Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Crises / Caprices      (466 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai plus confiance en personne

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 03/08/11 | Mis en ligne le 19/04/12
Mail  
| 512 lectures | ratingStar_243812_1ratingStar_243812_2ratingStar_243812_3ratingStar_243812_4
Je m'appelle Manon, j'ai 16 ans. J'ai deux soeurs. Une d'entre elle est tombé amoureuxe d'un junkie, violent et alcoolique. Je l'adorais pourtant. Sa souffrance m'avait énormément touché, il était deséspéré, avait eu une enfance de merde, n'avait plus de famille à part nous. Je lui ai fait confiance, puis j'ai finit par apprendre les choses qu'il avait fait subir à ma soeur. Il a détruit ma famille (crises de nerfs, menaces de mort, pleurs, hurlements, j'aurais aimé être sourde). Plus elle l'a quitté, j'ai eu mal, très mal… je l'aimais vraiment beaucoup. Puis je l'ai détesté ? Elle est retombée sur un looser, alcolique et fainéant. Elle revient à la maison, pardonne, repars, toujours le même refrain, le même bordel. Encore des menaces, des appels incessants, des bagares, des hurlements. Mon autre soeur s'est également trouvé un lascar, qui préfère prendre sa cuite que de faire les courses pour son gamin. Encore des coups de fils en plein milieu de nuit "il pète un plomb", puis elle pardonne, le défend "non il ne boit plus, ne fait pas la fête"… L'amour rent abruti ? Aveugle ? Ma famille se détruit, doucement mais sûrement… Puis les embrouilles incessantes, car j'ai une très grande famille, tout le monde crache sur tout le monde. Ma carapace se forme… Mes rondeurs en remettent une couche, je m'isole avec ma musique et les animaux (ils ne jugent pas, ne me blessent pas). Je finit par être très méfiante, pour moi, tous les hommes sont mauvais… je n'arrive pas à me projeter avec un homme, car je suis très méfiante, je n'ai confiance en personne… puis en plus, comment un homme va pouvoir aimé mon gros ventre, mes grosses cuisses ? C'est inconsevable. J'ai aussi un gros défaut : aimer les personnes plus qu'ils ne m'aiment. Quand j'aime, j'aime vraimentet j'ai jamais la sensation que cet amour est réciproque, j'ai toujours peur d'être abandonné… Bref, à côté de ce portrait "sombre", je suis quand même joyeuse (je sais apprécier les petits bonheurs de la vie) , pleine de vie, drôl. J'espère prendre du recul, d'oublier le passé, de passer à autre chose… le meilleur est sans doute devent moi, il y a des jours ou tout parait facile, d'autre ou j'ai peur de ne jamais y arriver. A vraie dire, je ne voit pas trop quelle réponse je vais reçevoir, que dire ? Mais c'est la première fois que j'explique, ça fait du bien. Merci d'avoir lu.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


243812
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Baby blues et bm stressante

image

Si j'avais vécu près de cez ma BM j'aurais eu le même problème (que j'ai eu au final mais par bides quand nous la voyions). Les conseils qui t'ont été donnés sont bons. Il faut dès à présent que tu lui mettes des limites d'abord...Lire la suite

Martinet: comment s'en servir?

image

Et tu me réponds par un impressionnant laïus essayant de justifier ta vie. Ce n'est pas ce que je te demandais. Je voulais juste savoir si tu pensais mettre des raclée à tes gamins qui les empêcheront de s'assoir pendant 4 jours. Je ne pense pas...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages