Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il est important qu'un enfant grandisse dans un environnement serein

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 823 lectures | ratingStar_56997_1ratingStar_56997_2ratingStar_56997_3ratingStar_56997_4

Bonsoir,

Je viens de parcourir les quelques réactions face aux histoires de maltraitance. Je travaille depuis des années avec des personnes ayant vécu au sein de systèmes parentaux dysfonctionnants (parents souffrant d'addictions, de troubles psychiques, de maltraitances graves, etc).

Je tiens tout d'abord à dire que j'ai moi-même vécu des maltraitances dans l'enfance, avec le temps, la patience et l'amour de ma mère et de mon beau père j'ai réussi à vivre et à accepter l'amour.

Après de nombreux constats, je me rends compte que le sujet est délicat et mérite d'être traité avec des précautions. Ce n'est pas parce qu'un enfant a vécu des maltraitances physiques ou psychologiques qu'il sera forcément maltraitant en tant qu'adulte.

La maltraitance est interprétée de manière différente d'un individu à un autre et ce qui est certain c'est que quelques lignes ne suffisent pas à s'exprimer sur le sujet donc je vais tenter d'être concise.

Quel parent étant aux prises avec des ennuis de travail, d'argent et de longues journées harrassantes n'a pas envie de dysjoncter lorsqu'il rentre à la maison et qu'il est sollicité par ses enfants ?

Maintenant, je vais essayer de m'exprimer sur le fait même d'être parent, l'amour filial n'est pas un sentiment que l'on a à la naissance, c'est un sentiment qui se construit au fur et à mesure de son envie d'enfant, de la grossesse, de la naissance de l'enfant.

Le fait même de solliciter de l'aide parce que le parent n'arrive pas à investir son enfant est en soi un acte immense d'amour.

Je pense que l'amour se manifeste de plusieurs manières notamment sur le fait de pouvoir passer le relai avant de commettre l'irréparable.

Biensûr cela peut paraître choquant qu'une mère sépare ses deux jumeaux car elle n'arrive pas à en investir un et pourtant elle a eu un geste d'Amour avec un grand A en décidant de s'en séparer.

La maltraitance, la négligence sont des actes qui doivent être dénoncés voir même détectés par les professionnels ou les voisins et dénoncés immédiatement afin de protéger l'enfant qui n'est pas dans un environnement sécurisant et adapté à ses besoins.

Seul un juge est apte à pouvoir juger d'actes de violences sur un enfant et l'idéal en fait c'est que les parents qui sentent qu'ils vont déraper se doivent de réagir de manière adapter dans l'intérêt de leur enfant.

Je reste convaincue qu'il existe depuis des centaines d'années des actes de barbaries commis sur des enfants, ce qui était une punission il y a 30 ans (coups de ceinturons par exemple) est aujourd'hui de la maltraitance. L'interprétation des punissions ont changé et aujourd'hui il s'agit de châtiment corporel punissable. C'est pourquoi, il me semble qu'il est très facile de jeter la pierre et de condamner une mère qui fait du mieux qu'elle peut.

Personne n'est parfait et aucun parent n'est parfait, je crois que l'on apprend à devenir à parent et nous ne le sommes pas d'emblée.

Il existe des actes de violences qui sont inacceptables et doivent être condamnés de manière légale.

En conclusion, il me semble important qu'un enfant puisse grandir dans un environnement suffisamment sécurisant et serein pour qu'il puisse devenir un adulte même si cet environnement n'est pas celui de ses parents biologiques, il aura au moins la chance de se développer dans un milieu favorable à son bon développement.

Je pense avoir été longue, mais j'ai du mal à être concise en quelques lignes.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


56997
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par ericeric | le 17/08/10 à 16:29

bonjour j'ai trouvé votre façon de penser trés en phase avec la mienne qui êtes vous?

Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages