Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'arrivée d'un bébé dans une famille recomposée

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2914 lectures | ratingStar_59863_1ratingStar_59863_2ratingStar_59863_3ratingStar_59863_4

Je vient de tomber sur un cite qui traite de l'arriver d'un zouzou dans une famille recomposée et de l'agressivité, je trouve que c'est pas mal expliqué :

Angoisse et jalousie :

"Cette naissance va provoquer chez lui un grand bouleversement, du plaisir et de l'angoisse en même temps. Car, les enfants ont pendant longtemps le fantasme de voir leurs parents revivre ensemble. Or l'arrivée d'un demi-frère ou demi-soeur signe dans la tête de l'enfant que la séparation est consommée", explique Béatrice-Copper-Royer, psychothérapeute. Un deuil douloureux à faire mais qui aidera aussi l'enfant à tourner la page.L'arrivée d'un bébé peut aussi réactiver des angoisses d'abandon pour un enfant qui a déjà eu à partager l'amour de sa mère ou de son père avec un beau-parent et les enfants de celui-ci. L'important, disent les psys, est de rassurer l'enfant sur la place qu'il occupe.Elle peut aussi éveiller des sentiments de jalousie, parce que cet enfant aura, lui, le privilège de vivre avec ses deux parents. Sentiment d'injustice aussi lorsqu'il ressent de la part du beau-parent une différence de traitement entre lui et le nouveau venu. "Chez mon père le week-end, tout tournait autour de Chloé. Il n'y en avait que pour elle. Julie (ma belle-mère) avait toujours peur que je la dérange, que je fasse trop de bruit… Et puis à chaque fois qu'elle parlait de moi à mon père, elle disait "ton fils" au lieu de dire Nicolas", témoigne Nicolas, âgé aujourd'hui de 18 ans et demi-frère de Chloé (10 ans).

Des liens qui se consolident :

Mais l'arrivée de bébé peut aussi être très bien vécue et donner lieu à un réaménagement des liens, très positif. Car la naissance d'un enfant entérine en quelque sorte la création d'une "vraie" famille. La belle-mère ou le beau-père prend une autre place, clairement reconnue et rassurante au sein de la famille. Comme l'observe Sylvie Cadolle, dans son livre Etre parent, être beau-parent (éd. Odile Jacob) , "ce demi-frère ou cette demi-soeur, par son existence même crée un lien de famille entre le beau-parent et son bel-enfant".Si les enfants sont nés de la même mère et qu'ils partagent le quotidien, les liens seront ceux d'un frère et d'une soeur. Mais dans la situation inverse, à travers les soins donnés à l'enfant, la belle-mère peut créer un lien de complicité avec son bel-enfant, en lui confiant certaines tâches, en le valorisant.

L'agressivité de l'enfant :

Telle fillette jette les parfums de la belle-mère dans les toilettes, telle autre cache systématiquement sa trousse de maquillage, tel fiston refuse de manger les repas préparés par belle-maman… "Avec l'arrivée de la belle-mère se rejoue pour la petite fille le conflit oedipien, explique la psychanalyste Claude Halmos dans son livre Parler c'est vivre (éd. Nil). "On oublie que beaucoup de petites filles rejettent leur belle-mère parce qu'elles comptaient bien -inconsciemment- prendre la place qu'elle occupe, et que beaucoup d'adolescents ont besoin qu'on leur rappelle que cette femme leur est, comme leur mère, interdite parce qu'elle est l'épouse du père".

Le bouc-émissaire idéal :

Pour ajouter à la difficulté, la belle-mère incarne facilement aux yeux de l'enfant la "mauvaise mère", celle sur laquelle il pourra décharger tout ce qu'il ne peut exprimer à sa mère. "Les enfants fonctionnent beaucoup psychiquement en clivant leur vie affective, comme dans leurs jeux où il y a d'un côté les bons et de l'autre les méchants. Aussi, quand l'enfant se retrouve avec une mère et une belle-mère ou un père et un beau-père, il est tentant de définir une bonne et une mauvaise, un bon et un mauvais.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


59863
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages