Histoire vécue Famille - Enfants > Familles monoparentales      (250 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai jamais ressenti de haine pour le père de ma fille

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 524 lectures | ratingStar_38940_1ratingStar_38940_2ratingStar_38940_3ratingStar_38940_4

J´ai eu ma fille "par accident" avec mon ami avec lequel j´étais en couple depuis 7 mois. On avait cependant déjà fait le constat qu´il serait plus sage que l´on se sépare lorsque j´ai appris ma grossesse. Donc, la nouvelle l´a beaucoup perturbé.

Il a d´abord demandé que j´avorte. Personnellement, ce n´était pas mon choix, car j´avais envie d´avoir un enfant et j´avais l´âge et la situation professionnelle qui me convenaient. Et puis, l´idée d´un avortement me traumatisait ! Surtout sur le plan physique… J´ai cependant écouté son opinion et me suis rendue (seule) au planning familial. J´ai eu un week-end de réflexion, pendant lequel la torture était telle que j´ai demandé son soutien. Comme il avait déjà quelque chose de prévu, il m´a laissé dans ma douleur.  

Suite à une conversation avec une amie, qui connaissait mon désir d´enfant, j´ai décidé de garder ma fille, puisqu´il n´était même pas capable de me soutenir dans la douloureuse démarche que je ne faisais que pour lui !

 

Ses parents ont appris la nouvelle. La mère, qui était assistante maternelle, s´est proposée d´être la nourrice. Mais il avait décidé de réfléchir pendant la grossesse.  

Au septième mois, il m´a annoncé par sms, qu´il ne reconnaîtrait pas l´enfant et que je devais me débrouiller !  

J´ai appelé sa mère pour le lui dire et elle m´a dit que vu le refus de son fils, elle pensait qu´il était préférable de ne pas avoir de contact avec moi et l´enfant. J´ai accepté, trouvant cela respectueux du choix de leur fils, mais leur ai proposé de venir la voir à la maternité et de temps en temps "en cachette". Ils le voulaient…

 

J´ai éduqué ma fille seule depuis et elle a 5 ans aujourd´hui. Ils n´ont jamais pris de ses nouvelles… On habitait le même coin. On ne s´est jamais revus ni croisés par hasard.

 

Pourtant, je n´ai jamais ressenti de haine pour le père de ma fille. J´ai voulu respecter son choix que je n´étais pas en mesure d´accomplir autrement. J´en parle en des termes saints à ma fille. A elle de se faire une idée. Elle a des photos de lui et pourra le retrouver quand elle le décidera. Je l´aiderai.

 
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


38940
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui vit loin de son ou ses enfants ?

image

Bonsoir a tous, Je me retrouve ici, sur un forum, pour chercher des solutions. Pour entendre vos histoires, vos ressentis, vos émotions et vos solutions de vie, loin d'un enfant. Seulement je me rends bien compte, qu'il n'y a que des solutions de...Lire la suite

Un bébé et plus de papa

image

Tiens je vais vous raconter mon histoire pour vous encourager les filles ! Je me suis retrouvée seule avec ma petite alors qu'elle avait 9 mois. Le père ne supportait pas les responsabilités que demande une famille. Un autre immature ou plutôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages