Histoire vécue Famille - Enfants > Enfants différents > Troubles du langage      (622 témoignages)

Préc.

Suiv.

Grève dans les établissements scolaires le 27/09/11

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/10/11 | Mis en ligne le 11/04/12
Mail  
| 403 lectures | ratingStar_240153_1ratingStar_240153_2ratingStar_240153_3ratingStar_240153_4
Citation : On a reçu une petite autiste qui ne parlait pas… sans aide, sans explications… cette enfant s'exprimait par des cris que nous ne comprenions pas, s'ennuyait évidemment puisqu'elle ne comprenait absolument pas ce quelle faisait dans cette classe, nous ne savions pas comment nous comporter avec elle, et puis il y avait les 25 autres élèves… qu'elle frappait, mordait, tirait les cheveux… Ce sot les parents d'élèves qui ont obtenu son départ, et sincèrement, à part "l'abriter" pour la journée, nous ne pouvions rien pour elle dans ces conditions. Je confirme la difficulté à avoir des AVS… mon fils dyspraxique en aurait besoin, après 2 refus il "bénéficie" de celle d'un copain de classe. Citation : Pour le soutien, on prend les élèves 40 minutes par jour 3 jours par semaine en plus des cours sur le temps de déjeuner (ce qui pour des enfants de 6 ou 7 ans fait beaucoup…). Oui, ou après 16h30 pour les + grands… ça fait beaucoup, mais je trouve l'instauration de ces cours de soutien intéressante quand même… En + c'est totalement gratuit, ça n'existait pas il y a quelques années… Citation : Du coup on prend souvent aussi les enfants en grande difficulté, mais nous n'avons pas toujours les capacités pour ce qu'on appelle les enfants "dys" : dyspraxiques, dyslexiques, dysphasiques… Si les parents prennent conscience du problème et peuvent le faire (payer, accompagner…) ils bénéficient d'une aide extérieure adaptée, orthophoniste, psychomotricien, graphothérapeute… Sinon… c'est mort pour eux. Un "dys" a besoin d'aides extérieures, l'école ne peut pas tout faire … mais c'est vrai que rien n'oblige les parents à mettre en place les suivis extérieurs. Citation : Avant il y avait aussi des CLIS pour déficients visuels, auditifs etc… avec un maître spécialisé qui maitrisait le Braille, la LSF ou la LPC… ça aussi c'est fini. On regroupait des enfants qui bénéficiaient d'un taxi lorsqu'ils habitaient loin. Maintenant ils vont aller dans l'école du coin, avec ou sans aménagement, débrouille toi Jeannot… Si, ça existe encore, ds l'école de mon fils il y a une CLIS "malvoyants" avec une instit spécialisée qui maîtrise le braille … certains enfants arrivent en taxi. Citation : Car l'égalité des chances, pour moi, ce n'est pas donner la même chose à tout le monde, mais à chacun selon ses besoins et ses talents,
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


240153
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille de 10ans a des prblm de comprehension - enfants differents

image

Oui le parcours du combattant, et c'est rien de le dire ! J' ai une enfant "dys" de 11 ans. Quelle niveau a ta fille ? A-t-elle déjà redoublé ? Sait-elle lire ? Tient, je te mets mon histoire : Citation : C'est le parcours du combattant (merci...Lire la suite

Cousines et treillis (lesb) - recits erotiques

image

J'ai lu nombreux récits, dont certains m'ont retournée. A mon tour j'avais envie m'inspirer vécu et broder une fiction pour vous écrire une petite histoire. Je n'ai pas trouvé de titre, mais voici le premier chapitre Enjoy ! * * * Je n'aime pas...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages