Histoire vécue Famille - Enfants > Familles monoparentales      (250 témoignages)

Préc.

Suiv.

j'assume mon enfant seule

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1123 lectures | ratingStar_55737_1ratingStar_55737_2ratingStar_55737_3ratingStar_55737_4

  Aujourd'hui, enceinte de 7 mois, j'ai choisi d'assumer cette grossesse (j'ai pas trop le choix d'ailleurs…) mais surtout de la vivre pleinement après avoir été un peu abattue au tout début, et ce malgré l'abandon du père mais je me défend de l'avoir fait exprès. Un oubli de pilule peut parfois AUSSI être un simple acte de négligence mais rien de plus. Comment en vouloir aussi à une femme dont la contraception n'a pas fonctioné ? (pilule trop faiblement dosée ou inéfficace, préservatif qui craque, problème de stérilet,… oui le % d'erreur existe, méthode Ogino pas assez fiable… Vous même messieurs parfois vous choisissez la méthode du "retrait" sachez que les "loupés" sont fréquents. Un peu de sperme sur la vulve ou à l'entrée du vagin suffit…). Il y a 10 ans j'ai dû avorté suite à une autre grossesse "accidentelle". Lors d'une "bonne gastro" j'ai même pas réalisé que lorsque j'ai été prise de vomissements… ma pilule, que j'avais prise quelques heures auparavant, était partie par la même occasion dans la cuvette alors que j'avais eu un rapport la veille… c'est peut-être stupide pour certains de ne pas faire le lien mais c'est comme ça et c'est pas de bol non plus de se retrouver pile poil dans la période d'ovulation. Ca c'est à proprement parlé… "l'accident"!! Sinon on avorte pas par plaisir… donc ça existe !!!

 

 Ensuite vient LE CHOIX d'avorter ou pas… mais là encore, nouvel obstacle… encore faut-il s'en apercevoir suffisament tôt pour pouvoir ne serait-ce que l'envisager !!! Les symptômes de la grossesse ne sont pas systhématiques. J'arrive à 36 ans pour apprendre qu'après la conception on peut continuer à saigner comme si on était indisposée. J'ai eu mes premières nausées à 12 semaines de grossesse sans aucun retard de règles !!! Bref le délai est atteint y a plus rien à faire… (sauf aller à l'étranger pour les plus motivées…). Après pour d'autres apparement il existe aussi le déni de grossesse, mais je ne me prononcerai pas car je ne connais pas personnellement cette situation même si je conçois que ça peut paraître troublant.  

 

On n'a pas le droit de juger et de condamner lorsqu'on a pas, soi-même, été confronté au problème. Après, avoir un avis sur la question et en débattre c'est autre chose, mais au moins essayer de comprendre c'est quand même essentiel.

Enfin, pour les irréductibles messieurs qui refusent envers et contre tout une quelconque paternité, vous n'avez qu'à endosser vous même votre propre protection pour être plus sûrs que celà n'arrive jamais en mettant un petit "capuchon" au lieu d'attribuer systhématiquement cette responsabilité de la conraception à vos compagnes et de lui reprocher après aussi facilement de vous avoir piéger.  

Vos dîtes qu'il faut être deux pour concevoir un enfant… ok, mais alors pourquoi ne pas aussi être deux pour empêcher "sa venue"

 
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


55737
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui vit loin de son ou ses enfants ?

image

Bonsoir a tous, Je me retrouve ici, sur un forum, pour chercher des solutions. Pour entendre vos histoires, vos ressentis, vos émotions et vos solutions de vie, loin d'un enfant. Seulement je me rends bien compte, qu'il n'y a que des solutions de...Lire la suite

Un bébé et plus de papa

image

Tiens je vais vous raconter mon histoire pour vous encourager les filles ! Je me suis retrouvée seule avec ma petite alors qu'elle avait 9 mois. Le père ne supportait pas les responsabilités que demande une famille. Un autre immature ou plutôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages