près de cez ma BM j'aurais eu le même problème (que j'ai eu au final mais par bides quand nous la voyions). Les conseils qui t'ont été donnés sont bons. Il faut dès à présent que tu lui mettes des limites d'abord...Lire la suite

Martinet: comment s'en servir?

image

Et tu me réponds par un impressionnant laïus essayant de justifier ta vie. Ce n'est pas ce que je te demandais. Je voulais juste savoir si tu pensais mettre des raclée à tes gamins qui les empêcheront de s'assoir pendant 4 jours. Je ne pense pas...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages