Histoire vécue Famille - Enfants > Enfant unique      (312 témoignages)

Préc.

Suiv.

Connaître la vérité sur un héritage 36 ans après

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 831 lectures | ratingStar_261008_1ratingStar_261008_2ratingStar_261008_3ratingStar_261008_4
Bonjour, ------ Qu'aurais-je dû faire et à quel moment ou à quelle époque ? Est-il possible non pas de traîner mes parents devant la justice mais de retrouver des documents qui pourraient m'éclairer sur la vérité du passé ? Pourriez-vous me faire partager vos informations et votre connaissance ? ------ Née en 1969 d'une union libre, mon père est décédé en 1973. Ma mère se retrouve donc seule avec un enfant (je suis fille unique). ------- Mes parents n'étant pas mariés et moi trop petite pour comprendre certaines choses (4 ans) ; avec les années qui passent, j'apprends (vers l'âge de 10 ans et peut-être plus) par un membre de ma famille autre que ma mère (Infos reçues du côté paternel) , que mon père m'aurait laissé quelques petites choses. Je décide de faire quelques recherches mais internet n'est pas encore là pour être conseillée ou au moins être orientée ! Je n'ai que les paroles de mes familles respectives. J'avais très peu d'éléments, aucun papier ? Trop jeune, pas assez dégourdie. ------ Sur l'acte de notoriété (récupéré 1995) de mon père, il est stipulé : ? Et que, n'ayant fait aucun testament, il a laissé pour seule et unique héritière Mademoiselle "moi" née le jj/même/1969 à "commune" (département). Sa fille par lui reconnue à "commune" le jj/même/1969, si mineur, sous l'administration légale de sa mère, "prénoms, nom de la génitrice", qui l'a également reconnue à "commune", le jj/même/1969, demeurant avec sa mère à "commune" (département) , adresse de celle-ci. Ma mère devient donc l'administratrice légale sous contrôle judiciaire de mes "biens". ------- Soit disant pour mon équilibre, ma mère a mis certaines distances avec ma famille paternelle. Mais le hasard a voulu que je croise à nouveau cette famille qui m'a appris que mon père avait souscrit une assurance vie et possédait quelques meubles, objets divers et un véhicule… et… que ma mère a prêté de l'argent (argent qui provenait de l'assurance vie) à une amie. Une somme qui à l'époque représentait beaucoup. Malgré des démarches en justice, ma mère n'a jamais récupéré cet argent. Impossible de récupérer le dossier pour connaître le fin mot de l'histoire (pas assez d'éléments). ------- Ma mère se remet en ménage et se marie (sans contrat de mariage). A l'âge de 11/12 ans, ma mère décide de me ramener auprès d'elle (je vivais chez mes grands parents). Ma mère et mon beau père (sans enfant) s'occuperont de moi à 100%. Quelquefois (d'après mes souvenirs entre 11 et 18 ans) , ma mère me faisait signer des papiers ou des feuilles blanches. Elle me disait que c'était pour les assurances et mon éducation ; qu'elle avait besoin de ma signature pour rédiger des courriers d'ordre administratif comme avoir un extrait de naissance. Un jour devant ma famille maternelle et en présence de ma mère, je me décide de demander pourquoi est-il utile qu'elle signe sur mes cahiers d'école : Mère tutrice légale + sa signature ? A l'époque, cette mention me gênait et demandait très souvent de me justifier auprès des autres. Ma famille vient à parler de choses et autres et me confirme en même temps, que mon père m'a laissé quelques biens (évidemment) d'aucune valeur (meubles, objets, véhicule…) mais qu'il avait une assurance vie. Ma mère explique qu'effectivement cette somme est sur un compte spécifique bloqué et me sera remise le jour où j'aurai à faire un achat réel et sérieux comme un achat immobilier. (Pour certains la somme bloquée serait de 85000,00 francs et pour d'autres 50000,00 francs et pour ma mère à peine 45000,00 francs à l'époque). L ? Histoire date… , je n'arrive pas à avoir les informations qui me permettraient de répondre à mes questions. Ma mère s'assure que ma famille se taise et refuse de me répondre ou me transmettre le livret de famille et certains papiers qui appartenaient à mon père biologique. Je l'ai récupéré vers 1995 avec l'extrait de décès, extrait des Minutes du Greffe du Tribunal --> certificat d'administration légale, acte de notoriété après décès. Ce sont des copies pas très lisibles. ------ Dans les années 1978/1980, mes parents (ma mère et mon beau père) vont faire l'achat d'un terrain pour construire une maison. ------- A mes 21 ans, je quitte le domicile parental pour me mettre en ménage. Quelques années plus tard, je demande à mes parents s'il est possible d'avoir l'argent qui est sur ce fameux compte pour investir dans un bien immobilier. Ma mère m'explique qu'ils ont acheté le terrain avec l'argent de l'assurance vie de mon père biologique. Je ne peux pas le récupérer tout de suite par conséquent je dois encore attendre un peu car il a été placé et le débloqué maintenant serait stupide. Mais je dois savoir que s'ils me prêtent cette somme d'argent, je devrai la restituer dans une période déterminée. Jusque là, rien de choquant pour ma part. Ma mère, de cette deuxième union n'a pas eu d'autre enfant avec mon beau père (lui-même sans enfant). Celui-ci se décide de m'adopter en adoption simple en 1995. ------- Aujourd ? Hui, j'ai 40 ans ? Toujours fille unique, vivant seule avec 2 enfants. J'ai privilégié l'éducation de mes enfants au lieu de me concentrer sur ma carrière professionnelle qui aurait été bien confortable. Je suis passée par des allocations chômage ARE, ASS, le RMI ou bien aucune allocation à part l'APL et l'allocation par rapport à mes 2 enfants. Il est vrai que j'ai une pension alimentaire (600?) et des économies qui se sont débloquées, il y a quelques temps. Cela étant je suis passée par des moments difficiles mais jamais je me suis permise d'aller voir mes parents pour une aide financière. Ils étaient au courant de ma situation. J'ai toujours su remonter la pente toute seule… pas le choix non plus. Actuellement, je suis sur un projet de création d'entreprise, je n'attends pas vraiment sur les aides de l'état pour débuter mon activité mais je pensais que mes parents allaient enfin voir et constater que pour la première fois, j'ai besoin de leur soutien financier pour mettre en ? Uvre mon projet qui tient la route ? Pouvoir toucher (une partie) de l'argent de cette fameuse assurance vie de mon géniteur serait vraiment la bienvenue. A mon grand regret, je ne peux rien attendre de leur part. Ma mère m'a dit que cet argent, il n'y en avait plus et qu'il avait servi pour mon éducation (d'ailleurs il me semble qu'elle touchait une pension ou une aide d'état pour mon éducation) et que maintenant je ne pouvais rien faire au niveau juridique. ------ Mes parents sont retraités et ont bien réussi leur vie financière et ne manquent absolument de rien (résidence secondaire + héritage de biens immobiliers du côté de mon père adoptif) ? Ils vivent bien sans se priver. Je ne crois pas avoir profité d'eux ni de leurs biens, ni même été une charge et encore. Moins été un enfant capricieux (enfin je crois). Malgré que le passé appartienne au passé (36ans écoulés ! ) , je voudrais faire comprendre à mes parents que j'aurais pu (peut-être) envisager certaines démarches à l'époque à leur encontre pour avoir gain de cause (par rapport à mon héritage + l'assurance vie et par rapport à ma situation financière fragile d'une certaine époque de ma vie) avec toutes les conséquences et impacts que cela aurait pu présenter. Je ne veux pas être le vilain petit canard, je ne cherche pas à leur faire du mal mais juste à leur faire prendre conscience de certains faits. Comme ils le savent, je ne veux pas attendre maintenant le décès de l'un ou de l'autre pour réussir professionnellement mais qu'ils soient bien présents lors de ma réussite. A l'époque, ils ont eu un "levier" (l'assurance vie de mon père biologique et peut-être plus) et qu'ils peuvent sans se priver aujourd'hui faire de même pour moi. Si vous avez besoin de plus amples renseignements, je reste à votre entière disposition. Je vous remercie par avance. Désolée pour la longueur du message. Si ma demande n'a pas lieu d'être ici, veuillez excuser mon erreur.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


261008
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Etre honnete pour une fois ... - deuil

image

Bonsoir, cela fait plusieurs années que je songe à écrire un message sur ce forum et pourtant je ne le fait que maintenant. Je le fait car j'ai envie d'être honnête pour une fois et je ressens le besoin de raconter mon histoire à quelqu'un....Lire la suite

La famille + les amours = je ne gère plus !!!

image

Je vais lui parler ! Pas lui exposer mes sentiments ms lui dire que je suis degouttée que ça marche avec sa copine et que je refuse qu'on recouche ensemble tant qu'il est avec elle ! Tu sais en fait lui et moi on a failli se remettre ensemble il y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages