Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes filles ont décidé de porter plainte contre moi pour intention de noyade !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 2173 lectures | ratingStar_216547_1ratingStar_216547_2ratingStar_216547_3ratingStar_216547_4

J'ai 44 ans et que mes enfants ont 16, 18 et 22 ans ! Suite à des problèmes d'alcool chez ma fille cadette, j'ai demandé de l'aide aux services sociaux. Enquête, demande de ma part de placement de ma fille qui était invivable avec moi (insulte, coups…). Le père ne prend les enfants que 4 semaines par an. Ma famille n'a pas accepté ma démarche, du coup, tout s'est enchaîné. Ma famille a fait un signalement contre moi pour maltraitance psychologique (ma vie sentimentale ne leur convenait pas ! ). Entretemps, je suis tombée en dépression et donc en arrêt de travail (avant j'étais au chômage). L'ambiance était tellement invivable à ce moment là que mon fils à demandé à quitté mon domicile. Comme le juge pour enfant n'a pas abondé dans le sens de ma famille, j'ai eu des menaces. Après une crise extrêmement violente de ma fille qui voulait que je quitte mon domicile (chose que j'ai bien évidemment refusée, d'où sa violence ! ) elle a, accompagnée de sa soeur aînée, décidé de porter plainte contre moi pour intention de noyade (je l'ai mise sous la douche froide pour la calmer car elle était hystérique). J'ai été arrêtée par la police… Après 19h de garde à vue, j'ai été libérée car aucune charge n'était retenue contre moi. Mon fils est pris en charge par l'aide sociale à l'enfance, depuis septembre 2009 il est en famille d'accueil, il est très content, moi aussi, car il va bien (j'étais très malade et n'arrivait déjà pas à m'occuper de moi). Il souhaite revenir à la rentrée prochaine, ce qui sera certainement accepté. Il est vrai que ses soeurs n'habitent plus à la maison. Dernière procédure devant un juge, une demande d'obligation alimentaire de ma fille aînée. Décision fin mai, à mon avis négative car en arrêt maladie avec 1100 ? Par mois et un prêt immobilier à 500? , je ne pense pas être solvable ou sinon, le montant en sera de toute façon très faible. En tout cas, aujourd'hui, je n'ai plus aucun contact avec ma famille (mère, père, mes soeurs et mes filles) car beaucoup de choses fausses à mon sujet leur ont été racontées et même inventées par eux. Heureusement, j'ai la chance que mon fils, mon ami et mes amis me soutiennent. Bref, tout cela pour dire, que les services sociaux ne font pas n'importe quoi, qu'il faut avoir confiance et peuvent t'aider. Tu peux en effet porter plainte pour diffamation contre ton entourage et notamment tes amis, qui, à mon avis ne le sont pas car de vrais amis ne se permettent pas de juger…
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


216547
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages