Histoire vécue Famille - Enfants > Education > Propreté      (810 témoignages)

Préc.

Suiv.

Enurésie : à 12 ans ma fille n'arrive pas se contrôler

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 2699 lectures | ratingStar_225151_1ratingStar_225151_2ratingStar_225151_3ratingStar_225151_4
Je ne sais plus quoi penser?je suis perdue et énervée en plus. Samedi matin, direction le magasin médicale pour l?achat des protections avec Marie. Dans le magasin (et même un peu avant), elle manifeste le désir de ne plus porter de couche et me jure qu?elle n?en a plus besoin. Il est vrai que cela faisait presque 10 jours qu?elle n?avait plus eu d?accident (et je trouve même qu?elle avait beaucoup moins de crainte à se rendre aux wc quand il y a du monde autour, elle demande juste de l?aide pour la forme on dirait?). Bref, devant la vendeuse elle insiste avec moi, me suppliant. Je cède et j?accepte, m?excusant auprès de la vendeuse et disant à ma fille (une mise en garde quand même) qu?elle n?a pas intérêt pour elle à faire ne serait-ce qu?une fois dans sa culotte, sinon c?est retour illico ici et plus de bla-bla avant longtemps. Elle semble d?accord et sereine avec ça. Moi je me dis tans mieux, cela me semblait aussi marqué la « fin » de quelque chose. Juste après, rdv chez la pédopsychiatre, ou on évoque justement cette transition. La psy semble assez satisfait que se soit ma fille qui ait émit la volonté d?arrêter cela, et la met en garde également qu?il s?agit d?une chose sérieuse et définitive. On semble toutes les deux satisfaites (la psy et moi) d?autant plus que ma fille va faire un petit tour au wc à la fin de la séance alors qu?il y a du monde dans la salle d?attente et sans même tiquer avant. Moi je me suis dis, c?est bon, c?est passé. J?étais soulagée et au regard de la psy, je pense qu?elle s?imagine la même chose. On profite que mon mari est pris Rtt lundi pour partir dans notre maison de campagne pour le w-e et je dois avouer, que je n?ai plus penser une seule seconde au problème, comme s?il était derrière nous. Ma fille se rendait toute seule au wc que je sois à côté (ou bien même mon mari) ou non ne changeait rien pour elle. J?avais cette boule au ventre qui avait disparu, sincèrement. Bref un superbe w-e en plus il a fait très beau. Retour hier a-m (lundi) et on est vite parti faire des courses avec Marie (le frigidaire étant vide). J?avais complètement changer mon regard sur elle, on reprenait nos discussions d?avant (qu?on avait pas abandonné durant sa « période » d?ailleurs), mais là c?était sans se soucier du problème « pipi » et s?inquiéter toutes les 20 minutes pour savoir si « ça va ? ». On est même aller acheter des vêtements, tout se passait bien. On arrive au parking en bas de l?appartement et quand je lui demande de porter les courses, je la trouve soudain empruntée et distante. Je vois son pantalon trempé aux fesses. Je me met réellement en colère car elle n?a absolument rien dit et pire n?a rien fait, elle s?est juste « soulagée » sur le siège de la voiture tout en continuant à me parler argumentant comme seule excuse quand je l?ai vu qu?elle n?a « pas pu se retenir ». Je bouillais, et je lui ai dit de filer dans sa chambre (je jure que c?est la première fois de ma vie que je voulais lui mettre une paire de baffe?vraiment). J?en ai pleuré moi même, de rage je crois. On s?est évité toute la soirée, elle a mangé avec son père (qui l?a également engueulé au passage et re-retour dans sa chambre?définitivement d?ailleurs) et moi à part. Ce matin, au petit déjeuné, pas un regard. Nouvelle engueulade quand je lui ai dis de me suivre pour retourner au magasin médical, mais je ne lui ai pas laissé le choix. Pas un bruit de mouche dans la voiture. Dans le magasin, elle faisait la tête, ne disait rien. La pauvre vendeuse, qui se trouvait au milieu d?une dispute silencieuse méritait pas cela. C?est moi qui est passé « commande » pour ma fille. Et ma fille qui était muette jusque là nous sort « tu devrais en prendre pour toi aussi?tu fais aussi pipi dans ta culotte, non ». Je ne savais pas si je devais mou pleurerai rien dit en fait. Les nerfs (là encore d?ailleurs et je me suis calmé pourtant) à vifs, j?ai pris les deux paquets, j?ai remercié et me suis excusé auprès de la vendeuse et retour à la maison. Là sur le pallier, elle me regarde (genre 5 secondes) et je vois qu?elle fait pipi dans sa culotte, devant moi, sans que cela ne la gène plus que cela?comme si elle me défiait et me dit juste « J?ai pas pu me retenir? » avant d?argumenter juste avant que je ne l?engueule « ?tu peux rien me dire, toi aussi ça t?es déjà arrivé ici !!! ». Je l?ai puni (prive de tv et d?ordinateur jusqu?à la fin des vacances) et envoyé dans sa chambre? Je ne comprends pas, je ne sais pas si je dis ça sous le fait de l?émotion (j?en pleure encore d?ailleurs). Marie est tellement mature normalement, c?est incompréhensible? Je ne sais plus quoi faire. Je ne suis pas sure que les punitions soient la meilleur chose mais je n?ai plus d?autres « armes » pour me battre contre cela?
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


225151
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Propreté un truc s.v.p.

image

J'ai connu cette situation avec ma fille et puis j'ai eu une idée. Certes cela en coûte à notre propre intimité mais ça a marché. Quand j'allais aux toilettes, je laissais la porte ouverte et je lui disais : "tu vois maman va aux toilettes et...Lire la suite

Bébé sur le pot : vos expériences svp

image

J'essaye désespérément de rendre propre ma petite dernière mais je n'y arrive pas. Elle a eu 2 ans fin octobre. Elle réclame le pot pour le caca, et pour le pipi c'est bizarre. Si elle a les fesses à l'air, pas de problème, elle va s'asseoir...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages