Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Heureuse de trouver un forum qui "me parle" !

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 18/05/10 | Mis en ligne le 16/07/12
Mail  
| 272 lectures | ratingStar_276338_1ratingStar_276338_2ratingStar_276338_3ratingStar_276338_4
Bonjour a toutes. Heureuse de trouver un forum qui "me parle" ! Je ne vais pas raconter tte mon histoire, ce serait beaucoup trop long, simplement, je me joins à vous sur le fait très simple : j'en veux terriblement à mes parents pour des milliers de raison (séparés quand j'avais 2 ans et demi, puis chacun de son côté à refait SA vie, et je n'en faisais pas partie en gros ! Nouveau mariage pour mon père, nouvel enfant, ne s'occupe pas de moi et m'ignore jusqu'à mes 6 ans, me reprend le w. E et la moitié des vacances sous la pression de ma mère à partir de mes 6 ans et là 6 ans de galère jusqu'à mes 12 ans ou je refuse de continuer à le voir purement et simplement- ça c'est pour le côté paternel… Dans le même temps ma mère, de son côté, refait sa vie avec le père de mes futures soeurs - la première est arrivée quand j'avais… (ah ben tiens, 6 ans ! Étrange hein ! ). Je ne ressent pas d'amour, je n'ai pas ma place, ma seconde soeur arrive lorsque j'ai 8 ans, je me sens a ma place ni dans cette famille ni chez mon père et je vous passe le reste de "ma vie" qui me conduit finalement, à l'aube de mes 26 ans à voir le père de mon fils alors agé de 2 ans me quitter en 2002, rester dans mon coin pendant un an sans explications et apprendre finalement qu'il m'a quitté parce qu'il avait une relation avec ma soeur (ma cadette de 6 ans) et que cette relation était connue de ma mère qui s'était bien gardé de m'en informer… me trahissant et "couvrant" ma soeur en même temps… Quand j'ai appris cette trahison j'ai tourné le dos à TOUT LE MONDE pour tenter de me reconstruire et élever mon fils du mieux que je le pouvais dans ce contexte… a aucun moment on ne m'a considéré comme "victime" (parce que je suis "forte", gros caractère, dis ce qu'elle pense etc…) voire même la situation à rapidement tourné en ma défaveur (faut que tu arrêtes ton attitude - distance et ignorance ndlr- car elle va finir par se fouttre en l'air (ma soeur) et ce sera de ta faute ! (véridique hein !! ) ou encore de la part de ma chère mère "de toute façon tout ça c'est un pretexte à toute la haine que tu as en toi depuis toujours, et si ça avait été une autre nana, ça aurait été pareil (?). 5 ans plus tard, j'ai toujours pas compris cette phrase… mais si je pouvais revenir en arrière, je sais exactement comment je réagirais (et ça n'aurait rien à voir avec la mine ébêtée et les larmes qui me sont montées dans les yeux ce jour là) car depuis, j'ai TOUT ressassé, revu, rejoué, et en définitive, ce qui reste c'est cela : Je suis incapable de pardonner à tous ces gens qui sont les membres de ma famille… L'inconscience et l'égoisme de ma mère qui a éternellement 14 ans et va là ou le vent et ses envies la poussent sans jamais se remettre en cause, La faiblesse de mon père qui face à l'omniprésence de sa nouvelle femme n'a pas trouvé la force d'imposer sa propre fille dans son nouveau panorama familial, laissant ainsi à la belle -mère le champ libre pour en mettre plein la poire de la gamine que j'étais lors de ces fameux w. E et ces moitié-de-vacances et surtout, sans jamais intervenir (que d'horribles souvenirs !!! ) , À ma soeur, (demi-soeur du coup) d'avoir pu me faire ça, me mentir, me regarder dans les yeux et me consoler moi dont le père de son enfant venait de la quitter en étant capable de me dire "je suis sure qu'il va revenir, ne t'inquiète pas", Au père de mon fils qui en partant, au lieu de me dire la vérité n'a eu que le courage de me dire "je n'arrive pas à te rendre heureuse, je suis désolée" me laissant ainsi portant la responsabilité de l'échec seule (je suis une merde, j'ai tout perdu, à cause de moi mon fils n'a plus son père etc, etc…) , à tout ces gens, je n'arrive pas à pardonner… J'ai refais ma vie, revus ces personnes pour le bien de mon fils (pour qu'il ait "une famille" ha ha ha…) , toujours valorisé son papa aux yeux de mon fils, j'ai tenu bon… mais a quel prix… la haine, j'ai pratiqué, l'indifférence aussi… aujourdh'ui, je suis enceinte de mon deuxième enfant et c'est avec une violence inouie que tout me reviens en tête… Je ne suis pas sereine, je n'avance pas dans ma vie car je suis incapable de pardonner… je souffre encore tellement moi qui refuse le statut de victime, je ne peut que constater que j'en suis bien une et que je m'y complais malgré moi, par faiblesse ou par absence d'autre solution, depuis tant d'années… Mais l'heure est venue de ne plus se mentir à soi même et je peux vous assurer qu'un jour, on se sent juste terriblement seule, et perdue et incapable de profiter des bonheurs de la vie… alors voici ma question (après ce long et indigeste post - désolée : () … COMMENT PARDONNER ? Comment faites-vous ? Avez-vous fait ? Je vous situe plutôt dans "l'ignorance", ou le "comme si de rien était" mais je crains que cela ne dure pas… ça n'a pas duré pour moi en tout cas… Je ne veux pas bousculer vos témoignages, loin de là, mais comment faites vous pour vivre ? Vous faire des amis ? Avoir confiance ? Avancer ? … Après 5 années de lutte la tête haute (à grand coup d'analyse, d'anti dépresseur et de chutes vertigineuses régulières dans le gouffre qui me sert d'âme et aussi de patience et de soutien infini de mon nouveau compagnon - que je soupçonne de venir d'une autre planète pour supporter tout ceci !) , je flanche… consciente que seul le pardon peut désormais me soulager… et vous ? Comment vivez-vous ? MERCI et je vous souhaite à toutes tout le bonheur que vous méritez[
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


276338
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages