Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Au bord de la dépression

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 09/06/11 | Mis en ligne le 12/04/12
Mail  
| 316 lectures | ratingStar_240558_1ratingStar_240558_2ratingStar_240558_3ratingStar_240558_4
L. Isaa, Je te comprends toi et je comprends ta maman sans excuse sa violence verbale et ses gestes… J'ai connu ce probleme avec ma mere surtout et un pere violent…je devais calquer ma vie sur la leur car ayant perdu un enfant à la naissance, ils avaient peur de tout pour moi. Je comprenais leur peur tout comme toi, mais je n'ai jamais compris leur violence tout en continuant à les aimer. Un jour, à 19 ans, j'ai connu un garçon, il vivait à 80km de chez moi, je l'aimais, ma mere a fait un scandale pour casser cette relation en menaçant mon pere de le quitter s'il ne pensait pas comme elle. Elle ne voulait pas que je parte loin d'elle…j'ai rompu par la force. J'ai toujours ce gout amer d'une histoire inachevée…cassée malgré moi. Des regrets se sont installés. Peu à peu, j'ai fait comme ils me disaient ; j'ai epousé un homme qui leur a plu, pas à moi pour faire plaisir à mes parents. J'ai fait construire une maison pas tres loin de chez eux, rien ne les satisfaisait! ils en voulaient toujours plus! Je m'evertuais à leur plaire coute que coute…ils regentaient ma vie ; Ils avaient même une emprise sur mon mari et mes filles. Mes parents voulaient gouverner ma vie…jusqu'au jour ou j'ai pris conscience qu'ils me bouffaient la vie et j'ai pris un autre chemin. Celui de ma propre existence ; je voulais vivre pour moi, mais…c'était trop tard ; ils ne comprenaient plus…j'ai ete bannie de la famille et m'ont même enlevée mes filles que j'aimais par dessus tout en leur promettant de les coucher sur l'heritage à ma place. Aujourd'hui, j'ai mal trop mal d'avoir voulu faire plaisir à ceux que je croyais qu'ils m'aimaient par la violence…on ne resoud rien par la violence ; on finit toujours par se rendre compte des faits. A vouloir trop aimer les parents, on se perd soi même…J'ai rompu avec ma mere…mon pere est decedé. C'est à sa mort que j'ai reagi que je n'avais qu'une vie…mais trop tard! Tes parents L. Isaa, tu les aimeras toujours, mais ta vie t'appartient, elle est à toi même avec les experiences que tu vivras bonnes et mauvaises. On dira + tard de toi : c'est la vie de L. Isaa, et non c'est L. Isaa, la fille dont les parents voulaient qu'elle soit. Impose tes volontés à tes parents des maintenant ; ils comprendront que tu ne subis pas! que tu as ta personnalité propre et en voyant cela tu engendreras leur respect car ils sauront ce que tu veux et que tu es determinée à tes objectifs. Voilà, je voulais te dire un peu de mon histoire qui ressemble etrangement à la tienne… Si tu veux vivre heureuse…va t'en loin tres loin pour être TOI, et non l'ombre de tes parents…pendant quelque annes peut être, te feront ils la tete ? Mais pour revenir plus forte que jamais pour les affronter et imposer tes idées qui te sont propres. ALLEZ, jeune fille, AFFIRME TOI…ET SOIS HEUREUSE.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


240558
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages