Histoire vécue Famille - Enfants > Hyperactivité - Déficit de l'attention      (312 témoignages)

Préc.

Suiv.

La vie avec un enfant hyperactif

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1407 lectures | ratingStar_224631_1ratingStar_224631_2ratingStar_224631_3ratingStar_224631_4
Je vais répondre à tes questions une par une pour que tu es un maximum d'informations et pour ne rien oublier. Pour info mon fils a 3 ans et demi. Ma grossesse s'est très bien passée la seule chose génante a été les brûlures d'estomac tout au long de la grossesse mais je ne pense pas que ceci ait quelque chose à voir avec l'hyperactivité, à part ça rien à signaler. Mon fils bougeait bien dans mon ventre et tout était normal. Par contre l'accouchement fut très long et très pénible. Le travail a commencé le soir à 21 heures et j'ai finalement accouché le lendemain à 18h12. Mon col ne voulait pas s'ouvrir malgré de très fortes contractions que je resentais par les reins. Et pour couronner le tout la péridurale n'a pas marché. Lorsque finalement mon fils s'est engagé il a fallu que les sages femmes appuyent à chaque fois sur mon ventre car après avoir descendu un peu il remontait dès que j'arrêtais de pousser. Je ne garde pas un très bon souvenir de mon accouchement mais bon maintenant c'est du passé. Les premiers mois de mon fils était fort agréables, il a fait ses nuits très tôt, à 21 jours, était très souriant et très éveillé. Par contre c'étit un enfant qui dormait peu la journée, un quart d'heure lui suffisait à récupérer. Au niveau de l'alimentation, tout allait bien. Non, il n'était pas difficile, au contraire il était très éveillé et très souriant. Mon fils a marché à l'âge de 11 mois et demi, il a très vite appris. Il a d'ailleurs fait du quatre pattes (très peu) après avoir appris à marcher !! Oui mon fils préférait courir plutôt que de marcher, de toute façon dès qu'il a pu tenir sur ses jambes il n'a plus jamais arrêter de courir. Oui mon fils est plutôt destructeur avec ses jeux et il se blesse facilement car il n'a aucune conscience du danger, même s'il s'est déjà fait mal avec quelque chose cela ne l'empêche pas de recommencer quelques minutes plus tard. Il fallait, et faut toujours, être tout le temps derrière lui on ne pouvait jamais être dans une autre pièce que lui et quand on ne l'entendait plus on était sur qu'il était en train de faire une bétise genre boire du parfum, toucher au feu, escalader tout ce qu'il pouvait... Non il est parfaitement inconscient du danger qui l'entoure et il faut constamment le surveiller car il n'a peur de rien, il escalade tout, ne fait pas attention aux voitures, avale n'importe quoi... Oui, nous devons constamment répété les mêmes choses à notre fils des dizaines de fois alors que l'on à toujours l'impression qu'il ne nous écoute pas et oui même si nous nous sommes acharnés à lui répéter mille fois les mêmes choses, à lui avoir expliquer la nécessité de certaines choses ou le danger qu'elles représentent cela ne l'empêchera pas de faire certaines choses. Nous limitons nos sorties au strict minimum car si nous ne sommes pas vigilant cela peut vite tourner au cauchemar, il se sauve et plus on va le rappeler, plus il va aller dans le sens contraire, il crie aussi beaucoup. Non il ne nous obéit pas facilement il résiste beaucoup et essaie toujours de nous imposer son point de vue. Il essaie toujours de contourner l'ordre que l'on vient de lui donner soit en argumentant beaucoup (car il est très intelligent et comprend très vite les choses), soit en se sauvant si on lui dit par exemple qu'il est l'heure d'aller se coucher... Lorsqu'il pleure pour le calmer cela peut être facile ou difficile tout dépend du motif. Par exemple s'il pleure parce qu'il s'est fait mal ou parce qu'on lui a refusé quelque chose, la on arrive à le calmer facilement. Par contre lorsqu'il pleure parce qu'il se sent rejeté par les autres ou mal aimé la il est très difficile de le calmer. Il souffre énormément d'être rejeté par les autres et notamment par les enfants de son âge car mon fils s'entend beaucoup mieux avec des enfants plus âgés. Oui, il a été autonome relativement vite à 11 mois et demi il marchait, à 18 mois on comprenait très bien ce qu'il disait, il s'habille seul depuis au moins une année et maintenant il commence à se laver seul. Oui il a du mal à supporter les contraintes mais il n'est pas colérique il va l'exprimer par la parole ou par un comportement très agité mais pas par une colère. Non il ne reste pas très longtemps sur le même jeu il en change très régulièrement et se lasse très vite même d'un jouet neuf. Il n'y a que depuis 2-3 mois qu'il arrive à rester devant la télé avant passé 4-5 minutes il décrochait déjà. Aujourd'hui par contre nous sommes abasourdit de le voir rester jusqu'à plus d'une heure devant la télé alors qu'il est incapable de rester plus de cinq minutes sur une autre activité. Oui et non. Il va à la piscine régulièrement car c'est le seul sport que nous avons pu trouver pour un enfant de cet âge. Il est recommandé aux enfants hyperactif de faire des arts martiaux ou du judo, nous avons donc essayé de l'inscrire mais comme pour tout le reste la réponse a été négative du fait de son âge. Nous nous sommes donc replié sur la piscine. Non mon fils ne se fait pas facilement des amis, il va beaucoup au devant des autres mais est très vite exclut et rejeté du fait qu'il n'arrive pas à suivre les règles du genre attendre son tour, ou rester tranquille quelques minutes... Il s'entend et arrive plus facilement à jouer avec des enfants plus âgés, cela se passe beaucoup mieux. Mon fils n'est pas un solitaire au contraire il souffre beaucoup d'être rejeté par les autres, il aimerait avoir des amis mais toutes ses tentatives finissent toujours mal. Il a été en garderie chez une nourrice avant que les premiers symptômes n'apparaissent, en effet son comportement a commencé a changé vers 16-17 mois, donc avec la nourrice tout se passait très bien. Sa première année d'école (il y est rentré à 2 ans) a été chaotique, même difficile par moment mais nous avons tenu bon et il a pu poursuivre sa scolarité. Par contre, sa deuxième année a été horrible, il a changé de maîtresse et celle-ci ne le supporte pas et cela s'est donc évidemment mal passé. Dès le mois de décembre nous avons dû le déscolariser car cela été arrivé à un tel point que nous avons dû saisir l'inspecteur d'académie (qui par ailleurs ne nous a jamais rencontré seul, bénéfice qui n'a été accordé qu'à l'école, ce qui explique peut être qu'il se soit rangé de leur côté d'ailleurs). La maîtresse reprochait à notre fils de ne pas tenir en place, de ne pas se concentrer assez sur ces activités, de les bacler pour finir plus vite, d'être agressif avec les autres enfants... Elle nous a même dit qu'elle avait peur de lui car elle ne s'avait jamais comment il allait réagir. L'inspecteur s'est rangé du côté de l'école et ne voulait plus scolariser notre fils que deux demies journées par semaine, nous avons refusé car notre fils souffre déjà énormément d'être rejeté par les autres alors nous nous sommes dit que le scolariser partiellement le mettrait encore davantage en décalage par rapport aux autres et qu'il en souffrirait encore plus car il est très intelligent et pose énormément de questions surtout quand il se rend compte qu'il n'a pas le même traitement que les autres. Nous le faisons donc travailler à la maison sur des cahiers d'activités afin qu'il ne perd pas son niveau et nous essayons tant que possible de lui faire faire des activités avec d'autres enfants comme les centres aérés, les mercredis récratifs... Il n'est pas encore en âge de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. Ce qui nous a fait pensé à l'hyperactivité c'était surtout son décalage avec ses cousins cousines du même âge. En effet, alors qu'eux pouvaient rester tranquille sur une activité ou devant la télé, notre fils été incapable de le faire. Il bougait sans arrêt, ne pouvait pas se poser sur une activité, ne regardait pas la télé plus de quelques minutes, était impulsif, aggressif, avait des réactions incontrolables... A l'âge ou les enfants de son âge faisait encore la sieste, lui ne dormait plus l'après-midi (ce qui a posé problème à l'école qui a résolu le problème en le mettant tout seul en haut des escaliers et en le laissant pleurer deux heures). De même le soir il se couchait vers 20H30 et était d'attaque le matin à 6H10 ou 6H30 quand on avait de la chance. Il n'a jamais été un grand dormeur et cela était épuissant. Nous avons remarqué ces signes vers 16-17 mois, je devais accoucher 2 mois après donc au départ tout le monde a mis son changement de comportement sur la jalousie, nous aussi d'ailleurs. Mais quand nous avons vu que les signes persistaient et emplifiaient plusieurs mois après l'arrivée de sa soeur nous avons commencé à avoir des doutes. J'espère que l'hyperactivité de mon fils aura disparue bien avant qu'il ne devienne adulte car je n'en peux plus de le voir souffrir ainsi et j'ai très peur du futur si aucune solution n'est trouvée. Non nous ne donnons pas de médicament à notre enfant pour la simple raison qu'il est très petit. Nous avons essayé l'homéopathie mais n'avons eu aucun résultat. Par contre nous avons changé son alimentation en suivant les conseils que j'avais pu trouver sur internet et là nous avons constaté une légère amélioration. Pour être certain que ceci venait bien de l'alimentation, nous avons arrêté au bout de quelques temps et la catastrophe, depuis nous avons repris son régime, mais bien que ceci donne une légère amélioration celle-ci est encore trop légère pour lui permette d'avoir une vie normale et d'être enfin accepter par les autres.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


224631
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille de 4 ans voit des esprits...

image

Katoux, mon fils nous a dit un jour : "chez papa quand je mange (quand il était dans la cuisine en bref) , il y a une personne qui me regarde par la baie vitrée". On a tenté de savoir si la personne lui disait quelque chose et il m'a répondu que...Lire la suite

Nouveau medicament contre le tdah - hyperactivite, trouble de deficit de l'attention

image

Oui le nom de ce nouveau medicament qui vient des etats-unis c'est le Vyvanse (spansules). Il sera bientôt aussi commercialisé dans certains pays europeens et c'est a peu pres ce que je prends moi-même mais en mieux. C'est de la dextroamphétamine...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages