Histoire vécue Famille - Enfants > Enfants précoces - Surdoués      (304 témoignages)

Préc.

Suiv.

Apprendre qu'on est surdoué

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3064 lectures | ratingStar_24484_1ratingStar_24484_2ratingStar_24484_3ratingStar_24484_4

Je suis une maman de 3 pitchouns, dont au moins un est EIP, et chaque jour, j'espère ne pas avoir à raconter ce genre de témoignage d'ici 20 ans, mais je sais combien l'équilibre qu'on peut leur offrir est fragile.

Mais même à 20 ans, on peut se découvrir surdoué, et comprendre beaucoup de choses.

Il y a une semaine, ma jeune soeur (21 ans) a eu une longue discussion avec moi, suite à un incident qui s'est produit avec mon fils EIP, et qui l'a renvoyée à son enfance.

Elle m'avait déjà dit qu'elle avait passé des tests à l'armée, et qu'on lui avait dit qu'elle avait un QI plus élevé que la moyenne, mais sans me donner de détails (elle m'avait dit qu'elle n'en avait pas).

Et là, elle m'a tout déballé, chiffre compris (140, qu'il a fallu que je lui explique, elle ne savait pas à quoi ça correspondait) et m'a raconté comment elle a vécu toute son enfance, ses souffrances (c'est une demie-soeur, on n'a pas vécu ensemble). Elle est passée par des moments très durs, mais s'en sort actuellement.

Elle s'est sentie très soulagée de mettre une explication et des mots sur tout ce qui lui pesait depuis petite, elle m'a encore téléphoné ce midi pour me dire qu'elle a l'impression de sortir de sa dépression (elle est sous traitement pour 6 mois) grâce à cette compréhension qu'elle a de son vécu.

Elle a encore du chemin à faire, mais je la sens sur la bonne voie, et j'ai eu vraiment l'impression de participer à une révélation, comme si une vanne s'était ouverte, et que toutes ses blessures avaient pu sortir d'un coup (les larmes avec, mais ça peut être si salvateur ! ).

J'ai aussi un jeune frère, qui lui, a vécu dans l'ombre de sa grande soeur (moi, considérée par mes parents comme intelligente, mais très flemmarde…) , échec scolaire dès le début de sa scolarité, qui a cumulé asthme majeur, santé fragile, bégaiement… Tout le monde disait de lui qu'il était inadapté à l'école, et qu'il n'irait jamais bien loin.

Tentative de suicide à 15 ans aux médicaments, drogue ensuite, il a réussi à aller jusqu'au bac, et s'est trouvé une école rémunéré pour quitter la maison le plus vite possible.

Et maintenant, il a 30 ans, commence à croire qu'il est loin d'être l'idiot de la famille, on a des discussions passionnantes, il s'est mis à lire à 25 ans, mais dévore depuis, s'est stabilisé sur le plan vie perso (qui a été très agitée) et va de mieux en mieux. On a parlé un peu de précocité, ça fait son chemin, et lui aussi, il va de mieux en mieux. Je ne sais pas s'il ira jusqu'aux tests, et je ne suis pas certaine qu'il ait été un ancien EIP, mais j'ai de gros soupçons…

Bon, je suis un peu longue, mais j'avais envie de vous raconter que même après 20 ans, ça peut apporter beaucoup de se reconnaître surdoué, et qu'il n'est pas trop tard pour votre fils.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24484
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bilan psychometrique non valable!! - enfants precoces, enfants surdoues

image

Non. Vous en faites la publicité, mais vous n'êtes pas assez idiote pour suivre le conseil de ce psychologue si compétente (puisqu'elle bosse en hôpital) , conseil qui était d'en donner à votre fille… Citation : Ce n'est qu'une opinion,...Lire la suite

Surdouee et marginale - enfants precoces, enfants surdoues

image

7ans 1/2. Ce qui fait que je ne sais pas encore comment je vais gérer l'adolescence et que je me suis plus référée à mon propre vécu qu'à mon expérience de parent pour intervenir sur ce sujet ! Néanmoins il me fait pas mal penser à la fille...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages