Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il prefere un de ses enfants aux autres - familles recomposees

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 15/10/13 | Mis en ligne le 07/06/14
Mail  
| 742 lectures | ratingStar_530670_1ratingStar_530670_2ratingStar_530670_3ratingStar_530670_4
Tu sais le favoritisme dans une fratrie c'est courant, ça fait mal au coeur quand on est témoin, ça fais mal au coeur et à la personnalité quand on est le "mal aimé" et il parait que ça fait du mal aussi au préféré. Il semblerait que le préféré soit moins poussé dans les études, est plus assisté et donc moins indépendant, il y a un livre récent qui traite de ça (au passage tu peut l'acheter et l'offrir à ton homme, je crois que le titre est "l'enfant préféré : chance ou fardeau" Personnellement dans les cas que je connais, les préférés effectivement n'ont pas fait d'études, se mettent dans des situations difficiles mais sont toujours tirés d'affaire, ils sont jaloux (le comble tout de même) et se trouvent toujours des excuses pour écraser les autres. Quand aux "mal aimés" que je connais, ben l'un a un sentiment d'injustice permanent, il s'est occupé de sa mère qui ne l'aimait pas jusqu'à son dernier souffle et a tenté jusqu'au bout de lui faire ouvrir les yeux sur le fait qu'il était là lui alors que son frère préféré a préféré partir quand le porte monnaie fut vide (étrangement le "favori" dans les deux cas n'est pas très lié d'affectif pour son parent, il trouve "normal" d'être favorisé) … et n'a jamais eu de reconnaissance ni même d'amour. Quant à l'autre, ben il y a eu la goutte d'eau, enfin plutôt le seau d'eau qui fait que le favoritisme était "éclatant au grand jour" pas de doute possible, pas d'excuse possible, avec même une certaine volonté de nuire, et il a coupé les liens. Je ne crois pas qu'il soit heureux, il n'est même pas reconnu, mais il est sans doute mieux que lorsque son parent était là tout le temps pour lui rappeler comment il préférait l'autre et que lui n'est pas important (que ses études c'est nul, que son travail c'est de la chance). En fait dans ce cas là, en plus du favoritisme, il y a la volonté de rabaisser son enfant. Sinon on vit aussi la situation avec le père de zhom qui favorise l'un de ses petit enfant, mon bf et je réfléchie à l'attitude à avoir. Pour l'instant ma fille et mon fils son jeune et ne s'en rendent pas compte donc ça ne les rends pas malheureux, mais bf s'en rends compte et ça ne lui rends pas service (en fait tous ses comportements répréhensibles sont valorisés par des cadeaux, bilan bf pose de gros problème notamment à l'école). Mais ce que j'ai peur c'est que nos enfants pensent qu'ils ont mérité que leur papy les traite moins bien car celui ci crie sur tous les toits qu'il est très juste, d'autant plus que lorsqu'il vient les bras chargés de cadeaux et qu'il les donne tous à bf devant les petits qui n'ont rien, ben bf crie aussi sur tous les toits qu'il est le meilleur, qu'il est le plus sage, bref il se compare aux petits en concluant qu'il vaut mieux qu'eux. Alors zhom ne veut pas se fâcher avec lui, mais il va falloir qu'on travaille sur les conséquences de ses actes et paroles. Le problème c'est que si tu réagis devant le papy pour le contredire lorsqu'il dénigre ton enfant il va se fâcher, mais si tu ne dis rien, pour ton enfant tu valide ce qui est dit ! Au bilan je pense qu'un jour où l'autre j'expliquerais que papy est malade et gâteux et qu'il ne faut pas écouter tout ce qu'il dit et le laisser dire même s'il divague. Mais bon nous c'est toute la famille de zhom qui dysfonctionne. Je ne sais pas si mon expérience peut t-aider car nous c'est plus anecdotique et le couple que nous formons avec mon homme est d'accord sur les constatations et les problèmes que ça pose et cherchons ensemble les solutions. Mais peut-être faudra t-il prendre un jour ton bf le plus agé entre 4 yeux pour lui dire que TOI tu ne valide pas ça, qu'IL ne mérite pas ça et lui dire que c'est peut-être un sentiment de culpabilité qui pousse son père à agir de la sorte, pas un manque d'amour (parce que je te jure que c'est ce que ressente les "mal aimés") , de même pour ta fille si ton homme n'a pas rectifié le tir d'ici quelque temps. Mais pour ton bf n°1 si l'attitude de son père dure depuis longtemps, alors il en souffre sans doute déjà, même s'il n'en parle pas. Le problème est de ne pas causer un déséquilibre inverse vis à vis de bf 2.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530670
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages