Histoire vécue Famille - Enfants > Enfants différents > Retard de développement      (256 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je voudrai savoir votre réaction

Témoignage d'internaute trouvé sur familles
Mail  
| 536 lectures | ratingStar_465887_1ratingStar_465887_2ratingStar_465887_3ratingStar_465887_4
Ce n'est certainement pas moi qui serait choquée par la présence d'un enfant handicapé ! Je suis sourde depuis mes 5 ans et j'ai toujours fréquenté l'école ordinaire. Bon, il est vrai que la surdité est un handicap "quasi-invisible" et que de plus comme j'étais une élève-modèle, jamais il ne serait venu à l'idée aux autres parents de se plaindre. Maintenant, je peux te faire partager 2 anecdotes… L'un de mes frangins avait voulu inscrire son garçon dans une maternelle privée, alors qu'il avait 3-4 ans. Or mon neveu avait alors un difficile problème de hanche qui nécessitait qu'il porte un orthèse pendant quelques mois. On a fait comprendre à mon frère qu'ils avaient des réticences à accepter son garçon parce que ça allait gêner les autres enfants et que les autres parents risquaient de faire des remarques ! :eek : Mon frère s'est alors rabattu vers l'école publique. Deuxième anecdote, actuelle, et qui concerne ma fille directement, en maternelle GS. Sa meilleure copine de classe a des problèmes de concentration (et peut-être aussi un léger retard mental) , qui fait qu'elle n'est guère intéressée au "travail", a des problèmes de propreté et retard de langage. Comme je suis amie avec la maman, on n'ose rien me dire, mais j'ai tout de même quelques échos venant des autres parents qui ont des commentaires pas très valorisants sur cette petite. :-/ Je sais aussi par ma fille que quand sa copine fait dans sa culotte, les autres enfants se moquent un peu d'elle. En ce qui me concerne, la présence de cette petite ne me gêne absolument pas, évidemment. Je me disais que si ma fille pouvait avoir un influence positive sur elle, c'était d'autant mieux… hélas, c'est l'inverse qui s'est produit. Cet automne, elles étaient côte à côte pour les travaux d'écriture (cela je ne le savais pas) et ma fille se laissait influencer par sa copine et écrivait vraiment très mal elle aussi… En janvier, le maître a alors a décidé de les séparer… tout de suite ma fille a fait des progrès spectaculaires. Le maître m, en a parlé lors d, une rencontre que j, ai eue avec lui en février. Je lui ai donc dit qu'il avait eu raison de les séparer (en fait il avait anticipé ma demande). Bien entendu, je me suis gardée de raconter cela à mon amie (la maman de la petite) , inutile de la blesser. Je ne sais pas si mon témoignage pourra t'être utile, au moins cela te montre quel genre de réactions il peut y avoir. Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
  Lire la suite de la discussion sur familles.com


465887
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Garde alternée-décision de jaf

image

Suite à plusieurs posts concernant la garde alternée, je me permets d'ajouter mon expérience et peut-être certaines d'entre vous auront des conseils à donner. Je suis une BM de deux enfants de 9 et 2 ans, dont l'aînée présente un léger...Lire la suite

Mon fils, Mathieu 16 mois a quelques retards dans son évolution

image

Mathieu a 16 mois, ne fait pas de 4 pattes, ne s'assied pas tout seul, ne marche evidemment pas, et commence à ramper sur du glissant type lino Il ne fait que des syllabes, ne prononce pas de mots Il ne mange que du super...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Intimidation à l'école