Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai du mal à assurer mon rôle de belle-mère

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 319 lectures | ratingStar_227790_1ratingStar_227790_2ratingStar_227790_3ratingStar_227790_4
J'avoue qu'en ce moment j'ai la gorge nouée. Pas de révélation fracassante à faire sur la situation de BM si ce n'est qu'en ce moment elle me pèse particulièrement...et que j'ai parfois le moral dans les chaussettes de constater que ma vie fût, est et sera "à vie" une composition de famille obligatoire. Ca fait du bien de dire ici tout haut ce que j'ai pour habitude de penser tout bas! Expression de mon angoisse: je fais régulièrement un cauchemar où l'ex de mon mari m'attache à un arbre et finit par m'y pendre. A chaque fois Je trouve celà horrible d'autant que dans la vie je suis quelqu'un de positif. Et je découvre avec horreur que la situation peu enviable de BM est une constante et longue adaptation psychique... Bref, depuis quelque mois nous avons la garde de ma BF de 19 ans venue vivre chez son père et moi-même car sa mère l'a mise à la porte dans un accès de colère. Elle ne l'a supportait plus. Inutile de vous dire qu'on ne m'a aucunement demandé mon avis. La FR est souvent, à mon sens, le théâtre d'une prise de pouvoir des parents divorcés sur les nouveaux conjoints. Pour ma part je vis celà comme un profond irrespect. Avant que ma BF ne vive chez nous nous avions toujours été dans une configuration de 1WE sur 2 et la presque totalité des vacances. Il y a quelques mois, je me suis "rebellée" en refusant que ma deuxième BF (22 ans) continue à venir chez nous car sa relation avec moi était totalement dénuée de la moindre humanité. Et que je n'en pouvais plus de faire des efforts qui n'avaient jamais aucune portée. Comme je l'ai déjà raconté ici Madame ex (je l'ai découvert avec le temps) a miné pendant 10 ans les relations que j'avais avec ses filles. Résultat: des relations réduites à leur plus strict minimum, une intense froideur, et le sentiment quand les filles débarquaient à la maison qu'elles débarquaient avec toute l'hostilité et le caractère malsain de la mère. Ma plus jeune BF comme moi-même avons cependant démarré notre nouvelle cohabitation avec les meilleures intentions. De son côté elle était je crois rassurée de découvrir que je l'acceptais sans problème. Du mien j'ai essayé d'y voir un aspect positif: celui de nous découvrir enfin comme des humains digne de ce nom. Du coup, j'ai mis les bouchées doubles. J'ai décidé de lui apporter ce qu'elle n'avait visiblement plus chez sa mère: calme et équilibre, gentillesse et bonne humeur. J'ai même opté pour un relâchement totale des hostilités concernant les tâches ménagères. Son père ne lui demandant absolument rien, j'ai décidé de faire pareil pour éviter d'être en guerre avec elle (et avec lui). Un bon moyen de ne pas être toujours endosser le rôle de la méchante, çà me repose! Elle ne fait donc rien, que de vivre: ni courses, ni bouffe, ni lavage, parfois la table et c'est tout! bref la vie de rêve pour une jeune étudiante qui n'a donc que son travail scolaire à penser. Je me dis que c'est ma façon "maternelle" à moi de l'accueillir chez moi. Que je n'ai de toute façon pas beaucoup d'autre marge de manoeuvre! Mais les tâches ménagères ne sont pas tout! Et me voilà à nouveau profondément angoissée de constater que les relations purement affectives et humaines avec elle n'avancent pas. Elle m'évite moins qu'avant mais n'a jamais aucune spontaneïté ou gentillesse envers moi. Impossible de me sentir relâchée face à elle: me parler semble continuer à la gêner. Je vois qu'elle fait des efforts mais est très fuyante évitant tout ce qui pourrait dans me questions la toucher de près ou de loin. Elle-même ne me pose jamais de question. Elle continue également de ne s'adresser qu'à son père pour le moindre service et quand elle appelle à la maison elle veut tout de suite parler à son père et ne s'attarde jamais avec moi. Elle n'est pourtant ni radicalement désagréable, ni arrogante, ni provocante, ni irrespectueuse! Mais je craque: qu'il est dur d'avoir la charge d'un individu à plein temps quand le courant ne passe pas vraiment! Je n'arrive décidément par à m'en foutre totalement malgré les promesses que je m'étais faite. Et je commence à trouver le temps très long et à me sentir à nouveau prise au piège d'une vie qui ne me convient pas... Que pensez-vous d'une vie intime où il n'y a pas de sens dans les relations? Que celles qui ont trouvé la parade me donne leur tuyaux, HELP! Evidemment, je ne suis pas dupe. La mère même à distance, continue d'avoir une influence négative. Actuellement elle se décharge de toutes ses responsabilité sur nous. Financière: elle ne nous paie aucune pension. Logistique: elle renâcle à prendre sa fille les WE et il faut que j'insiste lourdement pour qu'elle s'en occupe pendant les vacances. Elle ne travaille pourtant pas! Il se trouve que j'ai sa fille à charge mais que cette femme ne veut aucun contact avec moi. Même si au fond je trouve celà plus simple (car elle est très haineuse et hystérique), je me sens très mal dans ce no man's land des relations humaines. Je me sens niée et disqualifiée. Une sorte de poubelle des ratages du couple précédent... Comment voulez-vous dans ces conditions que la gamine elle aussi s'y retrouve? Elle qui a été envoyée par sa propre mère chez l'ennemie! Du coup je n'y vois plus très clair, j'ai besoin de respirer mais je vois à nouveau l'avenir comme une énorme montagne de concessions et de sacrifice...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227790
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages