Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'enquêtrice m'accuse d'être à l'origine des maltraitances de mon mari

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 702 lectures | ratingStar_221850_1ratingStar_221850_2ratingStar_221850_3ratingStar_221850_4
L'enquêtrice sociale est passée. Elle avait vu le père avant. Elle est restée 3 heures afin de trouver une faille chez moi pour redonner l'hébergement au père mais n'a rien trouvé. Elle a commencé à me dire que si mon fils et moi avons été maltraités c'était ma faute que je devais reprendre contact avec le père. Il fallait que je mette des photos du papa dans tout l'appartement. Elle a ajouté qu'elle s'en foutait des preuves et des signalements. Elle m'a menacé de m'enlever mon fils si je pensais demander aux pénales le retrait de l'autorité parentale au père. Elle est ensuite passée chez l'assistante maternelle soit disant pour voir mon fils. En fait elle cherchait quelquechose contre moi. Mais elle n'a rien trouvé. L'assistante maternelle s'est énervée et a été scandalisée du comportement de l'enquêtrice. Elle m'a conseillé de taper plus haut car il n'en sortirait rien de bon de son compte rendu. J'ai appelé tout de suite l'assistante sociale de l'unité médico-légale qui lui a fait des propositions: visite encadrée à l'archipel de marseille et expertise psy pour mon fils face à son père. Si ça se passe mal, il faudra retirer l'autorité parentale au père. Eh bien dans son compte rendu, elle n'en a tenu compte que d'une partie: elle propose une visite ancadrée à nîmes alors qu'elle sait que là-bas mon fils et moi sommes en danger. Elle fait déplacer mon fils de 15 mois tous les 15 jours. Le père est violent et maltraitant, j'ai des preuves: certificats médicaux, deux signalements de médecins, plaintes. Le jugement final est le 23 novembre et je n'ai pas l'intention d'attendre. J'ai écrit un mail à l'UML en leur demandant de saisir rapidement un procureur ou un juge sinon j'y serais vendredi matin devant le tribunal de grande instance avec tout mon dossier. Peut-on faire descendre cette affaire sur marseille. Car on y habite depuis le 25 juin (date de ma fuite) et j'ai été mutée d'urgence par l'éducation nationale qui m'a cru? Le juge pour enfant ou le procureur peut-il tout arrêter? Car j'ai compris la situation de ce qui se passe à nîmes: mon ex-beau père connaît la juge c'est pour cela qu'elle a donné un hébergement. Or lors du premier hébergement, mon fils a été maltraité et je l'ai mené encore une fois aux urgences (c'était déjà arrivé). La juge s'est ratée et cherche à sauver sa tête car elle n'a pas saisi un procureur dans le doute pour une enquête plus approfondie. Elle a mandaté l'enquêtrice pour écrire des mensonges sur mon fils et moi afin de s'en sortir. Je suis tellement fatiguée de cette affaire. Est-ce que les pénales peuvent enlever l'autorité parentale au père? Ce père a un casier car il a tabassé des officiers de police en état d'ébriété avancé et avait du cannabis sur lui. Il fume régulièrement. L'enquêtrice demande une expertise psy pour mon fils et moi mais pas pour le père, c'est scandaleux car c'est lui le violent aux multiples facettes.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


221850
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages