Histoire vécue Famille - Enfants > Familles recomposées      (766 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour la paix dans les familles recomposées

Témoignage d'internaute trouvé sur famili 23 ans
Mail  
| 697 lectures | ratingStar_121676_1ratingStar_121676_2ratingStar_121676_3ratingStar_121676_4

Avec mon ex compagnon qui avait une fille de son précédent mariage, c'était la cata. Il n'y en avait que pour sa fille, ne me calculait pas, je n'avais rien le droit de dire ou faire. Un enfer. Les seuls moments que j'arrivais à partager avec était les moments où il était absent. Et j'admet que c'est ce qui a plus ou moins détruit notre relation : celle qu'il avait avec sa fille. Pourtant nous avons eu un enfant ensemble, je pensais que ça arrangerait les choses… mais ça n'a fait qu'empirer, il s'est dit que comme j'avais "ma" fille, je pouvais le laisser tranquille s'occuper exclusivement de la sienne. C'est très résumé, mais bref, famille recomposé trop difficile. Aujourd'hui, j'ai rencontré quelqu'un d'autre, qui lui aussi a déjà une fille. De 2 ans plus grande que la mienne. ET la surprise, je suis tombé sur un papa compréhensif, bien décidé a laisser une grande place à sa fille dans ma vie et surtout a me laisser une grande place dans la vie de sa fille. C'est simple, quand elle est à la maison, il n'y a aucune différence entre ma fille et la sienne. Que ce soit pour elles, pour lui ou pour moi. Memes calins, meme cadeaux, meme facheries lol. Bref, on les a mises sur un pied d'égalité. On fait des sorties tous les quatres et très sincèrement on passe de très bons moments. Il est évident que le passé de l'autre qui se rappelle est difficile à gérer parfois, que les ex sont parfois stupides et odieux. Mais je pense également que la belle mère ou beau père est très important et a une place a prendre pour l'enfant. ON est pas a l'abri d'être remis en place par l'enfant lui meme (t'es pas ma mère) , mais il faut avant tout penser à l'enfant. QUi n'a pas demandé a être dans cette situation, auquel il ne faut pas accorder de traitement de faveur par crainte de le marginaliser au regard de la société. Je ne dis pas que nous faisons tout comme il faut mais en tout cas, on essaye de penser aux enfants avant tout. Deux derniers choses : de une le parent naturel de l'enfant doit absolument faire comprendre à l'enfant que le beau parent est important et surtout lui laisser sa place pour ça se passe bien. De deux, on n'arrive pas a une osmose du jour au lendemain, on est passé par des "crises" de remise en question, certaines difficultés à accepter l'enfant de l'autre (la mienne comme la sienne) mais dans l'ensemble aujourd'hui tout va bien, surtout pour les enfants. Voilà, j'éspère que je ne suis pas a coté de la plaqua en te recontant tout ça.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


121676
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma vie vire au cauchemar... - relations parents-enfants

image

Bonsoir, C'est la première fois que je vais dévoiler ma vie, surtout sur internet, mais je vais essayer… D'avance, excusez-moi pour le roman que je risque de pondre… Je m'appelle Julie, j'ai 19ans et me sens malheureuse, je m'explique…...Lire la suite

J'aime mon compagnon mais je ne supporte plus sa vie... - familles recomposees

image

@ patchoune, me faire lyncher quand je lis les reactions de certaines, je me dis qu'avec ce que j'ai écrit je vais me faire incendier !! Citation : Visiblement dans cette famille, il n'y a que le père qui veut bien s'occuper de ses enfants, se sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages