Histoire vécue Famille - Enfants > Familles monoparentales      (250 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il n'assume pas ses responsabilités de père

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 43 ans
Mail  
| 1762 lectures | ratingStar_115898_1ratingStar_115898_2ratingStar_115898_3ratingStar_115898_4

Bonsoir, Je vis un peu la même situation sauf que mon fils est plus petit 28 mois, son père a décidé de partir à 1000 bornes, il retourne vivre chez sa mère. Je voulais qu'il assume ses responsabilités de père, qu'il voit son fils aussi alors que finalement, à doses homéopathiques ça aurait suffit !!!

Donc, je l'ai dérangé, réveillé le matin, pour qu'il exerce son droit de visite ! Et comme monsieur fait partie d'une secte, je suis allée jusqu'à débarquer là-bas pour lui rappeler l'existence de son fils et son manque d'engagement vis à vis de lui. Celui-ci de toute évidence a choisi de s'éloigner de nous, en privilégiant ladite secte. En me tenant à distance, à 1000 bornes, je ne risque pas de débarquer à l'improviste pour lui rappeler qu'il a un fils qu'il néglige à tout point de vue, financier évidemment aussi, il paie plus de pension depuis un an.

Ladite pension n'est pourtant pas élevée 100 € ! Mais il préfère faire des offrandes et payer des charlatans qui lui prédissent la santé à 70 € la séance, mais en fait lui prennent son fric pour des vieux trucs de grand-mères qui restent inefficaces pour ses problèmes de santé. J'ai du mal à faire taire ma colère, par contre, depuis son départ, mes relations avec mon fils sont nettement meilleures car j'étais souvent énervée, il m'agaçait tellement par sa nonchalance et propension à me laisser tout porter déjà à l'époque quand nous étions ensemble, c'était un boulet. Pareil même combat, il traîne au lit jusqu'à pas d'heure, par contre, pour aller à ses cérémonies, il est capable de se lever à 5h du mat pour s'y préparer. J'aurai bien aimé avoir le même respect, au lieu de ça moi il me faisait poireauter des heures durant lesquelles, je m'énervais bien évidemment.

Donc, j'en suis arrivée à la conclusion, qu'il a pris la meilleure décision de sa vie, en partant comme un lâche pour se consacrer à sa secte. Même si comme vous toutes, j'ai peur de l'équilibre de mon fils en l'élevant sans son papa. Personnellement, mon père était toujours absent, je l'ai effectivement idéalisé quand j'étais petite "mon père ce héro, c'était un militaire de carrière, il n'a vibré que pour sa patrie"… Puis à sa mort, j'ai appris la vérité, il a vibré pour une autre femme aussi, une autre famille, cette famille avec qui il était souriant (contrairement avec nous).

En fait, il entretenait une double vie, et nous étions ses boulets qui l'empêchions de vivre sa vie avec cette femme au grand jour. Donc je ne sais pas ce qui est le mieux, un mauvais père, un père mort, un père absent.

Quoiqu'il en soit, ça ne laisse jamais sans séquelle tout ça…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


115898
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui vit loin de son ou ses enfants ?

image

Bonsoir a tous, Je me retrouve ici, sur un forum, pour chercher des solutions. Pour entendre vos histoires, vos ressentis, vos émotions et vos solutions de vie, loin d'un enfant. Seulement je me rends bien compte, qu'il n'y a que des solutions de...Lire la suite

Un bébé et plus de papa

image

Tiens je vais vous raconter mon histoire pour vous encourager les filles ! Je me suis retrouvée seule avec ma petite alors qu'elle avait 9 mois. Le père ne supportait pas les responsabilités que demande une famille. Un autre immature ou plutôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages