Histoire vécue Famille - Enfants > Enfants précoces - Surdoués      (304 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il ne faut pas nier sa différence, ou celle des autres !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 765 lectures | ratingStar_158004_1ratingStar_158004_2ratingStar_158004_3ratingStar_158004_4

Nier sa différence, je ne suis pas pour, on aide les enfants en difficulté alors pourquoi ne pas reconnaître qu'il y a des enfants précoces ? Certes, le mieux serait que le système scolaire y soit adapté mais ce n'est pas le cas faute de moyens, de formation du personnel et d'intérêt pour la question… je précise que les écoles Freinet sont en général des écoles publiques car les techniques Freinet faisant partie de la pédagogie institutionnelle peuvent être compatibles avec les cycles de l'école primaire, ce sont donc en général des écoles publiques… ces enfants là ont de toute façon conscience de leur différence et ils la vivent d'autant plus mal qu'ils ne l'identifient pas, qu'ils ne savant pas à quoi elle est dûe, ils s'imaginent plutôt comme des sortes de monstres aux tares qu'il faut cacher à tout prix donc je pense que mettre un nom sur cette différence et la prendre en compte c'est le B A BA ! Il existe quelques classes spécialisées dans l'école publique mais très peu, il existe sinon des écoles privées spécialisées qui sont, à ce que j'ai lu, peu onéreuses, ce qui me semble une bonne alternative, quant à l'école a la maison avec un enfant précoce, perso je ne m'y risquerait pas, je préfère être sur un autre terrain avec lui que celui du savoir, tout en veillant à lui apporter de l'eau à son moulin quoi ! Des enfants qui se font taper à l'école, malheureusement c'est arrivé dans le passé et ça peut encore arriver, mais ces enfants là ont du mal à s'adapter aux codes de la vie sociale qu'ils sautent une classe ou non, j'ai eu pendant deux ans une enfant précoce dans ma classe, première année normale et deuxième année "sautée", les rapports avec les autres étaient difficiles dans les deux cas, elles ne comprenaient pas les attentes implicites des autres, les codes sociaux que out le monde intègre lui étaient étrangés, elle a fini par aller enfin dans une école spécialisée le jour où ses parents ont arrêter de vouloir la traiter comme un enfant "normal", et depuis ellle s'éclate, j'ajoute qu'elle avait déjà changé d'école auparavent car elle était rejetée des autres enfants… à mon avis, le besoin le plus important pour ces enfants est d'abord d'identifier et de leur expliquer leur précocité puis d'y adapter leur scolarité, mais cela n'engage que moi !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


158004
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Un bilan psychometrique non valable!! - enfants precoces, enfants surdoues

image

Non. Vous en faites la publicité, mais vous n'êtes pas assez idiote pour suivre le conseil de ce psychologue si compétente (puisqu'elle bosse en hôpital) , conseil qui était d'en donner à votre fille… Citation : Ce n'est qu'une opinion,...Lire la suite

Surdouee et marginale - enfants precoces, enfants surdoues

image

7ans 1/2. Ce qui fait que je ne sais pas encore comment je vais gérer l'adolescence et que je me suis plus référée à mon propre vécu qu'à mon expérience de parent pour intervenir sur ce sujet ! Néanmoins il me fait pas mal penser à la fille...Lire la suite


 
Les derniers appels à témoins