Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vais demander le suivi de tutelle de la mère de notre cohéritier

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 293 lectures | ratingStar_217499_1ratingStar_217499_2ratingStar_217499_3ratingStar_217499_4

Mon père est décédé en juin 2009, à l'âge de 53 ans. Il a divorcé d'avec ma mère en 1997, avec qui il a eu 2 enfants aujourd'hui majeurs, un de mes frères et moi-même, nous avons 27 ans. En 2001, mon père a eu un 3eme enfant qu'il a reconnu, sans se remarier ni vivre avec la mère. Il aura néanmoins entretenu, plutôt supporté une relation très conflictuelle avec cette femme jusqu'à son décés, dans la seule intention de pouvoir voir son fils et de suivre son éducation. La mère de l'enfant est sous tutelle, une décision du juge des tutelles avait été prise interdisant mon père à recevoir seul chez lui son fils mineur, en raison de son état physique très dégradé en lui demandant cependant de verser une aide éducative de 70 euros mensuels à la mère. Pour vous parler brièvement de cette dernière, il s'agit d'une femme déséquilibrée, irritable, violente, alcoolique. A plusieurs reprises, elle a frappé, parfois devant mon jeune demi frère, mon père malade assisté d'un respirateur, ne pouvant presque plus se déplacer. La police est intervenue, mon père a du être emmené à l'hôpital plusieurs fois et j en passe… Mon pére a porté plainte une foi, je crois mais a refusé de faire suivre l'affaire pour éviter à son fils d'être retiré à sa mère. Au final, il m'est pénible de penser une telle chose mais je ne suis pas certain que ça ait été un bien pour l'enfant. Je ne peux m'empècher de penser aujourd'hui, que mon père a sacrifié ses soins et ses dernieres années de vie pour apporter à mon demi frère un semblant d'éducation et d'équilibre ainsi que quelques valeurs que sa mère était incapable d'inculquer, par ignorance. Actuellement, mon père n'étant pas propriétaire, n'ayant pas de testament, ses comptes bancaires ont été divisés en 3 (la part du petit étant bloquée sur un compte jusqu'à sa majorité) et ses biens partagés à l'amiable (pour le bien du petit, nous avons laissé plus que le tiers à la mère). Via l'entreprise de mon père, un capital décés (hors succession) a également été partagé. Seulement, l'enfant étant reconnu sous la charge de mon pére pour les 70 euros versés tous les mois (alors qu'il ne pouvait pas le recevoir seul chez lui !!! ) le juge des tutelles a accordé sur ce capital, une rente éducative à la mére. Cette rente nous coûte, à mon frère majeur et à moi, 5000 euros chacun, soit 20 % de notre part. Nous n'avons absolument pas notre mot à dire, nous n'avons même pas été informé de la décision jusqu'au versement du capital. Totalement mis à l'écart et absolument pas concidéré parce que majeurs, une situation des plus insupportables, inhumaine et méprisable. Au vue du suivi de la tutelle, apparement pas très suivi, du comportement de cette femme ces dernieres années envers mon père, de sa décision récente de repasser le permis de conduire (qu'elle s'était vu retirer pour conduite en état d'ivresse) et de se racheter une voiture (avec quel argent ? ) , nous nous demandons, à juste titre croyez le, dans quelle mesure cette rente profitera à notre demi frère. Est il possible, en qualité de demi frère ainé, de demander à recevoir le suivi de la tutelle de la mère ? Un compte rendu en quelque sorte, mensuel ou trimestriel, qui nous informerait sur les dépenses réalisées pour le petit, sur ses absences à l'école, sur ses inscripions d'activités extrascolaires etc…
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


217499
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages