Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me tiens à l'écart de ma belle-fille

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 678 lectures | ratingStar_222013_1ratingStar_222013_2ratingStar_222013_3ratingStar_222013_4
Oui l'indifférence ça marche. Cela fait plusieurs mois que je tiens à l'écart ma petite belle-fille tyrannique et cela va beaucoup mieux. Je crois qu'elle a compris que quoique qu'elle fasse, elle n'aura plus l'attention dont elle bénéficiait avant. Je suis beaucoup moins généreuse et je refuse de manger en face d'elle. Elle n'est plus non plus question que je la garde et que je m'en occupe quand son père n'est pas là. Sauf le samedi parce qu'il travaille mais elle fait des activités à l'extérieur tout l'après-midi. Parfois elle me parle et si ça ne me plaît pas, je ne répond pas, je vaque à mes occupations ou je change de pièce. Systématiquement pour les choses importantes, je la renvoie à sa mère ou à son père. Je n'essaie même plus de lui inculquer quoique ce soit mais je ne me prive pas de lui dire : je ne suis pas d'accord avec ton comportement, tu es invitée dans ma maison et tu me demandes l'autorisation préalable pour ...... Tu dois te protéger et protéger ta grossesse, la chose la plus importante pour toi c'est de vivre une grossesse sereine. Le papa doit remettre le pendule à l'heure, c'est à lui et à lui seul de te donner une place et au bébé qui s'annonce. Il est absolumment intolérable de laisser dire : "je voudrai que tu sois morte". Ton fils doit repéter inlassablement à cette jeune fille qu'il n'accepte pas qu'elle te critique devant lui. Les messages "je" de la méthode Gordon c'est aussi " je ne suis pas d'accord avec ton comportement, que tu décris de façon neutre, j'aimerai que tu cesses de ......" La thérapeute avec qui j'avais fait un stage de 5 jours sur la méthode Gordon avait bien expliqué que nous ne sommes pas obligés d'accepter l'agressivité de l'autre et que pour notre sauvegarde personnelle, il faut lui restituer ce qui lui appartient. Jacques Salomé dit la même chose : Si quelqu'un vous dit ou vous envoie ou vous écrit quelque chose qui vous agresse, vous devez lui renvoyer gentiment en lui signifiant que vous n'acceptez pas ce qu'il vous dit, vous envoie ou vous écrit : "j'ai bien entendu, reçu ton message mais je te le rends parce qu'il ne me convient pas"
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


222013
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages