Histoire vécue Famille - Enfants > Familles nombreuses      (746 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je crois que mon chemin de réflexion mène effectivement à ce fameux "pn"…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/10/10 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 252 lectures | ratingStar_274751_1ratingStar_274751_2ratingStar_274751_3ratingStar_274751_4
Je reste un peu scotchée… par forcément par surprise… je crois que mon chemin de réflexion mène effectivement à ce fameux "PN"… Déjà, ce qui est amusant, c'est que je connais très bien le nom du Pervers narcissique/ Manipulateur, tout simplement parce que ma mère nous a élevés en nous disant que notre grand-mère (sa mère à elle) en était une. Elle s'est documentée, a beaucoup lu, et s'est trouvée elle-même en opposition avec toutes ces descriptions : elle en a conclu qu'elle était victime d'une PN, et qu'elle était elle-même l'anti-manipulation, la franchise, et la droitesse par excellence. J'ai beaucoup cherché sur internet ces derniers jours, pour évacuer ce qui me reste de culpabilité, me renseigner sur cette nécessité étrange de couper les ponts, etc. Il y a quelques jours j'ai écrit sur ce sujet que j'avais fait le test des Manipulateurs (les 30 points) , et mon fiancé de son côté aussi. Nous sommes arrivés tous les deux à 24 points qui correspondent exactement à ma mère. Je sais qu'elle est manipulatrice, je sais qu'elle m'utilise pour parvenir à exaucer ses voeux et fantasmes, je sais qu'elle m'en veut quand je ne suis pas comme il lui plairait, et que ma liberté avec elle n'existe que dans le mot. Je pense qu'elle a un problème de narcissisme, ou plutôt de "blessure narcissique" qu'elle n'arrive pas à combler. Elle n'a pas une haute opinion d'elle-même, mais oblige les autres à l'avoir, de toutes ses forces. Mais je n'arrive pas à utiliser le mot "pervers"… il me stresse, et me renvoie à tous les bons moments que j'ai vécus avec elle (il y en a beaucoup) , à mon enfance globalement heureuse, même si me voir petite dans les films que mes parents faisaient en vacances par exemple m'a toujours donné envie de pleurer. Je n'ai pas été une "enfant invisible" comme tu dis California. Ma mère aurait d'ailleurs été très déçue d'avoir une fille aînée timide et effarouchable. Elle-même aime dire qu'elle a un caractère fort, et elle a toujours dit que je lui ressemblais… J'ai toujours été douce et gentille, et ma mère m'a beaucoup dit que je me "faisais avoir". Elle n'aimait pas ce côté là chez moi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274751
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Inceste frere/frere - relations freres-sœurs

image

Voilà ! C'est après avoir lu pas mal de choses sur ce forum mais aussi sur le net en général que je décide de vous raconter mon histoire… à l'âge de 6 ans, mon frère a eu le 'loisir" de me faire découvrir le sexe en général mais surtout...Lire la suite

Avis aux parents de 4 enfants !!

image

Bonjour à toute la petite famille, Je vous réponds car c'est rare de rencontrer une famille presque comme la mienne. J'ai en effet cinq enfants de 15 ans à 3 ans. Je m'appelle Dominique, mon quatrième enfant et, en l'occurence ma troisième fille...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
7 à la maison
Sur le même thème
Ma famille
Famille nombreuse, famille heureuse !
Voir tous les  autres témoignages