Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes belles-filles me manquent de respect

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/03/10 | Mis en ligne le 29/02/12
Mail  
| 527 lectures | ratingStar_228259_1ratingStar_228259_2ratingStar_228259_3ratingStar_228259_4
J'ai vécu il y a quelques années un situation similaire à la tienne, j'ai vécu une année et demi dans la maison de mon compagnon et tout comme chez toi, ses filles se croyaient autorisées à passer quand bon leur semblaient : il leur manquait l'indispensable petit string pour sortir ... elles arrivaient et me parlaient comme si j'étais leur "bonne" "il est où mon string un tel". Je leur répondais assez vertement que "ce n'est pas moi qui le porte et si vous rangiez vous affaires, vous sauriez où il se trouve". Ceci n'est qu'un exemple parmi mille autres. La deuxième ex venait "reprendre ou rendre" ma petite belle-fille à sa guise. Exemple : elle était sensée être là à 18 heures mais arrivait allègrement à 19h30 sans aucun respect pour mon propre planning (nous sommes une familles avec 5 filles dont des adolescentes avec des horaires complètement différents et décalés). Quand j'osais émettre mon déssacord sur le non respect, elle me répondait : "tu ne vas pas me faire un caca nerveux pour ça" Sauf qu'elle était toujours en retard et qu'elle nous a fait rater des rdv importants plus d'un fois. Mon compagnon ne s'est pas vraiment positionné, il déteste le conflit et donc "il faisait bebelle avec toutes". Après un an et demi de non respect de ma personne et un gros clash avec la jeune mère, j'ai décidé de revenir sur un territoire bien à moi. Heureusement j'en avais les moyens financiers. Ce sont donc eux qui vivent chez moi, chez moi, il y a des règles pour le bon fonctionnement de la vie en communauté. Tous le monde doit s'y faire et il n'est plus question "qu'une ex franchise le seuil de mon territoire" C'était la seule solution pour me protéger sans quoi je me serai "faites bouffer toute crue". Dans la foulée, j'ai changé de numéro de portable et de téléphone, auquel cas plus personne ne pouvait me joindre pour me faire des reproches, voire m'insulter. Le moment de l'adolescence est un moment particulièrement complexe pour un couple qui recompose, selon les statistiques, peu de couple recomposée y résiste. Souvent les hommes sont lâches avec leur progéniture, ils sont dans la culpabilité et donc ne se positionnent pas. J'ai eu droit moi aussi à "elles sont chez elles" et j'ai donc agit de façon à ce qu'elles ne soient plus chez elles et obligées de me respecter. Perso mes enfants me téléphonent aussi pour me prévenir et me demander si elles peuvent passer à la maison avec des copains ou copines, pourtant elles ont 20 ans. Quand mes filles désirent se faire une soirée copains, ils apportent le coca, la bacardi et la menthe, il n'est pas question de dévaliser notre frigo. Il est bien entendu que chacun remet la maison comme elle était quand ils sont arrivés. Moyennant le respect, ils sont tous les bienvenus. il faut dire que nous sommes 11 à table avec nos enfants et beaux enfants. Autre exemple : nous avons notre salle de douche dans notre chambre et il est hors de question qu'un quelconque résident hormis moi et mon compagnon occcupe ce lieu qui nous est réservé. Quand j'habitais chez mon compagnon, ses filles utilisaient régulièrement mes produits et quand j'en avais besoin, ils étaient vides... Elles étaient un peu trop, "ce qui est à vous est à nous" Quand elles n'avaient pas le vêtement adéquat, elles venaient puisser dans le placard de mes filles. A l'heure d'aujourd'hui, mes filles ont un clef et ferment leur chambre à cléfs quand elles sont là, ça leur évite de retrouver "leur robe préférée déchirée". C'est extrêmement pénible. Il faut se défendre tout le temps.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228259
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages