Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (828 témoignages)

Préc.

Suiv.

De la maltraitance a l'infanticide ( debat )

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 25/01/13 | Mis en ligne le 28/05/14
Mail  
| 929 lectures | ratingStar_529196_1ratingStar_529196_2ratingStar_529196_3ratingStar_529196_4
Déjà je plussoie l'idée du post, très interessant. J'ai lu la première page en diagonale, tout ce que je peut dire "a chaud" c'est que je ne crois pas au concept d'être "à la base, une mauvaise personne". J'ai (naivement peut-être) le sentiment que chaque être humain a en lui une part d'ombre. Après ça se manifeste ou pas. Pour ce qui est de l'infanticide ou de la maltraitance, d'abord il y a la culture. Selon les pays c'est plus ou moins normal de taper sur ses enfants. Pour un parent qui est élévé dans une culture ou une betise mérite une punition physique, je ne pense pas qu'ils se posent de question a savoir si c'est bien ou mal. Je ne pense pas non plus que c'est parceque ce parent aura été maltraité dans son enfance qu'il reproduira sur ses enfants. Enfin c'est compliqué a expliquer. Je pense que c'est plus qu'un simple schémas qu'on reproduirais. C'est ancrée plus profondément. En ce qui concerne les parents pour lesquelles la maltraitance n'est pas "normale" ou "admise", je pense que c'est un "conditionnement" qui se fait sur le long terme. On ne maltraite pas son enfant du jour au lendemain, il y a une evolution, et je pense que plus la maltraitance "traine" dans le temps, plus la deconnection se fera dans le cerveau. Si on demande a la mère de thyphaine, ou a n'importe quel autre personne qui maltraiterais un enfant ce qu'il ou elle pense de la violence sur les enfants, je crois qu'ils trouverait ça aussi punissable que nous. Seulement inconsciemment, ce qu'il fait a son enfant, c'est pas pareil que ce que font les "monstres a la tv". Au tout début, je me dis qu'il y a forcément de la culpabilité. Quand on a jamais levé la main sur son enfant et qu'on le fait pour la première fois, il doit forcément y avoir de la culpabilité, notre coté animal fait que c'est contre-nature de faire du mal a notre progéniture ça va à l'encontre de l'intinct de survie de l'espèce. Ensuite je pense que vient la justification, on l'a fait parcequ'il le meritait, parcequ'elle ne m'a pas écouté, parceque ça lui apprendra. On justifie à nous même nos actes. Je le fais pour une raison précise, et pas juste parceque je suis un monstre. Puis je pense qu'il y a, a force du temps, une deconnection reel entre les actes et la conscience des actes. On a plus besoin de se justifier pour frapper son enfant, on le fait et puis c'est tout. Et c'est là je trouve le stade le plus dangereux, certes, n'importe quelle violence a l'encontre d'un enfant est repréhensible, mais je pense que jusqu'à ce moment là, une rehabilitation est possible, on peut défaire un raisonnement, un fonctionnement. Mais quand c'est ancré si profond qu'on le fait sans reflechir, sur un coup de tete, ou pire "parcequ'on veut faire du mal" je pense que c'est là que commence la "maladie". J'espère que je suis comprehensible, c'est très brouillon dans ma tete et c'est compliqué a ecrire posément a trouver les mots mais voilà en gros ce que j'en pense du pourquoi et du comment. Pour situer un peu mon experience personnelle, je n'ai jamais été maltraitée par mes parents, ni physiquement, ni mentalement. En revanche j'ai été témoin de maltraitance mentale de mon père à l'encontre de ma mère. Au passage j'envoie un cargo d'ondes reparatrices à tout ceux et celles qui ont été victimes de ces choses là, j'espère q'un jour vous arriverez a faire la paix avec ce que vous avez vécu. (attention, je ne dis pas pardonner ou oublier) mais j'espère qu'il y aura un moment ou ça ne vous affectera plus.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529196
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite