Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Crises / Caprices      (466 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crise d'enfant : mes astuces pour bien les gérer.

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 650 lectures | ratingStar_135319_1ratingStar_135319_2ratingStar_135319_3ratingStar_135319_4

J'étais comme vous depuis le début : inquiète, flippée, je me disais que j'arrivais pas à faire ce qu'il fallait pour le rendre heureux (c'est mon premier ! ) , que je savais pas le distraire…

Au passage : il a eu aussi des problème de RGO que l'on traite encore aujourd'hui et le traitement a changé nos nuits (de lever dix fois par nuit à 0 en trois semaines, yessssssss ! ) !

Donc aujourd'hui, mon ange est toujours un râleur : quand il joue, quand il se déplace, quand il est dans les bras trop longtemps, quand il faut aller faire la sieste (l'horreur, même s'il dort debout ! ) , quand il faut l'allonger sur la table à langer et que lui, il a décidé de jouer assis… je vous passe tous les exemples.

En plus, depuis quelques temps il teste les colères et les pleurs quand on ne veut pas lui laisser faire qqchose : dans ces cas là, il est trognon avec sa tête du "Bébé le plus malheureux de la Terre" (si si mesdames, c'est moi qui l'ai ! ).

Bref pour vous dire que c'est leur caractère et que pour ce que j'en ai compris avec le mien, c'est pas trop grave. Ils ont juste besoin qu'on soit très présentes, et ont besoin de changer souvent d'activité (c'est pour ça qu'ils aiment les ballades : le paysage, les rencontres, ça les occupe bien). En fait, c'est parce qu'ils sont très ouverts à tout et voudraient faire tant de choses à la fois qu'ils s'agaçent…

Moi, j'ai trouvé quelques pistes pour améliorer les choses : quand il chouine sans réelles raisons (pas de couches sales, de grosses faims,…) je le taquine en faisant la même bruit ou la même tête que lui et je rigole ! Effet immédiat : il arrête de râler et se marre avec moi ! Et puis je lui explique qu'il ne sert à rien de râler parce que… blabla en fonction des circonstances (parske tu n'y arriveras pas aujourd'hui, mais demain oui, parske Maman a dit non et que c'est toujours non, parske il faut perséverer dans ce qu'il essaie, etc…).

Et puis si vous êtes fatiguées, il faut aussi qu'il l'accepte : dites lui que vous avez besoin de vous reposer 5 mn et laisser le râler dans son coin. Moi j'osais pas au début, mais franchement, j'ai été surprise de voir qu'il a très tôt compris ce que je lui expliquais ! Et quand je le laisse râler un peu dans son lit tout seul avec des jouets, au bout de 5 mn, il joue tranquillement tout seul.

Et pourtant je vous assure que je suis du genre à pas le laisser pleurer plus de 4 dixième de secondes tout seul mais quand il râle, c'est pas pareil… c'est pas une urgence grave ou une énorme besoin de calin ou de la présence de Maman.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


135319
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Baby blues et bm stressante

image

Si j'avais vécu près de cez ma BM j'aurais eu le même problème (que j'ai eu au final mais par bides quand nous la voyions). Les conseils qui t'ont été donnés sont bons. Il faut dès à présent que tu lui mettes des limites d'abord...Lire la suite

Martinet: comment s'en servir?

image

Et tu me réponds par un impressionnant laïus essayant de justifier ta vie. Ce n'est pas ce que je te demandais. Je voulais juste savoir si tu pensais mettre des raclée à tes gamins qui les empêcheront de s'assoir pendant 4 jours. Je ne pense pas...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages