Histoire vécue Famille - Enfants > Education      (5546 témoignages)

Préc.

Suiv.

Education non violente

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 372 lectures | ratingStar_10145_1ratingStar_10145_2ratingStar_10145_3ratingStar_10145_4

Alors oui, c'est frustrant mais ça nous donne une idée de ce que ressentent nos bambins devant leur propre incompétence. Et oui, c'est comme ça qu'on apprend et qu'on grandit, il faut accepter de passer par cette phase.

 

Pour moi, l'éducation sans violence est un état d'esprit, une ambiance générale qui règne à la maison et (si possible…) au delà. Savoir rester zen, être douce, à l'écoute, profiter des moindre petits moments libres pour se faire plaisir avec son/ses enfant (s) : jeux, création, découvertes, ballades, discussions… mais aussi, passer du temps "ensemble" sans forcément faire une activité commune.

 

La violence fait partie intrinsèque de l'espèce humaine. C'est ainsi, c'est probablement une conséquence de notre instinct de survie.

Je ne fais pas dans la non violence en espérant passivement que Ludy suive mon exemple. Je fais dans la non-violence en respectant Ludy, ses idées, ses sentiments. Je lui apprends à respecter les autres, à gérer et exprimer ses sentiments négatifs, la colère, notamment, autrement que par les coups.

L'éducation non violente rend les enfants non violents quand ils sont suffisamment matures pour comprendre cela. A même pas 5 ans, on manque de cette maturité. Enrayer le processus de la colère est un travail de longue haleine, qui se fait sur des années…

Le résultat de ce travail, je le verrais plutôt d'ici 7-8 ans, je pense.

Également : "on éduque son enfant de façon non-violente, on lui dit qu'il ne faut pas frapper et lui il se fait frapper par un autre camarade à plusieurs reprises : je ne sais pas si mon message serait pour lui pertinent très longtemps… "

Je n'ai pas reçu une éducation non violente. Loin de là. Des coups et surtout une violence verbale. Quand j'ai eu de gros problèmes à l'école, mes parents m'ont conseillé de passer outre, ne pas entrer dans le jeu… C'était un discours à côté de la plaque car il ne m'offrait aucune solution. Jamais ils ne m'ont demandé mon avis sur la situation (alors que j'étais au centre du problème…) pour tenter de trouver une solution adéquate.

L'éducation non violente, ce n'est pas "ne pas frapper". Ca, c'est du laxisme.

L'éducation non violente, c'est apprendre à l'enfant comment vivre en société, tout en le respectant et en lui offrant des solutions quand il en a besoin.

En tout cas, là où tu as raison, c'est que l'éducation non violente, c'est une remise en question permanente.  

 

Avant 7 ans, on est dans l'affectif, par Coucouroucou :

Les premières années (0-7 ans) sont très importantes, mais plutôt pour créer des relations de confiance avec l'enfant, apprendre le respect mutuel, l'écoute, l'amour…  faire de ses enfants des enfants heureux, qui seront plus tard des enfants beaucoup plus disposés à recevoir ce qu'on appelle communément l'éducation. Pour moi, ces années-là sont le temps de l'affectif. On intégrera quand même, par la force des choses, quelques précautions de sécurité (peut-on parler de "règles" de sécurité ? Je ne crois pas, à cet âge) et les règles indispensables à la vie en société comme ne pas mettre la télé à fond ou ne pas taper son prochain. Et encore, ces règles-là seront comprises dans l'instant et oubliées l'instant suivant, il faut les rappeler fréquemment.  

Je me rends compte a posteriori qu'à partir de sept ans mon grand a acquis le plus naturellement du monde, ou alors avec un tout petit coup de pouce de ma part, des comportements que je m'obstinais en vain à lui inculquer quand il était petit : manger à table, dire bonjour et merci, ranger sa chambre, aider à la maison. J'ai encore pas mal de choses à lui expliquer ou rappeler, nous ne sommes pas parfaits loin s'en faut, mais il est à un âge où il comprend les choses et c'est vraiment un plaisir de le guider.  

 

-> Si vous voulez en lire plus…

- Une petite "mise au point", de Charlotte-Pistache.

- Maternante mais pas étouffante ! Par Tendremaman.

- La fessée "non-violente" , par Thorn.

- Réflexion sur pourquoi la non-violence éducative, par Thorn.

- "Obéir"… une autre vision de l'enfant, par Josale.

- Agir plutôt qu'ordonner, par Tendremaman.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


10145
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vie sociale proche du 0 - amities et relations personnelles

image

(désolée pour la longueur de mon post ). Vous savez, j'ai toujours aimé les moments simples passés entre amis ; c'est-à-dire les repas chez les uns ou les autres. Par contre, je n'ai jamais été attirée par les discothèques, ce même lorsque...Lire la suite

Un peut perdu ne sais plus quoi en penser cela m'empeche de m'epanouir - pedophilie

image

Salut pepsinacoca ! Ecoute je vais faire vite parce que je n'étais pas du tout venu sur ce forum pour cela à la base, ton sujet a simplement attiré mon attention. J'ai juste quelques conseils rapides à te donner. Je précise que je ne suis...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages