Histoire vécue Famille - Enfants > Education      (5546 témoignages)

Préc.

Suiv.

Des livres à me conseiller pour mon fils de 7 ans?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1354 lectures | ratingStar_24214_1ratingStar_24214_2ratingStar_24214_3ratingStar_24214_4

A partir de 7 ans.

Le chat de Gustav Klimtde Bérénice Capatti - Illustrations de Octavia MonacoGrasset jeunesse - collection : Lecteurs en herbe -2004.

Résumé : "Allez entre, ne sois pas timide. Cette étrange odeur que tu sens, c'est celle de la peinture, de l'huile et des toiles" C'est l'invitation d'un chat magique, qui parle et lit dans les pensées des hommes, pour nous emmener à la rencontre de son maître exceptionnel : le peintre Gustav Klimt. On pénètre dans son atelier, où le chat observe l'artiste au travail et l'évolution de son Art. On découvre également les habitudes du peintre, sa compagne, les détracteurs opposés à l'Art Nouveau prôné par Klimt et les artistes du groupe Sécession. Les illustrations, magnifiques, s'inspirent parfaitement du style graphique de Klimt, tant dans la forme des personnages que dans le déluge de couleurs et les incrustations dorées chères au peintre. Les pages de l'album semblent sorties tout droit d'un de ses tableaux. A la fin de l'album, quelques célèbres uvres (Le Baiser, Le Berceau) de Klimt sont représentées, ainsi qu'un clin d'il au véritable chat du peintre, photographié dans ses bras.

Un ouvrage remarquable, qui offre une approche originale et ludique de la vie et de l'uvre de Klimt. Une idée à renouveler pour ouvrir les enfants à l'Art.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Art.

Note : 4/5.

Madame la Grivede Jozef Wilkon - Illustrations de Jozef WilkonActes Sud junior - collection : Albums tendresse -2004.

Résumé : Voici un grand nom de lillustration européenne, trop peu édité en France à notre goût. Actes Sud junior a la bonne idée de faire paraître la version française dun album paru chez Bohem Press. Et, cette fois, Jozef Wilkon est à la fois conteur et illustrateur. Par des mots simples, par des illustrateurs magnifiques, lillustrateur sait nous émouvoir. Nous sommes ici entre ciel et terre, dans le vent et dans la chanson du monde. Lhistoire est très simple : une vraie et belle histoire damour. Une rencontre entre Monsieur La Grive, célèbre maestro, et Madame la Grive, tombée sous le charme de cette voix extraordinaire. Cest le coup foudre, lenvie intense de rester ensemble. Puis bientôt, les deux oiseaux sinstallent, construisent une maisonnette, font un premier voyage, attendent des oisillons. Une vie inséparable, mais aussi éprouvante : il faut réparer la maison, entretenir tout son monde. La fin de ce conte est particulièrement émouvante : poussée par un vent de nostalgie, Madame La Grive souhaite survoler lendroit de leur première rencontre. Elle nen reviendra jamais. Seule une grande ombre survole le perchoir en silence. Ce conte mêle les atmosphères et les sentiments, nous abreuve de lumière et de vent. Avec cet album, Jozef Wilkon nous fait partager les moments uniques dun véritable amour, du chant jusquau plus profond silence. Un très bel album à vite découvrir.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Amour.

Note : 4/5.

Sur les traces de Don Quichottede Mitsumasa Anno - Illustrations de Mitsumasa AnnoEcole des Loisirs - 2004.

Résumé : Ou lon retrouve avec bonheur le grand illustrateur Mitsumasa Anno. Voici bien longtemps quAnno ne nous avait pas offert un album. Il nous revient ici avec sa vision de lEspagne, pays riche de traditions. Dans cet album sans texte, on retrouvera toute la palette graphique de Mitsumasa Anno, si caractéristique depuis Jeux de construction ou Loup y es-tu ? . Mais ici il ny ait rien à chercher. Tout est là demblée, devant nous, entre ville et campagne, entre mer et ciel. Cest bien là, tout lart de Mitsumasa Anno : nous sommes dentrée hors du temps, entre Don Quichotte et Picasso, entre lhistoire et la peinture. Ici cest lEspagne, pays de cocagne et de moulins à vent, qui défile sous nos yeux. On voit au loin approcher une caravelle, on participe à une fête de village, on entre dans larène. Tout semble trop simple. Mais on pourrait tout aussi bien percevoir une étrange construction signée Antoni Gaudi, un tableau de Picasso ou de Goya, un triptyque de Tapiès. Avec cet album, Anno nous donne avant tout une belle leçon dhistoire de lart. On aime à se promener dans ces rues, à découvrir sans cesse de nouveaux détails, à sarrêter près dun bosquet. Chaque page est une uvre insolite où lon se plonge avec délectation. Bravo.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Espagne.

Note : 4/5.

Zoofoliesde Brigitte Vaultier - Illustrations de KersoEditions du Ricochet - 2004.

Résumé : Voici une belle petite surprise éditoriale. Zoofolies cest dabord une rencontre suscitée par Marguerite Tiberti, des éditions Ricochet. Celle de lauteur Brigitte Vaultier, qui semble écrire comme elle respire, et de Karso, illustratrice foisonnante. Puis, après plusieurs années de gestation, vient ce livre loufoque, drôle et plein dentrain. A chaque page, un poème ou plutôt un texte phrasé. On rencontre lOtarie au tarot, Hip Hip lhippopotame, le Flamant flagada. Ces textes sonnent à loreille, comme si lauteur faisait preuve dune haute précision : une tradition tirée de la fable, un brin de chansons et de rondes (presque moyenâgeux) et une folie douce ou la vitesse est la plus belle des saveurs. On nen finit pas de rire, de samuser avec les mots et les images. Pour répondre à ces poèmes animaliers, Kerso propose un très beau travail graphique. Ses peintures à laquarelle semblent nous venir de loin, des grands classiques à lexemple de Gustave Doré ou dArthur Rackham. Mais Kerso a certainement du étudier les gravures de Granville. Elle nous donne à voir des girafes qui se pavanent au soleil, un Koala ivre de limonade ou des canaris au carnaval de Venise. Avec finesse et maints détails, voici que les animaux rient, seffraient ou sétonnent. Un monde certes décalé mais qui sadapte à merveille avec les textes de Brigitte Vaultier. Cet album cocasse est un beau travail éditorial. A découvrir, à lire et à relire. On aime beaucoup.

Poésie à partir de 7 ans.

Thème (s) : Poésie.

Note : 4/5.

J'aimede Minne - Illustrations de Natali FortierAlbin Michel jeunesse - 2003.

Résumé : On connaissait Mes inscription de Louis Scutenaire pour la littérature adulte, il faudra désormais retenir les souvenirs denfance de Minne et ces Jaime comme autant de petites situations insolites et caucasses. Car ce petit livre pourra semble-t-il autant toucher les enfants que les adultes. Avec ces petites phrases qui naturellement commencent toutes par jaime (à lexception du cauchemar et de lennui à table) , tout un monde de petite fille rêveuse apparaît. Il y a lécole, papa et maman, les frères et surs, le chien et le doudou. Il y a aussi tante Zaza qui lance un concours de gros mots, le bouton du directeur décole, ou encore la sorcière-épicière. Des petites phrases courtes, simples et efficaces, comme autant dimpressions parfois drôles parfois terribles. Pourtant ici, lauteur ne vise pas loriginalité à tout pris. On retrouvera nombre de situations que chacun aura pu vivre. De cette répétition, on aura surtout le sentiment de toucher des petits moments de bonheur, des impressions denfance parfois trop vite oubliées. Les images de Natali Fortier, presque comme des vignettes colées ça et là, renforcent à coup sûr cette nostalgie et ces souvenirs perdus. Comme sorties dun carton à dessin depuis longtemps oublié, les illustrations pastel enveloppent cet exercice de style dune fine couche de mélancolie mais aussi dinnocence et de joie que lon délecte à façon. Précipitez-vous sur ce merveilleux livre, à consommer sans modération.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Enfance.

Note : 4/5.

La Faim du lionde Gita Wolf (adapté par) - Illustrations de Indrapramit RoySeuil jeunesse - 2003.

Résumé : La mise en page, le papier, le graphisme incitent à la lecture de ce conte traditionnel indien. On croirait cet album fabriqué uniquement pour un seul lecteur, tant lensemble est soigné et riche. Des couleurs chatoyantes, les reproductions sérigraphiées comme peintes à la main, le papier recyclé, nous permettent dentrer plus avant dans cet art populaire. Lhistoire est pourtant simple : un lion affamé, mais surtout paresseux, décide un jour de partir au marché du village. Il restera sur sa faim, car les hommes et les animaux inventeront mille ruses pour se débarrasser de lui. Le merveilleux vient surtout de la qualité éditoriale de lensemble qui permet au lecteur dentrer plus avant dans un art traditionnel que lon connaît assurément mal. Un pur plaisir de lecteur.

Conte à partir de 7 ans.

Thème (s) : Conte.

Note : 3/5.

L'Agneau qui ne voulait pas être un moutonde Didier Jean et Zad - Illustrations de ZadSyros/Amnesty International - 2003.

Résumé : En dignes successeurs de La Fontaine, Didier Jean et Zad nous livrent une fable très réussie sur la résistance et la solidarité. Dans le troupeau, tous les moutons passent la journée à brouter, la tête baissée. Quand le loup dévore l'un d'entre eux, personne ne s'en émeut : c'était un mouton malade, le deuxième est un mouton noir, mais personne ne bronche car celui-là, ils ne l'aimaient pas trop, le troisième est un mouton à trois pattes, autrement dit un faible Mais lorsque le loup s'attaque au bélier, chacun commence à craindre pour lui-même. Il faudra le courage d'un agneau pour que le troupeau entier relève la tête et se décide à combattre le loup. Didier Jean et Zad touchent droit au but avec cet album, qui illustre le sens imagé de l'expression "être un mouton", tout est simple et limpide et on se passe de grands discours explicatifs. En guise d'épilogue, le texte dont on ne connaît pas exactement l'auteur, qui commence ainsi : "quand ils sont venus chercher les juifs, je n'ai rien dit car je n'étais pas juif". Un album intelligent, qui redonne toute leur portée aux mots "solidarité" et "résistance".

Cécile Dorigny.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Entraide/Solidarité.

Note : 4/5.

L'arbre rougede Shaun Tan - Illustrations de Shaun TanCompagnie Créative - 2003.

Résumé : Voici un grand album déniché par la petite maison dédition La compagnie Créative, dont le travail est vraiment à connaître.

Parfois, le jour commence sans rien. Sans horizon, ni perspective. Une petite fille se réveille et trouve des feuilles noircies tombant du plafond de sa chambre, prêtes à lécraser et à lengloutir définitivement. Parfois, on se réveille avec impatience, et lobscurité tombe sur vous comme par hasard, comme par mégarde. Le sens même du monde vous semble peu évident. Errant dans la ville, sans vie, cette petite fille se rend compte rapidement que le monde qui lentoure fourmille de complexité, de couleurs comme de sentiments multiples. Elle tente den chercher la cause, de connaître ce qui se passe dans sa tête. Les signes même, lattente aussi, peuvent se perdre et se cacher, comme illisibles. La ville même est un piège, sans logique, sans raison. En parcourant ses grands tableaux surréalistes, tout espoir peut sévanouïr sans autre explication. Mais, à la tombée du jour, de retour dans sa chambre grise et sombre, la jeune fille contaste léclosion dune minuscule petite fleur rouge qui grâce à la lumière deviendra vite un arbre flamboyant.

Un album étonnant, dun rare sensiblité, sur les sentiments qui ne peuvent pas toujours être expliqués par des mots. Avec un texte dune belle justesse, les images senchainent, chaque fois surprenantes et déroutantes. Un univers se transforme, les détails saffichent comme par magie. Lauteur-illustrateur australien, Shaun Tan nous rapelle à chaque page de ce magnifique album que même si les pires catastrophes sont inévitables, lespoir ne cesse de germer et de renaître. Un ouvrage sombre certainement (dautant que des thèmes comme la dépression lanxiété, linconscience sont rarement traités en album jeunesse) mais qui au final fait que la vie vaut dêtre vécue. Un album à vite se procurer, tant la qualité du texte et de limage est dune rare exigence.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Mal de vivre.

Note : 4/5.

On naime guère que la paixde Alain Serres et Jean-Marie Henry - Illustrations de Nathalie NoviRue du Monde - collection : Des poèmes dans les yeux -2003.

Résumé : Avec On naime guère que la paix, les éditions Rue du monde inaugurent une nouvelle collection danthologies poétiques, Des poèmes dans les yeux. En ces temps agités, on ne peut quêtre sensible au choix éditorial dAlain Serres, car la grande force de cette anthologie est de dénoncer la guerre pour mieux délivrer une parole de paix. Lalbum a été conçu dans cet esprit : pour illustrer les textes, signés Prévert, Apollinaire, Eluard, Hugo ou, plus proches de nous, Jean-Pierre Siméon, Michel Cosem, on trouve en vis-à-vis des photographies en noir et blanc de lagence Magnum, témoignant de tous les conflits du XXème siècle de façon saisissante, et les peintures de Nathalie Novi, au pastel, qui racontent des bonheurs simples, la douceur de vivre. Le contraste est riche de sens et nous rend plus sensibles encore aux mots des poètes. Le livre est en outre un bel objet, avec ses rabats que lon déplie et qui offrent de grandes illustrations panoramiques. Aux éditions Rue du monde, Alain Serres est un éditeur militant, qui ose miser sur la poésie dans des albums inventifs, nous espérons que ce nouveau venu saura séduire, comme il le mérite, les enfants, les enseignants et tous les autres.

Poésie à partir de 7 ans.

Thème (s) : Poésie.

Note : 4/5.

Armstrongde Claude Nougaro et Maurice Vander - Illustrations de Chris RachkaDidier jeunesse - collection : Guinguette -2002.

Résumé : On connaissait Chris Rachka pour ses albums parus à La Joie de Lire. Voici que l'illustrateur américain nous revient avec un album graphiquement très réussi, rendant hommage au jazz et à la chanson. En 1965, Claude Nougaro dédie une chanson à l'un des plus grand jazzman du vingtième siècle. Chacun aujourd'hui en connaît l'air et le rythme. Et ici, Chris Rachka, sur cet air de gospel, reprend à son compte cet hymne à la différence et à la création. L'illustrateur partage sa page en deux ou trois à-plats de couleur vive ; dans chaque cadre deux personnages, le chanteur blanc et le jazzman noir, dont les vêtements sont représentés par des tissus de couleur. Puis peu à peu, par le trait et la peinture, ces personnages se répondent, traversent la page, pour mieux finalement se ressembler. Une libre expression de cette chanson parfaitement maîtrisée. À se procurer absolument.

Chanson à partir de 7 ans.

Thème (s) : Chanson.

Note : 4/5.

Avant la téléde Yvan Pommaux - Illustrations de Yvan PommauxEcole des Loisirs - collection : Archimède -2002.

Résumé : Ce magnifique livre raconte la vie quotidienne dun petit garçon de huit ans, dans les années cinquante. Cependant, les premières planches dYvan Pommaux renvoient à la guerre, dans des couleurs sombres, qui contrastent avec la luminosité quon lui connaît dordinaire, dans ses albums. Les images retracent la mise à lécart des juifs, les camps de concentration, lévacuation, les combats, la gestapo et son emblème, la résistanceet peuvent susciter une discussion avec des enfants qui ont encore des connaissances floues sur cette époque grâce à ce rapide mais efficace panoramique des années 39-45.

Alain, le personnage principal devient notre guide, il est de tous les dessins dYvan Pommaux. Le format à litalienne de louvrage nous permet de le voir grandir de 1 à 8 ans et de nous arrêter sur ses vêtements, sur sa taille. On nous rappelle aussi le hit-parade des prénoms de lépoque et il est fort probable que les enfants retrouvent les noms de leurs grands-parents, qui ouvriront ce livre avec un brin de nostalgie et pourront montrer à leurs proches, grâce aux recherches très précises de Pommaux, ce quétait lambiance de lépoque.

On retrouve ensuite Alain dans son appartement avec une vue en coupe qui permet dobserver lorganisation de limmeuble (qui nest pas sans rappeler le roman de Perec, La Vie mode demploi, auteur dont Yvan Pommaux avait tiré son album Je me souviens, où il plongeait déjà dans les années cinquante) et de sarrêter sur des détails qui ont pu marquer la vie de lépoque (les WC sur le palier, labsence de salle de bains). On passe ensuite à la rue, aux boutiques, où lon paye en anciens francs, il existe encore des laitières et Alain sarrête à lépicerie pour acheter les fameux caramels à un franc dont nous parlent toujours nos grands-parents. Il est question des amis dAlain, notamment du fils dun immigré russe. Cest loccasion subtile dévoquer leurs conditions de vie difficiles, sous couvert de présenter la famille de son copain Serge.

Les garçons se rendent à lécole et là encore cest un univers différent qui souvrent aux jeunes lecteurs, qui grâce aux larges dessins voient les pupitres avec les encriers, les blouses des élèves mais les petites vignettes sont loccasion de exhiber les plumiers, les buvards, aujourdhui disparus. Alain montre quil est capable de faire des bêtises (les punitions sembleront sans doute bien rudes) autant que de jouer aux billes ou aux osselets. Les grandes dates qui ponctuent la vie dun enfant font lobjet dune petite histoire : Noël, le jeudi, les grandes vacances. Les parents dAlain sont aussi décrits dans leur travail, souvent avec beaucoup dhumour, mais aussi avec leurs habits du dimanche et leurs loisirs. Le narrateur nous parle aussi des grands-parents dAlain.

Ce livre est donc un bel hommage à lenfance. Les textes, comme les dessins, font preuve de subtilité, de nostalgie sans tomber dans la sensiblerie. On ne peut que saluer la précision dYvan Pommaux jusque dans les moindres détails. Cest un véritable enchantement pour les yeux. A offrir aux enfants et aux grands-parents.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Souvenir/Mémoire.

Note : 4/5.

Fablesde Jean de La Fontaine - Illustrations de Lionel KoechlinSeuil jeunesse - 2002.

Résumé : Le graphisme de Lionel Koechlin n'a pas son pareil. Reconnaissable entre tous, par ses perspectives décalées, ses à-plats de couleurs vives, son trait au rythme cassé, Lionel Koechlin construit un univers qui n'appartient qu'à lui, entre monde contemporain et univers fantastique. Parus dans le journal Le Monde, en 2000, Le Seuil jeunesse réunit ici en volume les dessins illustrant les Fables de Jean de La Fontaine. Et l'on se prend à rêver que ces fables ont bel et bien été écrites pour cet illustrateur. Car Lionel Koechlin ne fait pas qu'imager un nouvel univers pour ce texte du patrimoine. Au contraire, il transporte les Fables et leurs morales dans la plus proche actualité, créant des personnages entre humain et animaux, soumis au ridicule des situations. La corruption, le chômage, la spéculation, la pensée unique sont ainsi abordés et repris à chaque moralité des fables. Naturellement, on croisera des loups, des cigognes ou des renards, si actuels cependant, que le texte de Jean de La Fontaine prend bien vite une autre dimension. Un il neuf qui devrait inciter les jeunes lecteurs à relire La Fontaine et trouver d'autres problématiques à "La poule aux ufs d'or" ou à "La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le buf". À vite découvrir.

Fable à partir de 7 ans.

Thème (s) : Fable.

Note : 4/5.

Fleur d'eaude Marcelino Truong - Illustrations de Marcelino TruongGautier-Languereau - 2002.

Résumé : "Fleur deau se déroule au Viêt Nam, au XIXe siècle, dans un port qui rappelle la ville côtière de Hôi An, située au sud de Huê, lancienne cité impériale.

Autrefois, Hôi An fut un port animé : les navires portugais, hollandais et anglais venaient décharger des marchandises dOrient et dOccident. Les commerçants chinois et japonais laissèrent de nombreux vestiges de leur implantation, notamment les pagodes et les maisons de commerce.

Cette histoire est celle dune famille dartisans qui confectionnent depuis toujours des lampions multicolores. Le mari, Océan, son épouse, Reflet de Lune, et la mère de celle-ci, Madame Prune, y vivent en bonne harmonie. Mais il y a un nuage dans leur ciel : mariés depuis longtemps, Océan et Reflet de Lune restent sans enfant.

Marcelino Truong a fait appel à ses souvenirs, aux récits de sa grand-mère, et aux photographies dépoque pour restituer lambiance du Viêt Nam dantan.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Asie.

Note : 4/5.

Gargouilles, sorcières et compagniede Elzbieta - Illustrations de ElzbietaRouergue - collection : Varia -2002.

Résumé : Elzbieta avait publié, il y quelques années déjà, chez Pastel, Grimoire de sorcière. Voici quelle nous revient chez les éditions du Rouergue. Dans le même esprit, lillustratrice franco-polonaise réunit ici les témoignages, recettes et correspondances destinés à linitiation des sorcières. Avec une grande érudition, mais aussi avec humour, lauteur pourrait presque répondre à toutes sortes de questions sur le sujet. En tout, douze chapitres, pour se méfier des ogres, apprivoiser une gargouille et chasser les fantômes. Un livre dune belle composition et passionnant. Une réussite.

Album à partir de 7 ans.

Thème (s) : Sorcière.

Note : 4/5.

Jardin de senteursde Françoise Fontalbe - Illustrations de Frédérique Fernandez (keyah-illustration) Sablier - collection : Pouce Vert -2002.

Résumé : Dans la collection Pouce Vert, après la gourmandise et les couleurs, voici le jardin parfumé. François Fontalbe fait découvrir aux plus jeunes, la violette, le giroflée ravenelle, la lavande ou encore le chèvrefeuille. Sur chaque double page, on découvrir les conseils de plantation, de cueillettes et de recettes. Au fil des pages, on pourra également lire le symbole de la plante, une comptine ou un poème. Semis, bouture et floraison sont au programme de cette ouvrage pratique et éducatif. Pour tous les apprentis jardinier à partir de 7 ans.

Documentaire à partir de 7 ans.

Thème (s) : Jardin.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24214
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vie sociale proche du 0 - amities et relations personnelles

image

(désolée pour la longueur de mon post ). Vous savez, j'ai toujours aimé les moments simples passés entre amis ; c'est-à-dire les repas chez les uns ou les autres. Par contre, je n'ai jamais été attirée par les discothèques, ce même lorsque...Lire la suite

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages