Histoire vécue Famille - Enfants > Enfants différents > Troubles du langage      (622 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis bègue

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 713 lectures | ratingStar_50622_1ratingStar_50622_2ratingStar_50622_3ratingStar_50622_4

A coté de ça, je n'avais jamais trouvé de solution à mon bégaiement. Le cordonnier est le plus mal chaussé dit-on. Plus maintenant.

 

Quand on est bègue, on en a assez qu'on considère notre handicap comme quelque chose de "fun". Ca viendrait à l'esprit à personne de rire sur un muet et pourtant combien de bègue n'ont pas souhaité en cachette être né muet plutôt que de subir la moquerie des autres et surtout l'impossibilité de dire vraiment ce qu'on veut.

 

Heureusement il existe des stages, j'en ai personnellement fait plusieurs, et des orthophonistes. Quel bègue n'a pas suivi des années de thérapies sans succès. Pour ceux pour qui ça fonctionne tant mieux. C'est que ça aura pas été inutile. Mais pour tout le reste, laissés pour compte, quel espoir reste-t-il ?

 

Rien ne fonctionne pour la majorité des gens car la plupart des techniques nécessitent qu'on change tout ou partie de notre identité. Qu'on soit plus "ci" ou moins "ça". Elles nécessitent qu'on change notre vision des choses. Elles s'attardent sur le pourquoi et non pas sur le comment. Elle fonctionnent au début bon gré mal gré puis le naturel revient au galop et puis on continue à bégayer.

 

La plupart des gens ne supportent d'avoir à jouer un rôle dans l'espoir de plus bégayer, surtout parce que toute notre vie on a joué un rôle pour espérer trouver notre place.

 

Assez aussi de demander aux frères et soeurs, a notre femme ou notre mari de passer des appels pour nous, d'être relégué au fond de la classe, d'avoir des idées et les laisser mourir dans notre tête parce qu'on aura pas réussi à les exprimer.

 

Marre de refuser des promotions au boulot parce qu'on a peur des responsabilité, des conférences, des réunions etc…

 

Marre de choisir son travail et ses études en fonctions de la quantité de communication orale qui nous attend.

 

Il y a quelques semaines, je me suis pris en main, et plutôt que de m'attarder sur le "bégaiement" je me suis attarder sur la désensibilisation à l'anxiété. C'est vraiment compliqué à expliquer ici car ça fait appel à des principes de PNL, d'hypnose et de thérapie cognitive et comportementale.

 

Quoi qu'il en soit ça a fonctionné, j'ai pu perfectionner mon idée en aidant ensuite des amis bègues et aujourd'hui je ne bégaie plus. Bien sur je suis toujours bègue mais plus rien n'arrive à provoquer mon bégaiement.

 

Je me sens prêt maintenant à aider d'autres personnes si possible en Ile de France. Tout peut se passer exclusivement par téléphone à part bien sûr s'il y a un gros travail d'estime de soi et de confiance en soi auquel cas une rencontre ou 2 seront nécessaires.

 
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


50622
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille de 10ans a des prblm de comprehension - enfants differents

image

Oui le parcours du combattant, et c'est rien de le dire ! J' ai une enfant "dys" de 11 ans. Quelle niveau a ta fille ? A-t-elle déjà redoublé ? Sait-elle lire ? Tient, je te mets mon histoire : Citation : C'est le parcours du combattant (merci...Lire la suite

Cousines et treillis (lesb) - recits erotiques

image

J'ai lu nombreux récits, dont certains m'ont retournée. A mon tour j'avais envie m'inspirer vécu et broder une fiction pour vous écrire une petite histoire. Je n'ai pas trouvé de titre, mais voici le premier chapitre Enjoy ! * * * Je n'aime pas...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages