Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Famille recomposée : il a du mal à m'accepter dans sa vie

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 576 lectures | ratingStar_217436_1ratingStar_217436_2ratingStar_217436_3ratingStar_217436_4

Celà va faire maintenant 5 ans que j'ai rencontré J. Divorcés tous les deux, chacun deux enfants. Relation fluide au départ, bonne entente sur tous les plans, de très bons moments ; l'amour s'est instauré progressivement pour devenir très fort… Au fil des mois, je souhaitais avancer dans cette relation de couple ; non pas avoir une vie de couple au sens d'habiter ensemble - nous vivons à 5 mn l'un de l'autre ce qui nous permettait de maintenir une certaine indépendance - mais me sentir véritablement en couple auprès de lui. Ne plus être sa copine, mais sa compagne. Je souhaitais instaurer entre nous non pas une vie de couple conventionnelle, mais une vie où tout en vivant chacun dans sa maison, lui recevant chez lui ses enfants, moi habitant avec les miens, nous aurions pu nous retrouver parfois tous ensembles, pendant des vacances, certains WE. Nous en avons parlé maintes fois ; à chaque fois, j'avais face à moi un mur. Son problème est qu'il n'arrive pas à concilier les différents aspects de sa vie : sa vie d'homme et sa vie de père. Je l'ai souvent rassuré en lui disant que l'amour qu'il me portait n'enlevait rien à l'amour qu'il portait à ses enfants, que c'était 2 amours différents mais tout aussi importants. Je lui disais que si nous souhaitions avancer tous les deux, il était important que les cloisons tombent, que je me sente faisant partie de SA vie, de toute sa vie… J'ai rencontré sa famille, ses enfants ; il a rencontré les miens, mon entourage mais il n'a jamais souhaité approfondir cette relation avec eux. J'avais de plus en plus de mal à comprendre ce non investissement de sa part pour ce qui est ma vie - mes enfants - et son rejet de me voir créer un lien avec ce qui fait sa vie : ses enfants.

Cette différence entre nous a occasionné beaucoup d'incompréhension entre nous. Mais, elle n'a pas été la seule. Il y a 2 ans, son ex a eu un cancer. Moi-même, je traversais une période extrèmement difficile avec ma fille ainée ; nous avons traversé cette épreuve avec son papa, mais moralement, j'étais seule. J s'est beaucoup occupé de son ex - chose que je trouvais tout à fait normale - mais j'ai beaucoup souffert de son manque d'attention à mon égard durant cette période. Lorsque, plus tard, je lui ai parlé de mon ressenti, il a eu cette réponse : c'est la mère de mes enfants ; ta fille a son père…

Oui, mais moi c'est toi que j'ai, moralement, j'avais besoin de toi et je n'ai trouvé personne… A partir de cette période, je me suis repliée sur moi-même ; j'étais toujours follement amoureuse de lui mais j'évitais de lui parler d'un quelconque ressenti car je connaissais sa réponse : tu es jalouse ou tu te fais des idées. Par moments, tout ce que je gardais en moi explosait - je ne suis pas espagnole pour rien ! - et là, J fuyait ; Plus aucunes nouvelles de sa part pendant des semaines ; besoin de réfléchir et puis, il revenait et ça repartait de plus belle jusqu'à la prochaine crise… Cette situation devenait de plus en plus intenable, mais aucun des deux n'arrivait à couper net cette relation. Jusqu'en sept. Dernier, où tous les deux avons décidé d'arrêter. Pour Noêl, voeux de sa part, reprise de contact par téléphone oùil m'avouait m'aimer toujours, regretter tous les moments passés ensemble… Qu'il avait envie de me revoir… Je lui proposais de manger ensemble après les fêtes… La veille du RV, il s'est décommandé me disant qu'il voulait réfléchir encore… Sur ce, ma réponse a été cinglante car exaspérée : "lorsque tu auras concrètement réfléchi, recontacte-moi ; pas avant". Je n'ai plus eu de ses nouvelles juqu'à il y a 1 mois. Nous nous sommes croisés en voiture par hasard. Msg de sa part le soir même : il était heureux de m'avoir entraperçue. Nous avons eu à partir de là beaucoup d'échanges par mail ; je ressentais une certaine évolution dans sa façon de recréer notre couple : prendre notre temps, être plus présent dans ma vie, plus a mon écoute… Ces échanges épistolaires m'ont rendus très heureuse ; je me disais que tous ces mois de séparation n'avait pas été vains. Il y a 15 jours, à son retour de vacances, nous avons décidé de nous revoir dans un petit restaurant où nous avions nos habitudes ; 2 jours avant ce RV, il m'avait dit au cours d'une conversation téléphone. Qu'il avait rencontré quelqu'un ce printemps et qu'il s'était fait largué il y a 1 mois. Je lui ai demandé si c'était bien fini : il m'a répondu que oui. Le jour du RV, je le sens lointain. Alors que dans tous ses écrits, il s'était montré particulièrement calin : envie de me prendre dans ses bras, de me toucher… Là, plus rien…

Et puis, des petites phrases dans sa bouche : "cette voiture, je l'ai acheté pour rejoindre ma copine (elle n'habite pas dans notre ville) , - Tu as un nouveau parfum ? C'est ma copine qui me l'a offert… " Manque de tact, mais je n'ai rien dit. Et puis comme je lui demandais comment il voyait notre relation dans les prochaines semaines, il m'a dit qu'il souhaitait qu'on prenne notre temps, qu'il sortait d'une relation qu'il avait besoin de recul… Jusqu'à cette phrase qui m'a faite sortir de mes gongs : " j'ai laissé une armoire de ma fille chez elle" . Que ces mots m'ont fait mal… Des années qu'il me refusait la chose qu'il avait accepté de faire avec quelqu'un qu'il ne connaissait que depuis quelques semaines… Il y avait une telle exaspération en moi… beaucoup trop d'attentes, beaucoup trop de questions sans réponses… Tout est sorti : mots malheureux de ma part p. E mais quel soulagement…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217436
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages