Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Matraquage quotidien

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 636 lectures | ratingStar_88268_1ratingStar_88268_2ratingStar_88268_3ratingStar_88268_4

Mon homme est quelqu'un d'adorable : il fait la cuisine, s'occupe des tâches ménagères, s'occupe du bibou (j'ai un travail plus prenant que le sien) , m'apporte le petit déjeuner au lit, me masse les pieds quasiment tous les soirs, bref c'est une crème.

Mais, car il y a un mais, il a eu une mère atroce, qui ne s'est jamais occupée de lui, l'a laissée à la garde de ses grands-parents en empochant la pension alimentaire payée par son ex-mari, j'en passe et des meilleures.

A 12 ans quand sa demi-soeur est née (il n'était pas alors complètement chez ses grands-parents) , c'est lui qui la nourrissait et la changeait parce que sa mère était ivre morte à côté avec quelque compagnon de beuverie qui lui servait de copain…

Bref, il a nourri pour sa mère une haine énorme. Cette haine, il l'exprimait verbalement par des remarques insultantes envers les mères et envers les femmes en général. Par exemple on regarde les infos à la télé et il trouve que telle femme politique dit une absurdité et c'est "Mais quelle c**** celle-là, enfin c'est une femme… "

Et c'est bien pire quand c'est par exemple un reportage sur le divorce, dès qu'il voit une femme qui s'occupe mal de ses enfants.

Ce n'était pas dirigé vers moi, mais c'était une violence verbale au quotidien. Et j'avais beau lui dire "tu sais, moi aussi je suis une femme, quand tu insultes les femmes, ça me fait du mal", il avait du mal à s'en rendre compte.

Il m'a insultée une fois pour une broutille ; j'avais lavé une casserole dans laquelle il venait de préparer un fond de sauce, en croyant qu'elle était sale. Il m'a traitée de buse, que j'aurais pu faire attention à ce que je faisais, etc. Le seul problème, c'est que j'étais au téléphone (il ne l'a même pas vu) et que je n'ai pas pu répondre. Mais je lui ai fait un tel foin après qu'il n'a jamais recommencé.

Puis, ses grands-parents sont décédés. Sa mère qui décidément n'en rate pas une a essayé de le faire accuser de cambriolage dans la maison de ses grands-parents et s'est accaparée les urnes funéraires de sorte que personne, parents ou amis, ne peut se recueillir.

La violence verbale de Christophe envers les femmes et les mères en général est alors devenue extrème. C'était un matraquage quotidien et permanent.

Je savais qu'il souffrait et que c'était dur pour lui. Mais ça me minait et il ne le percevait pas.

Quand je l'ai rencontré, il y a 4 ans, il avait entrepris une psychothérapie. Avec l'aide de sa psychiatre, de son médecin traitant, de mon père (le sien est malheureusement décédé) , on a réussi à lui faire oublier un peu sa haine et sa violence verbale a considérablement diminué.

Il continue à insulter les femmes ou les mères croisées ça et là dans des reportages, mais il ajoute : "mais toi t'es pas comme ça".
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


88268
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages