Histoire vécue Famille - Enfants > Hyperactivité - Déficit de l'attention      (312 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nouveau medicament contre le tdah - hyperactivite, trouble de deficit de l'attention

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 01/02/13 | Mis en ligne le 04/06/14
Mail  
| 1863 lectures | ratingStar_530190_1ratingStar_530190_2ratingStar_530190_3ratingStar_530190_4
Oui le nom de ce nouveau medicament qui vient des etats-unis c'est le Vyvanse (spansules). Il sera bientôt aussi commercialisé dans certains pays europeens et c'est a peu pres ce que je prends moi-même mais en mieux. C'est de la dextroamphétamine dans une matrice de lysine (=lysdexamphetamine) , un acide aminé qui ne se dissout qu'au contact des sucs gastriques, ce qui permet une action très longue (de 12 à 16h). Cette formule permet aussi de limiter les 'diversions' de médicaments par des toxicomanes qui voudraient se l'injecter ou le sniffer : c'est inactif tant que la molécule ne s'est pas transformée en principe actif dans l'estomac. C'est a ce jour le meilleur medicament qui existe pour traiter la majorité des tdah. J'ai moi-même essayé tous les medocs existant avant de rester sur une version moins longue mais similaire au Vyvanse. Je suis neanmoins impatient que ce produit puisse enfin être prescrit chez nous mais j'ai un peu peur de son prix encore assez prohibitif (100-200 euros par mois) , a priori remboursé dans certains pays mais pas dans le mien. Pour revenir a votre question : chaque tdah reagit differemment aux differentes molecules et a aussi besoin de dosages très differents. Moi mon experience si je compare ritaline et (lys-) dexamphetamine c'est que la seconde molécule agit plus discrètement, plus longtemps et a donc aussi une fin d'effet (le rebond) moins prononcé et plus gérable (relativement bien sur car pour moi cela reste toujours assez dur). Mes remarques negatives au sujet de la ritaline c'est : - effet trop court (2h max pour moi). - debut et fin d'effet trop subites. - effets secondaires cauchemardesques a hautes doses, c'et pour ça que je suis passé a l'autre medicament, comme 50% des tdah d'ailleurs car j'avais : - l'impression d'être renfermé sur moi-même, coupé du monde. - de la tension musculaire. - idees depressives voire (auto-) agressives. - etc. Avec l'autre medoc je peux même prendre deux doses en une fois pour prolonger la duree car dans certaines occasions je ne peux pas prendre la dose normale en deux fois (évènement sportif ou social de longue durée par exemple) et là aucun problème avec les effets secondaires que j'avais avec la ritaline. Surtout ce que j'apprecie avec ce medicament c'est sa discretion : je ne sens pas vraiment que j'ai pris quelque chose et je ne remarque que j'ai oublié d'en reprendre qu'au moment ou je commence a m'embrouiller au boulot. Vous avez de la chance d'être au bresil : ici en France c'est la prehistoire : les proffessionels sont pas formés et l'entourage est ignorant, a plein de prejugés et en plus il y a plein de gens mal intentionnés qui essayent de profiter de cette situation pour aiguillonner les parents et les patients vers des mauvaises solutions. La scientologie, les psychanalystes, les homeopathes, certains ostepathes aussi helas, et plein de gens assez timbrés qui propagent une propagande anti-medicaments voire carrement anti-diagnostics de tdah…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530190
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille de 4 ans voit des esprits...

image

Katoux, mon fils nous a dit un jour : "chez papa quand je mange (quand il était dans la cuisine en bref) , il y a une personne qui me regarde par la baie vitrée". On a tenté de savoir si la personne lui disait quelque chose et il m'a répondu que...Lire la suite

Trouble deficit de l'attention/ hyperactivite - enfants precoces, enfants surdoues

image

Oui, c'était ironique, l'homéopathie et les oméga 3 ne sont pas des médicaments : votre médecin a fait le choix de ne pas médicaliser (c'est à dire ne rien faire) , tout en vous faisant passer le message que votre fils a "quelque chose" qui...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages