Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'était un beau roman, une belle histoire...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 291 lectures | ratingStar_267909_1ratingStar_267909_2ratingStar_267909_3ratingStar_267909_4
Citation : Mais euh, il va porter plainte au moins ? C'est vraiment incroyable cette maltraitance jusqu'au trognon !? Il ne peut y avoir de plainte que s'il existe une loi dans le code pénal… la maltraitance psychologique n'existe nul part sauf dans les consciences ! Donc, pas de plainte, mais une main-courante pour justifier auprès du juge, prochainement, l'annulation du DVH (fiston a trop peur d'être contraint d'aller chez son père s'il lui prenait l'envie de venir le chercher). Lui et sa compagne ont eu la bonne idée d'envoyer un SMS sur le portable de mon fils où ils établissent très clairement qu'ils ne veulent plus jamais entendre parler de lui, le traitant de déséquilibré dangereux pour leur plus jeune fils (7 ans dont mon fils a pourtant du s'occuper tous les soirs) , de psychopathe bon à enfermer et lui demandant de tenir compte de leurs désirs en ne les contactant plus jamais. J'ai fait acter sur la main-courante. Même l'agent de Police était horrifié de ce que des gens sensés protéger un enfant étaient capables de faire. J'ai eu le père au téléphone, il y a peu… C'était assez mouvementé surtout quand j'ai entendu cette femme vomir tout ce qu'elle pouvait sur mon fils. J'en suis même devenue d'une extrême grossièreté qui a bien surpris mon fils tellement c'est exceptionnel (déjà que je lui aurais bien démoli le portrait quand j'ai été chercher ses affaires…). Ce que j'ai fini par comprendre, c'est que le père est trop imbibé d'alcool et s'est laissé manipuler par sa compagne. J'ai compris clairement qu'ils étaient ensemble pour des raisons matérielles (ils ont du bien et ses parents à lui également… ils sont âgés, ça tombera un jour ou l'autre et pas qu'un peu) , je l'ai compris quand elle a beuglé que mon fils n'hériterait de rien et que son fils à elle aurait tout et qu'elle emploierait son temps à obtenir ce qu'elle veut. Le père souhaite quand même revoir son fils, mais chez sa mère, absente les WE… mon fils m'a dit : "mon père est mort pour moi, c'est pas un père, je ne veux plus jamais le revoir". J'ai appris aussi qu'elle entendait empêcher le père de verser une quelconque PA… Ce qui semble effectivement le cas. Alors participer à payer ses études plus tard (dans pas si longtemps ! Il est en 4°) … Bref… assez surréaliste comme situation. Bises à tous.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


267909
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages