Histoire vécue Famille - Enfants > Familles monoparentales      (250 témoignages)

Préc.

Suiv.

Maman seule, tristesse et culpabilité

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 767 lectures | ratingStar_105279_1ratingStar_105279_2ratingStar_105279_3ratingStar_105279_4

Étudiante étrangère en France rencontre quelqu'un. 3 années ensemble, ensuite un magnifique bébé et enfin la séparation. Il avait 2 mois.

Son père n'avait plus amoureux de moi, mais quelqu'un d'autre, son ex.

Toute ma famille, mes parents, mes amis sont loin.

Malgré les difficultés envisageable, j'ai décidé de rester en France pour la seule raison, que mon fils connaisse son père. Il n'est pas quelqu'un de méchant, il adore son fils et il s'en occupe très bien.

J'ai pris un appartement dans un petit village pas loin de lui. Je vie avec un API, avec l'aide financière de mes parents et le père.

Pendant six mois il l'a rendu visite régulièrement, il l'a promener, changer la couche… je les ai laisse entre eux qu'ils profitent pleinement la présence un de l'autre. A partir de 7 mois j'ai commencé la diversification et ils ont pu partir pour plus long temps. Des fois nous nous sommes retrouvé dans un endroit précis pour donner le sein a mon petit et ensuite je suis reparti.

Le tout premier fois quand je l'ai laissé chez son pere pour une nuit il avait 8 mois. J'ai ete malheureuse… j'ai cru que je vais devenir folle.

Pendant tout ce temps je me suis donné du mal en esseyant le remettre dans son lits. Jusqua l'age de 1,5 ans il s'est reveillé chaque nuit 4-5 fois. Je me levais le dorlotais seule. J'ai été tellement fatiguée que quelques fois j'ai pris dans mon lits pour pouvoir dormir.

Aujourd'hui il a 2 ans.

Il dort dans son lit, juste après le biberon de 7 h il peut venir et on dort encore un peu ensemble. Il passe tout les weekend-end et les mercredi soirs chez son papa. Actuellement je suis encore a la maison donc la reste du temps il est avec moi. Il est adaptation a la crèche et donc bientôt je vais pouvoir travailler.

Quelques idées de la part des amis qui m'ont toujours encouragées :

Mes petit a besoin une maman forte.

Forte et heureuse. Je ne pleur plus trot. Il m'arrive mais je me bat et je rebondie…

Il a besoin de la bonne nourriture, donc il faut que je mange équilibré pour pouvoir l'allaiter.

Il a besoin un père.

Son père l'aime et il peut lui apporter beaucoup de bonheur, des bonnes moments.

Il a besoin un entourage autre que les parents, donc il ne faut pas m'isoler : j'ai repris du sport, et j'ai fait des nouveaux amis.

Nous avons encore un bon bout de temps séparé et à la fois ensemble, où nous allons devoirs prendre les tas de décisions mais jusqu'à aujourd'hui, j'ai l'impression, que notre petit est heureux. Et il nous rende heureux.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


105279
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Qui vit loin de son ou ses enfants ?

image

Bonsoir a tous, Je me retrouve ici, sur un forum, pour chercher des solutions. Pour entendre vos histoires, vos ressentis, vos émotions et vos solutions de vie, loin d'un enfant. Seulement je me rends bien compte, qu'il n'y a que des solutions de...Lire la suite

Un bébé et plus de papa

image

Tiens je vais vous raconter mon histoire pour vous encourager les filles ! Je me suis retrouvée seule avec ma petite alors qu'elle avait 9 mois. Le père ne supportait pas les responsabilités que demande une famille. Un autre immature ou plutôt...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages