Histoire vécue Famille - Enfants > Hyperactivité - Déficit de l'attention      (312 témoignages)

Préc.

Suiv.

Profil type de l'hyperactif

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1412 lectures | ratingStar_121530_1ratingStar_121530_2ratingStar_121530_3ratingStar_121530_4

Notre fils a 15 ans - il est le profil type de l'hyperactif suivi depuis l'âge de 7 ans au CHU de Bordeaux en Neuro pédiatrie - la ritaline a eu de nombreux effets bénéfiques jusqu'à environ 13 ans - depuis il exprime un mal être lorsqu'il la prend - nous l'avons réduite mais la scolarité s'en ressent - il est évident que, comme nous l'a dit le premier neurologue qui l'a placé sous Ritaline il y a 8 ans, chez ces enfants l'hyperactivité cotoie souvent la précocité et c'est le cas de notre Antoine ; il n'est heureux que parmi les adultes et a toujours recherché les enfants de deux voire trois ans plus agés que lui. Il est la dernière génération sacrifiée des enfants précoces auxquels on a fait barrage pour leur faire franchir des classes dans certaines petites écoles de province ; en début de grande section de maternelle la médecine scolaire nous a alertés ainsi que l'école pour le passer d'urgence en CP ; nous nous sommes heurtés à un barrage de béton de institutrice en fin de carrière ainsi que sa directrice qui ont pris ombrage de l'intervention de la médecine scolaire et se sont opposé à la tenue d'un conseil d'école qui aurait pu décider du passage anticipé. Antoine a énormément souffert d'un ennui profond en grande section de marternelle, sans parler du fait qu'il est du mois de Janvier il a donc fait quatre ans de maternelle dont la dernière avec une institutrice paresseuse… Donc parents ne vous laissez plus faire, les enfants hyperactifs sont souvent des enfants précoces ne l'oubliez pas. Les médecins nous avaient conseillé de le mettre dans une école privée de qualité, ce que mon époux n'a pas voulu faire souhaitant privilégié l'établissement public prés de notre domicile. Il termine une 3ème où nous en avons bavé comme jamais car chez lui ennui signifie très vite problèmes avec les enseignants ; il a toujours commencé les années très fort avec des 15 et des 16 pendant un à deux mois sans ritaline et lorsqu'il a fait le tour de la classe et des élèves il amorce la descente. Cette année a été la pire (les précédentes il se maintenait autour de 13/13.8 de moyenne) ; il est tombé à 11 /11.5 de moyenne après deux premiers mois à 14 ! Ces enfants ont besoin de petites classes et d'enseignants de grandes qualités intellectuelles mais aussi et surtout humaine. Ils restent des enfants non autonomes même à 15 ans et sans maturité affective même s'ils ont une grande maturité intellectuelle souvent. Les professeurs qui les apprécient ont le coup de foudre et reconnaissent qu'ils apportent beaucoup à la classe, ceux qui ne les aiment pas les cassent littéralement.J'ai un fils de 26ans qui a été bon élève, je suis tentée de dire "normal" et qui à force de travail a brillamment réussi - il est en 2ème année de thèse de biologie moléculaire ; et une fille de 11 ans qui aussi à force d'application réussit très bien avec 15.5 de moyenne en 6ème. Antoine lui est de loin le plus intelligent des trois et pourtant cette 3ème s'est très mal passée pour toutes les raisons ci-dessus. C'est un souci permanent dans notre vie et souvent naissent des litiges dans notre couple sur la façon de le gérer mais avant tout ce qui est le plus difficile c'est de rendre Antoine heureux ; c'est un zappeur et il semble avoir une quête permanente du mieux du plus loin du plus haut inassouvie. C'est surtout cela un hyperactif. Si c'était à refaire, je parle aux parents qui ont un petit enfant dans ce cas, je le scolariserais dans une petite école privée qui privilégie le contact voire je le déscolariserais en lui donnant ou en lui faisant donner des cours privés. La collectivité nuit gravement à ces enfants auxquels il faut éviter les gros établissements à tous pris. Je réduirais ma vie professionnelle pour lui consacrer plus de temps. Il s'agit d'un vrai handicap et l'école publique ne nous a pas aidé à lui tenir la tête hors de l'eau. Il a eu la chance à ce jour d'avoir des parents instruits qui le suivent au jour le jour et malgré cela il souffre et nous aussi. B.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121530
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille de 4 ans voit des esprits...

image

Katoux, mon fils nous a dit un jour : "chez papa quand je mange (quand il était dans la cuisine en bref) , il y a une personne qui me regarde par la baie vitrée". On a tenté de savoir si la personne lui disait quelque chose et il m'a répondu que...Lire la suite

Nouveau medicament contre le tdah - hyperactivite, trouble de deficit de l'attention

image

Oui le nom de ce nouveau medicament qui vient des etats-unis c'est le Vyvanse (spansules). Il sera bientôt aussi commercialisé dans certains pays europeens et c'est a peu pres ce que je prends moi-même mais en mieux. C'est de la dextroamphétamine...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages