Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le grand plongeon

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/01/11 | Mis en ligne le 19/04/12
Mail  
| 477 lectures | ratingStar_243538_1ratingStar_243538_2ratingStar_243538_3ratingStar_243538_4
Romarin, d'après mon expérience, je crois en effet que les autres sentent d'après notre attitude comment ils peuvent se comporter avec nous. De même qu'un pervers narcissique choisit sa victime (j'ai aussi donné) parce qu'il sent intuitivement qu'il va pouvoir la dominer, de même dans un groupe, les autres vont te traiter comme ils sentent que tu les laisseras faire . J'ai fréquenté des gens peu sûrs d'eux et c'est difficile à supporter. Il n'y a rien de plus agréable que d'être avec des gens confiants et sans besoin affectif ou besoin de reconnaissance. Sentir que quelqu'un est stressé à cause de ma présence me met mal à l'aise et provoque de l'agressivité en moi. J'étais un peu comme toi quand j'étais jeune, rejetée et solitaire. Bien évidemment c'est moi qui me mettais dans cette position, à cause de mon malaise intérieur et par peur des autres . Maintenant, je vois mon coté sombre sans culpabilité, je peux être dure ou impatiente ou égoiste, tout cela est en moi et je suis bien comme les autres, un humain avec deux faces, une de lumière et une d'ombre. Ceux qui t'ont fait du mal étaient aussi des humains limités, sans doute blessés par la vie, capable de bonté quelque part et de cruauté ailleurs, comme nous tous… La question n'est pas là, la question est de savoir comment tu te positionnes face à ça, comme face à un pervers narcissique. Quitter est parfois la meilleure solution, l'essentiel est d'arrêter de subir et de souffrir, parce que c'est ton devoir de te protéger et de te défendre, à n'importe quel prix. Ce qui est intéressant, c'est d'acquérir de plus en plus de techniques de défense. Et je crois que les autres sentent si tu es prête à TOUT pour te défendre (même à être dure) et osent nettement moins t'attaquer. L'enfant maltraité que nous avons été ne pouvait pas se défendre devant ses parents, mais maintenant nous sommes plus puissants que nous ne l'imaginons… Je peux comprendre ton découragement, c'est ta liberté de pouvoir prendre la porte de sortie, la Vie a aimé te faire exister comme tu es, mais tu as le droit de ne plus avoir envie de continuer le jeu. Moi je suis trop curieuse de savoir la suite… Donne toi le temps et fais tout de suite tout ce que tu peux pour te faire du bien. Je t'embrasse !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


243538
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages