Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 21/05/13 | Mis en ligne le 17/06/14
Mail  
| 1587 lectures | ratingStar_531581_1ratingStar_531581_2ratingStar_531581_3ratingStar_531581_4
Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique… Lorsque j'étais petite, ma mère a toujours été plus proche de ma demi-soeur plus âgée de 4ans, que de moi. Peut-être parce que ma soeur n'a pas connu son père et donc qu'elle essayait de comblé ce vide que ma soeur pouvait ressentir, celà dit, j'en ai été assez jalouse. Ma soeur est partie de la maison à 18ans car elle ne s'entendait plus avec ma mère et sait mise en ménage, sait mariée et à eu deux enfants, depuis que ma soeur est partie, nous avons tissé de vrais liens, je prends régulièrement de ses nouvelles et des nouvelles de mes neveux. Mais voilà, ma soeur n'est pas vraiment le bon sujet… Un jour, j'ai appris que mon tonton avait un cancer au poumons, il ne lui restait plus que 1 an maximum à vivre, ma mère, même si elle ne le montrait pas, en a beaucoup souffert. Un jour, un de ses petits copains d'adolescence est revenu du Canada afin de voir sa famille et a invité ma mère au restaurant afin qu'ils ce retrouvent après autant d'années qu'ils ne s'étaient plus vu. Ma mère ne voulait pas y allait, car elle trouvait ça déplacé d'aller s'amuser alors que mon oncle était entrain de souffrir, mais j'ai insisté, car elle avait vraiment besoin de ce changer les idées et donc elle y est allée… Là a commencé ma dégringolade aux enfers… Quelques mois passèrent, ils communiquaient par internet tous les jours, il était très gentil, ma mère avait retrouvé le sourire ce qui me rendait heureuse. Un jour alors qu'elle venait me rechercher chez mon père, elle m'a annoncé dans la voiture, j'entends encore ses propres mots : "Je pars au Canada et tu viens avec moi". Il y a eu un grand silence, tout ce brouillait dans ma tête, je lui ai dit qu'il en était hors de question que je parte. J'ai toute ma famille, mes amis, ma vie en Belgique, je ne pouvais pas partir à l'autre bout du monde et tout perdre… Durant quelques mois, elle m'obligeait à partir avec elle, mais mon tonton lui a ouvert les yeux en haussant un peu le ton et elle a lâché prise, je pouvais choisir par moi-même, soit rester ici en Belgique, soit partir au Canada et avoir une vie de rêve, une maison avec piscine, terasse, voiture de sport, des séances de massages au spa tous les mois, le rêve quoi… Mais j'ai pensé à ma mamy, mon tonton venait de décédé, ma tante était elle aussi atteinte d'un cancer du poumon et on ne savait pas si elle allait guérir ou décédé comme on oncle, ma mamy en souffrait énormément, je ne pouvais pas la laisser seule, et puis mon père… Il m'a toujours répété que si un jour je venais à mourir, qu'il me suivrait car il ne supporterait pas de vivre sans moi, donc j'ai refusé, j'avais peur d'avoir la mort de mon père sur la conscience. Donc je suis resté en Belgique. Mais voilà, mon père a eu une grosse dépression qui a duré plus de 10ans, il est tombé dans la drogue, l'alcool et les médicaments à base de codéine, il s'en ai sorti grâce au ciel, et depuis que je suis venue vivre avec lui, il est sorti de sa dépression et revit à présent. Mais voilà, avec tout ça, il a perdu tout, son argent, sa maison, sa voiture, tout… Aujourd'hui, je me retrouve à vivre dans une caravane dans un camping pas très bien entretenu. Au début que j'ai emménagé, nous n'avions pas l'eau courante, nous avons du la faire installer, nous n'avions pas de salle de bain, ni de wc. Il a fallut attendre 1an afin d'avoir une douche, l'eau et un wc, le confort à un peu augmenter, j'étais contente de pouvoir enfin prendre des douche correctement, car lorsque nous sommes une fille et que nous sommes dans notre mauvaise période du mois, je peu vous assurez qu'une douche c'est très essentiel… Depuis que je vis dans une caravane, je ne vois presque plus mes amis, car je suis gênée de là où je vis, c'est très mysérable, la caravane tombe en ruine, un coup de vent et elle peut lacher à tout moment. Les relations avec mon père sont assez difficile, car il est tout le temps sur mon dos, je suis sa seule fille, donc il veut me protéger, mais il m'éttoufe, j'ai beau lui dire, il s'en fou, il dit que je ne connais pas les dangers de la vie et que je suis inconsciente du danger et blablabla Il Veut toujours être collé à moi même quand je veux aller promener les chiens histoire de me retrouver un peu seule, il veut venir avec moi, je n'en peu plus… Je ne peu pas invité des amis car c'est vraiment médiocre où je vis, seulement deux de mes amis sont au courant de ma situation et encore, ils le sont depuis moins d'un an, j'ai mis énormément de temps à leur avouer. Je suis toujours gênée lorsque quelqu'un vient chez nous. Nous étions inscrit pour intégré des maisons passives-sociale, mais il faut le papier de bonne vie et moeurs de mon père et malheureusement, il ne l'a pas donc nous n'avons pas le droit à une maison sociale… Je broie du noire toute la journée, je me dis que si j'avais dit oui à ma mère pour partir vivre avec elle au Canada il y a 3ans, que j'aurai une belle voiture, une belle maison avec ma chambre, une piscine en été, nous irions souvent au restaurant etc, au lieu de ça, je me retrouve dans une caravane, sans voir personne, nous mangeons souvent des pâtes ou des frites. Mon morale en a pris un grand coup… Je n'arrive plus à rire ni à sourire, j'ai trouvé du travail il y a quelques mois, ça me permets de sortir de chez moi, mais quand je rentre, je me sens encore plus anéantie de retrouver toute cette pauvreté, toute cette mysère. J'ai sans cesse envie de pleurer, j'ai sans cesse envie de hurler. Je hais ma mère d'un côté, mais je ne peu m'empêcher de l'aimer, de sentir qu'elle me manque énormément, même après tout le mal qu'elle m'a fait c'est très difficile pour moi de me l'avouer, mais je l'aime. Elle revient nous voir une à deux fois par an, mais voilà, ce n'est pas assez pour moi, elle me manque terriblement, j'ai tout le temps envie de l'avoir auprès de moi. Je rêve souvent d'elle la nuit, et la plus part du temps, je me réveille et je suis à court de souffle, mes muscles ce crispent, et je pleure tellement je souffre. Je n'arrive plus à rire, je n'arrive plus à rien je crois que je suis entrain de sombrer je n'arrive plus à remonter la pente. Que dois-je faire ? Je vais voir ma mamy quand je le peu, car avec les bus ce n'est pas évident tout le temps, mais encore une fois, dès que je rentre, mon moral en prend un coup. Je ne vois pas souvent ma soeur car elle est partie vivre à l'autre bout du pays. J'apprends à conduire pour pouvoir passer mon permis, mais j'ai perdu toute ma motivation, j'en peu plus, j'ai juste une envie, c'est de cracher a la gueule de ma mère et de me pendre devant elle afin qu'elle voient combien je souffre. Je lui ai déjà écrit une lettre en lui expliquant que je souffrais, je lui avait envoyé 4 pages dactylographiées, par mail et elle m'avait juste répondu en trois phrases que je lui manquais aussi et que nous en parlerons dès son retour, mais voilà, elle était revenue et m'avait parlé de rien. Je coule, que puis-je faire ? Merci de m'avoir lue, j'espère que mon récit n'est pas trop mélangé, et que mes fautes sont discrètes.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531581
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par CELINE12 | le 08/08/15 à 14:24

Bonsoir chèrs frères et soeurs
Je m'appelle Laurence Labourdette
Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidale.
Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escros je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tomber sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et mème au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un interval de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grace à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a rapellé au boulot et j'ai mème reffuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème , vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse mail : florent.sauveur@gmail.com ou vous pouvez l'apellez directement sur son numéro portable 00229 62 41 36 19

Histoires vécues sur le même thème

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite

Enquete sociale et ex femme - familles recomposees

image

Bonjour, J'ai rencontré un homme il y a deux mois et demi qui a deux enfants. Entre nous, tout se passe bien, mais son ex femme de qui il est séparé depuis 4 ans a appris assez rapidement notre relation. Celle-ci ne l'accepte pas et refuse de lui...Lire la suite