Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Crises / Caprices      (466 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les enfants et leur période de bêtises

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 23/11/11 | Mis en ligne le 31/03/12
Mail  
| 600 lectures | ratingStar_234917_1ratingStar_234917_2ratingStar_234917_3ratingStar_234917_4
Marie : Oui, je pense que Loéline, c'est Cléa avec un an de moins niveau caractère ! Exactement la même chose au même âge. Tout balancer : je devenais folle ! Mais Cléa prend un malin plaisir à me rendre chèvre et ça marche tellement bien qu'il n'y a pas raison de s'en priver. J'ai suivi tous les conseils possibles et imaginables : pédopsy, éducatrice, fessées, pas fessées, fermeté, souplesse... pfff... rien à faire ! Parce que le problème, c'est que ce n'est pas fait méchamment. Elle voit une bêtise à faire, elle s'éclate de rire, elle m'imite en train de crier et ensuite seulement elle va faire sa bêtise... En riant ! Alors, forcément, moi ça ne me fait plus rire du tout mais tout le monde la trouve "rigolote", "coquine", "mignonne" blablabla... Et moi je rame... Le pire, c'est à table : je pense qu'il est vraiment temps qu'elle mange à la cantine car je vais me faire interner ! Elle ne mange rien, s'amuse à dessiner sur la table avec les aliments, s'amuse à taper son verre... Là aussi, on mange à quatre à table, on essaie de tout bien faire pour montrer l'exemple, on punit, on reprend mais il n'y a rien à faire ! A la crèche aussi chez nous ils la trouvaient "super adorable"... forcément, comparé à d'autres monstres qui sautent partout mais sans sourire... Himeryou : Cléa aussi prend de l'acide folique depuis ses 5 mois. A priori, on va bientôt passer à 2 cachets. On a remarqué la différence quand on n'en a pas donné pendant 3 semaines pendant le déménagement. Elle était encore plus insupportable. C'était peut-être à cause du déménagement mais, dès qu'on a repris, ça s'est calmé au bout de 2-3 jours. Nounoursette : Nous aussi on est suivis à Lejeune et on doit y retourner en janvier. Ici, bilan avec la neuropédiatre du CAMSP ce matin. Comme d'hab, mon impression est mitigée. Je suis super contente car elle trouve Cléa très débrouillarde, sociable, pleine de progrès et blablabla mais il y a une mentalité dans ce CAMSP qui me gonfle un peu malgré la gentillesse de tous les intervenants. Quand j'ai dit que Cléa comptait jusqu'à 4, elle s'est offusquée que je lui apprenne des trucs "aussi difficiles". J'ai été claire en disant que, dès qu'elle gèrerait les nombres, on passerait aux additions quel que soit l'âge car je suis comme ça, si ça avance, j'avance. Si elle apprend un truc, on passe à autre chose de plus compliqué. En bref, la stimulation. Je pense qu'elle va faire des cauchemars sur l'horrible marâtre que je suis ce soir ! Toujours ce bon vieux discours sur la "surstimulation". J'ai insisté pour reprerndre la psychomot car, Cléa, sous ses airs "je sais tout faire toute seule", ne sait toujours pas boire au verre car la paille c'est plus drôle, ne sait pas remonter le robinet pour l'ouvrir car elle n'aime pas se laver les mains, ne sait pas coordonner "j'appuie sur le distributeur de savon tout en laissant l'autre main en dessous"... bref des petits trucs qui ne se remarquent pas mais qui m'énervent royalement. Du coup, ça ferait 5 rééducs par semaine, ce qui est un peu beaucoup. J'ai suggéré de faire passer à la trappe l'éduc spécialisée mais soit-disant que ça lui "permet de développer sa propre personnalité". Pour le dire moins diplomatiquement, pouvoir s'amuser sans que maman soit toujours en train d'orienter les jeux. Comme si Cléa ne savait pas se faire entendre ! Donc c'est sûrement le groupe moteur qui va passer aux oubliettes. Ceci dit, entre les congés et absences des intervenantes, ça ne va pas changer grand chose. Enfin, moi aussi j'ai mon caractère et ma conclusion c'est la paradoxe entre les compliments sur les progrès et les critiques détournées sur la "surstimulation". A mon avis, le premier est aussi dû au second... Enfin, je ne suis pas prête à me reposer sur mes lauriers de toute façon et ils le savent bien. D'ailleurs, elle m'a ressorti le patacaisse que j'avais fait pour que Cléa ait de l'orthophonie à 6 mois en me disant que, finalement, c'était de la préparation plutôt que du résultat immédiat. Je lui ai rappelé que c'est pile à ce moment que Cléa avait arrêté de sortir sa langue. Non mé ho ! Enfin voilà, hormis ces divergences ils sont très gentils , sourient tout le temps et sont supers avec Cléa alors je pratique la diplomatie plutôt que le rentre-dedans sinon on ira droit dans le mur. Je n'ai même pas évoqué mon envie de tenter l'ergothérapie sinon ça aurait été la crise cardiaque ! Voili voilou, encore un pavé ! A plus, Céline
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


234917
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Baby blues et bm stressante

image

Si j'avais vécu près de cez ma BM j'aurais eu le même problème (que j'ai eu au final mais par bides quand nous la voyions). Les conseils qui t'ont été donnés sont bons. Il faut dès à présent que tu lui mettes des limites d'abord...Lire la suite

Martinet: comment s'en servir?

image

Et tu me réponds par un impressionnant laïus essayant de justifier ta vie. Ce n'est pas ce que je te demandais. Je voulais juste savoir si tu pensais mettre des raclée à tes gamins qui les empêcheront de s'assoir pendant 4 jours. Je ne pense pas...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages