Histoire vécue Famille - Enfants > Enfant unique      (312 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'héritage de mon père s'est envolé

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 13/10/10 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 460 lectures | ratingStar_245238_1ratingStar_245238_2ratingStar_245238_3ratingStar_245238_4
Bonjour, Je tenterai d'être brève mais mon histoire est si compliquée. En passant tout ceci se déroule au Québec. Père mère et moi-même n'avons jamais quitté le Québec. Alors voici : Je suis enfant unique né d'une union de fait entre mon père et ma mère biologique. Ils ont toujours vécus ensembles mais sans être mariés. De cette union je suis née. En 2003 ma mère décède. Mon père ne pouvant plus vivre dans la maison familiale sans elle, décide de louer une chambre (4 mois après le décès de Maman) dans une maison de pension pour personne âgée tout près de la maison familiale. Tout va bien entre Papa et moi. Il me visite, j'en fais autant… bref nous avons une relation père fille tout à fait normal et vivons le deuil de Maman chacun à notre manière. La manière de Papa… quitter la maison familiale. Ma manière à moi… vouloir habiter la maison familiale. En 2006, trois ans plus tard, mmon père dicide de me donner la maison de son vivant et nous passons chez le notaire pour finaliser la donation en bonne et due forme. Je deviens donc la seule et unique propriétaire de la maison familiale. Ayant de faibles revenus, mon père m'aide financièrement, veille à ce que tout se passe bien pour moi. Moi je m'occupe de lui de ses choses (pas terrible en français et dans les paperasses mon petit Papa). Soudainement, un accident de la route vient basculer notre existence tranquille. Papa en vélo fut happé par une voiture mais ne perdit pas la vie. Cependant il était graffigné un peu partout mais sa douleur la plus intense selon lui, se situait à une jambe. Quatre longs mois d'hospitalisation s'enchaînent (sans sortie) pour finalement apprendre qu'il devra subir une amputation de sa jambe. Bien sur il refuse l'amputation mais la médication qu, on doit lui administer est si forte que certains moments il ne me reconnait même pas quand j, arrive le voir à l'hôpital. Les médecins me disent que je dois tenter l'inpossible et essayer de convaincre Papa que l'amputation est la meilleure solution pour lui. Mon père, un homme totalement autonome et non-dépendant de qui que ce soit, refuse de devenir dépendant. Avec quelques discussions pleine d'amour et d'assurance je réussis à convraincre Papa de subir cette amputation en lui mentionnant bien que je serais toujours là pour lui. Avant l'amputation vu que les médecins ont du donner une très forte dose de morphine et autres calmants à Papa et bien oui il fut confus à plusieurs moment. Pendant les jours où je suis chez moi, voilà que 3 membres de sa famille lui rendent visite à l'hôpital à mon inssue. Papa ne pense pas de m'en faire part car la médication le fait oublier bien des choses. J, ignore totalement la présence ou l'apparition de ces 3 membres de sa famille, dont 2 frères et une soeur. Tout se déroule sans que je ne me doute de quoi que ce soit. De retour chez lui après l'amputation, la médication ayant vraiment diminuée à un point tel que Papa recouvre complètement sa lucidité. Un après-midi, e npleurant il m'appelle me demandant de lui rendre visite vite vite vite !!! Je me suis dis il a surement beaucoup de mal aujourd'hui… mais non… une fois rendue chez lui il me parle d'un souvenir qui lui revient constamment en tête… un papier qu'il a signé que lui ont présenté le frère H et la soeur A. Il pleure et me demande de tenter de voir de quoi ce papier parlait-il. Il ne se souvenais pas. Moi de mon côté, sans me douter de rien j'étaias aller à sa caisse faire un dépôt lorsque la caissière m'annonca que dorénavant, le frère de mon père, l'oncle H, allait s'occuper de tout avec l'aide de tante A. J'ai raconté cela à Papa qui m'a dit se souvenir qu'on lui avait demandé s'il souhaitait avoir de l'aide mais sans préciser quel genre d'aide. Suite à quoi il avait signé ce papier dans le but d'avoir de l'aide pour faire ses petites commissions car eux demeuraient près l'hôpital et moi non… Bref, à la demande de mmon père je tente de savoir de quel papier il s, agit mais sans succès car l, oncle et la tante sont muets comme des taupes. Mon père m'annonce quelques jours plus tard avoir fait son testament notarié l, après-midi du 16 mars 2009 et que le tout lui a coûté $320. Malheureusement après quelques bons jours de bonheur et de souffrances presque absentes, mon père me fait la demande de reprendre ses choses en main et aussi il me demande de chercher dans ses bureaux dans sa chmabre car un document doit se trouver là… il ne mentionne pas la nature du document mais je présume que c'était copie de son testament. MALHEUR… plus de document ? Comme deux de ses bureaux se trouvent de l'autre côté de son lit, il ne peut y avoir accès car son âge et cette amputation l'on beaucoup affaiblit… je refait le tour des tiroirs devant lui… rien… rien de rien !!! Il devient une fois de plus triste et très inquiet et crois qu'on lui a probablement enlevé le document pour le mettre en lieu sûr… son frère H est probablement à la base de cette disparition soudaine du document mais pourtant mon père se souvient que son frère H, avait bel et bien placé le document dans ce tiroir spécifique et Papa ne s'explique pas comment le document a pu disparaitre. Il me demande de tenter d'interroger discrètement son frère H et sa soeur A car il m'avoue avoir certain doute à leur égard. Il mentionne qu'après avoir signé le document inconnu, il ne voyait que très rarement son frère et sa soeur. En fait leur visite aurait durer presque 1 mois à raison de une fois semaine jusqu'a signature de ce premier document. Le 15 septembre 2009, Papa m'appelle au téléphone, ça ne va pas, il croit faire une pneumonie. Comme il était déjà connu comme une personne avec MPOC (maladie pulmonaire, obstructive, chronique) , Il ne s'en fait pas trop car les pneumonies ça lui était arrivé maintes et maintes fois dans sa vie. C'était un homme qui avait toujours travaillé, des heures et des heures justement dans le but de nous donner à moi et Maman une certaine sécurité si un jour il devait partir. Mon père était connu comme le gars qui coupe la cent en deux, économe, sobre, hyper-travaillant. Prévenant et tout le reste. Mon père m'avait aussi rassuré au sujet monétaire une fois qu'il serait parti. Il m'avait dit… Ne t'inquiètes pas, je ne t'ai pas donné une maison pour que tu la perde… je ne suis pas fou voyons donc ! Malheureusement cette pneumonie s'agrave et je suis chez lui puis il me demande d'appeler l'ambulance… ça ne va vraiment pas. Je le rejoint à l'hopital où un médecin m'aborde directement devant Papa en me demandant si j'étais bien sa fille, moi je répond OUI bien entendu. Puis le médecin me pose la question… VOTRE PÈRE NE DÉSIRE PAS D'ACHARNEMENT THÉRAPEUTIQUE ET DÉSIRE QUITTER CE MONDE AVEC DIGGNITÉ EN DOUCEUR… EST-CE VRAIMENT CE QUE VOTRE PÈRE SOUHAITE ? Papa se trouvant juste là, tout à fait lucide mais avec une énorme difficulté à parler à cause du gros masque d'oxygène nommé Bipap, et de ses difficultés respiratoires me regarde et me fait signe de la tête OUI. Je lui demande est-ce bien là ce que tu souhaites Papa, et il a dit OUI C'EST ¨CA. Comme j'avais promis à Papa de ne jamais agir à l'encontre de sa volonté même si cela m'était très difficile, j'ai donc signé un document attestant que Papa voulait partir tranquillement sans acharnments. Depuis plus de 10 ans que nous n'avions plus aucun contact avec l'oncle H et la tante A. Puis les trois jours qui ont précédés sa mort je ne les ai pas vu non plus. Par contre 5 minutes a peine après son décès je vis apparaitre l'oncle H et la tante A qui se dépêchèrent de dire aux infirmières que c'était eux les 2 liquiateurs de mon père ? J'avais bien entendu mais je n, avais nullement le goût de me battre et de faire une chicane surtout devant Papa qui venait juste de quitter ce monde. Croyez-moi ou non, ils m'ont enlevés les vêtements de Papa qui étaient dans un sac. Ils ne me les ont redonnés que 3 jours plus tard. Puis ils ont aussi fait les démarches au salon funéraire… je ne comprenais absolument rien de rien ce qui se passait. Ils ont ensuite fait incinérer Papa sans me dire la journée que ça allait se passer et pourtant je voulais le voir une dernière fois. Une fois incinéré, ils avaient tout organisés pour que m'enlever les ccendres de papa et en plus celle de Maman qui se trouvaient déjà chez moi dans sa urne depuis 2003. Papa m'avait clairement dit qu'il voulait la même chose quqe Maman, ni plus ni mois. Sauf il désirait que sa urne soit plus foncée que celle de Maman. Heureusement j'avais téléphoné au salon funéraire pour leur mentionner le désir et le choix de Papa pour la urne qu'il souhaitait et la couleur. Puis ensuite plus rien pendant quelques jours. Autrement dit Papa est parti le 18 septembre 2009, oncle H et tante A ont tout décidé saans que j'ai le droit de dire un mot. Puis le 22 septembre 2009, papa n'est toujours pas incinéré mais l'oncle et la tante ont vite fait de se rendre à sa chambre de sa résidence pour fouiller l'endroit. Puis finalement le 24 septembre au matin, on incinère Papa à mon inssue encore une fois. J'appelle le notaire qui avait notarié le testament de Papa qui me dit que je suis héritière de tout tout tout. Je lui demande de quoi et de combien et quand aurais-je le droit d'aller voir papa pour la dernière fois… et PAFFFF. Le notaire me donne rende-vous le lendemain je crois… les liquidateurs sont là, je n'ai pas eu de lecture du testament du tout puis j, apprends que Papa est déjà incinéré et que ses cendres et celles de Maman s'en vont danas le lot du cimetière où se trouve le lot de l'oncle H. Quoi ? Je suis complètement boulversée de ces nouvelles. Je veux récupérer les cendre de papa mais on m'interdit de le faire puis le notaire fait une courte lecture d'un paragraphe dans le testament Papa qui mentionne que oui en effet Papa veut être enterré avec Maman dans le lot du oncle H. Foutaise !!!!! À partir de ce jour là j'ai compris un tas de choses. On m, avait tout cacher et on avait besoin de temps pour cacher et transférer les biens monétaires de papa. Mais comment le prouver ? Je n'ai même pas eu droit a une reddition de compte en règles et les liquidateurs me laissent croire que Papa n'avait que son petit compte épargne et opérations. Il n'avait aucune assurance vie, aucun placement ? Impossible !!!! Papa a passer sa vie a mettre de l'argent de côté pour assurer nos jours à venir à moi et Maman. Il n'était pas un gambler, un buveur, un infidèle. Il était le père très insécure qui n'en finissait pas de mettre des sous de côté et de faire des semaines de travail hors du commun. Des semaines de 80 heures et plus j'en ai vu sur des talons de paye qui datait de bien des années. Malheureusement je les ai jetés. Bref que puis-je faire ? La sécurité que m'avait promis Papa s'est envolée et je ne sais pas comment faire ou quoi faire pour m'en sortir. Le notaire qui a fait le testament de Papa ne m'a pas vraiment renseigné… on aurait dit qu'il avait été acheté par les liquidateurs. La succession est arrivée au point de la reddition de compte avec détails et explications mais les liquidateurs refusent de me donner les infos que je leur demande et répondent à mes question de manière très évasive pour finalement s'en sortir sans avoir répondu du tout à mes questions. L'oncle H à en main un livret de caisse qui n, est pas celui de mon père que j'ai géré moi-même au début. NON il a un livret de caisse qui débute au mois de décembre 2008, mois où il a prit le controle des finances a Papa. Aidez-moi je vous en prie. Je ne sais plus quoi faire puisque j'ai l'impression qu'à chaque fois les liquidateurs l'emportent sur moi de toute façon. Et dire que nous n'avions pas vu ce H et cette A depuis plus de 10 ans et les voilà responsable de Papa et finalement liquidateurs danas son testament avec $1000 chacun. Selon mes calculs, il restera à peine $7,000 quand tout sera terminé. Je ne peux pas croire que tout cela m'arrive et je pemse souvent à mourir… mourir ici dans ma maison… la maison de mon enfance depuis plus de 42 ans. Je vais finir par petté les plombs. Au secours !!!!!
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


245238
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Etre honnete pour une fois ... - deuil

image

Bonsoir, cela fait plusieurs années que je songe à écrire un message sur ce forum et pourtant je ne le fait que maintenant. Je le fait car j'ai envie d'être honnête pour une fois et je ressens le besoin de raconter mon histoire à quelqu'un....Lire la suite

La famille + les amours = je ne gère plus !!!

image

Je vais lui parler ! Pas lui exposer mes sentiments ms lui dire que je suis degouttée que ça marche avec sa copine et que je refuse qu'on recouche ensemble tant qu'il est avec elle ! Tu sais en fait lui et moi on a failli se remettre ensemble il y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages