Histoire vécue Famille - Enfants > Enfants différents > Troubles du comportement      (170 témoignages)

Préc.

Suiv.

Voici comment contourner le problème de dyspraxie

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 4002 lectures | ratingStar_52445_1ratingStar_52445_2ratingStar_52445_3ratingStar_52445_4

Bonjour à tous.

J'ai moi aussi un "grand" garçon de 11 ans atteint de dyspraxie… Et je suis aussi de profession Aide médico-psychologique pour adulte autistes. Je me permet de rebondir sur certain message où j'ai lu "guérir" de la dyspraxie ? On peut guérir d'une maladie mais pas d'un handicap… mais on peut contourner, compensser par la rééducation et par une bonne connaissance… Pour ma part hormis les difficultés scolaire (que je laisse au professionnels qui s'occupe de lui) mon fils Paul a des difficultés pour toutes les acquisitions… Aucune ne sais faites naturellement. Mais j'ai trouvé des astuces pour que Paul se sente bien dans sa vie… par ex : pour la douche il se lavait dans n'importe quel sens… Je lui est appris une petite chanson, comme une table de multiplication (sous la douche je me lave le visage puis le cou et les bras…). Maintenant il se la chante tout seul ainsi il ne se trompe plus. Pour l'habillage il mettait ses vêtements devant derrière et à l'envers et souvent oubliait les sous vêtements… j'ai d'abord étalé ses habits sur une chaise dans l'ordre où il devait les mettre et dans le bon sens… puis 2è étape je lui est appris à étaler lui même ses habits sur la chaise toujours avec une petite chanson (moi je le fais en chanson car Paul aime beaucoup le chant mais chacun peu l'adapter selon les centres d'intérêts de son enfant). Se qui est important c'est de décomposer la tache… et de lui faire confiance… Quant aux petits accidents (du genre lorsqu'il se sert un verre il en met toujours à côté) … et bien ça viendra plus tard ! Oui les acquisitions ne son pas facile mais une fois acquise c'est pour toujours. Mon fils est parfaitement au courant de ses difficultés mais aujourd'hui il sais que "c'est pas de sa faute" et qu'en décomposant les actions il peut y arriver. Du coup il ne panique plus comme quand il était petit, devant un échec… voir même il parvient aujourd'hui à élaborer des stratégies tout seul ! Et surtout il se sent bien dans sa tête ! Se qui a évidemment des répercutions positives sur ses apprentissages scolaire… Voilà se que je voulais vous faire passer comme message c'est qu'un enfant dyspraxique peut être heureux et bien dans sa vie !  

Pour répondre plus particulièrement à lolohugokiki : consulte un neuropédiatre. Pour ma part les premiers signes se sont révélés dès la prime enfance… Paul n'arrivait pas à soulever sa tête ou à la tourner sur le côté lorsqu'il était placé sur le ventre, il restait la tête dans le matelas… Il n'arrivait pas non plus à se rouler sur lui même…  

Bon courage à tous…
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


52445
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Maman déboussolée....

image

Mon expérience vient du fils de mon ami, bientôt 5 ans, et je n'osais plus l'emmener nulle part car tj agressif et coups bas envers les autres enfants. Je ne te parle pas des rapports avec le mien qui a deux ans de moins ! C'est autre chose. Il y a...Lire la suite

A propos de suzanne-pour mamanat et paqui

image

Ne panique pas Lénaïg. Certains retard psychomoteur sont loin d'être irréversible. Il faut maintenant que tu consultes un neuropédiatre ou un neurologue spécialisé en pédiatrie. Je te conseille d'appeler les CHU de ton coin, ils pourront te...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages