Histoire vécue Famille - Enfants > Familles nombreuses      (746 témoignages)

Préc.

Suiv.

Extrêmement blessée, le quitter ou pas?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/09/10 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 265 lectures | ratingStar_251377_1ratingStar_251377_2ratingStar_251377_3ratingStar_251377_4
Bonsoir, Je me tourne vers ce forum car j'ai besoin d'avoir des avis sur la situation que je vis par des personnes qui ne me connaissent pas. Je me sens réellement perdue. Je suis en couple depuis 1 an et demi et j'ai l'impression qu'll n'y aucune issue positive à ma situation. Nous avons commencé notre histoire mais très vite, j'ai ressenti des malaises avec son attitude. Avant moi il est sorti 7 ans avec quelqu'un et ce n'est que 2 mois après leur séparation que nous avons commencé notre histoire. Pendant les premiers de la relation, j'ai eu l'impression que son ex était sans cesse, tel un fantôme, il en parlait énormément à travers pleins d'anécdotes et souvent de façon très positive, il aimait leur mode de vie, tous les amis en commun, ex adoré de sa famille… De mon côté, un malaise s'est installé et de plus en plus profond jusqu'à des grosses crises. Il me disait qu'au fil de leur relation, il était devenu amis et qu'il aurait aimé que ça continue comme ça mais moi je ne pouvais pas supporter ça je me sentais comme une "merde", le fait qu'il en parle sans cesse était insoutenable pour moi et me faisait vraiment douté quand à ses sentiments envers moi. Au bout de 6 mois j'ai été clair avec lui, je ne pouvais en supporter plus et je lui ai demandé de mettre des distances avec elle. Ce que je trouvais normal et nécessaire. Avec les amis et sa famille, c'était pareil, je me sentais "l'autre", je les senti polis avec moi mais sans plus. Je dois préciser que je ne suis pas quelqu'un de spécialement chaleureux, il me faut un petit peu de temps pour être bien avec les gens, sans doute que ça a peut être été mal pris… Nous avons continué notre histoire, moi avec déjà des blessures dans le coeur et lui avec le regard vide souvent (enfin c'est que j'ai ressenti). Nous ne venons pas du même milieu social, je viens d'une famille à problème et d'un milieu sans prétention, lui vient d'une famille nombreuse, unie et très stéréotypée style 3 enfants, maison dans beau quartier, beaucoup de facilité enfin style petite maison dans la prairie le fric en plus. Il y a quelque mois, il m'a fortement blessée en dénigrant ma famille, en disant que ce n'est pas ce qu'il espérait de sa belle famille, qu'l'était décu mais qu'il devrait s'y faire. Je pense qu'à partir de ce moment les choses se sont vraiment dégradée, je l'ai vu autrement, j'ai été extremement choquée mais comme j'étais très amoureuse, j'ai essayé de passé au dessus. Mais bon il a mis une double blessure dans mon coeur. Les mois ont passé et maintenant il me reproche de ne pas avoir développée assez d'affinité avec ses amis, qu'il est déçu… que dans son idéal, ce n'est pas comme ça. Et hier alors que nous ne nous revenions d'avoir été visité un appart pour vivre ensemble (c'est lui qui a fait les démarches et qui a envisagé l'idée de vivre ensemble). Il me dit qu'il est perdu, qu'il a peur qu'en s'investissant avec moi, ils doivent renoncer à tous ses idéaux, il me dit aussi que un jour je suis la femme de sa vie et le lendemain, il se dit qu'il n'est pas si bien avec moi… et tout ça en pleurant. Je dois préciser qu'il a commencé une psychothérapie il y a un mois. J'ai l'impression qu'il est très perturbé. Mais je me demande surtout s'il n'est pas aussi très lâche car en me disant je me dis qu'il n'a pas envie de poursuivre sa relation avec moi mais qu'il ne dira pas que c'est fini (il dit qu'il ne sait pas qu'il a peur de le regretter). Je pense que si quelqu'un me racontait cette histoire, je lui dirais de prendre ses jambes à son coup car tous ces signes sont plus que clair. Mais il se trouve que c'est moi, je lui ai dit que j'avais besoin de quelques jours pour réfléchir à ce que je veux aussi pour moi mais là je n'arrive pas à y voir clair, je me sens blessée et dévalorisée. Je voudrais avoir la force de lui dire que c'est fini, qu'on peut pas continuer comme ça que ces incertidudes me font souffrir mais je suis amoureuse (et donc conne). Merci pour vos avis, je pense qu'ils m'aideront à y voir plus clair.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251377
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inceste frere/frere - relations freres-sœurs

image

Voilà ! C'est après avoir lu pas mal de choses sur ce forum mais aussi sur le net en général que je décide de vous raconter mon histoire… à l'âge de 6 ans, mon frère a eu le 'loisir" de me faire découvrir le sexe en général mais surtout...Lire la suite

Avis aux parents de 4 enfants !!

image

Bonjour à toute la petite famille, Je vous réponds car c'est rare de rencontrer une famille presque comme la mienne. J'ai en effet cinq enfants de 15 ans à 3 ans. Je m'appelle Dominique, mon quatrième enfant et, en l'occurence ma troisième fille...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
7 à la maison
Sur le même thème
Ma famille
Famille nombreuse, famille heureuse !
Voir tous les  autres témoignages