Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon père m'a jetté dehors

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2146 lectures | ratingStar_86097_1ratingStar_86097_2ratingStar_86097_3ratingStar_86097_4

Je vais avoir 23 ans et j'ai toujours une profonde rancoeur envers mes parents, je ne sais pas si je dois me considerer comme avec une enfance de maltraitance, mais bon j'vais vous donner quelques avant gout de mon passé.

A ma naissance il parrrait que je ne pleurais quasiment jamais et j'été tout le temps avec le sourire aux lévres, j'avais une mère ultra gentille et un père ultra violent, du genre a 3 ans j'avais réveillé mes parents en pleine nuit il mon pris dans leurs lit pour dormir avec eux et que j'arrete de pleurer, méme a cet age la je préferais ma mére cette nuit la mon pére m'avais demandais ''et moi est-ce que tu m'aime ? ''

Evidement j'avais répondu ''non'' il répliqua avec ''et bin fou le camp de chez moi alors'' et donc il me pri et me foutu dehors sur le trotoir a coté de la porte d'entrée, ma mère vint me récuperer et il la tabassa toute la nuit, bref j'men souviens pas mais c'été ma mère qui m'avait raconté cela, j'avais aucune raison de douter d'elle car ce que vous allez lire confirmera ces dires.

Au fur et a mesure que je grandissais j'étais régulièrement battue genre au moins 2 a 3 fois par semaine, j'oublie de vous dire que c'été tout le monde qui se faisait tabasser au méme moment coimme ça pas de jaloux genre, ma mére, mon frére et moi, breff je voyais bien que mon conn… de père m'en voulait vraiment de vivre, et le pire c qu'aprés ce genre de bordel qu'il foutait il redevenait normal comme ci de rien n'était et venait nous demander pardon seulement a mon frére et moi.

Et le pire c que si on acceptait pas ses excuses on se refaisait tabasser a coup de ceinture et de claques, ce qui m'embétait avec la ceinture c'est qu'il tappait tellement fort et gardait le rythme et donc j'avais pas beaucoup de temps pour reprendre mon souffle entre les pauses… ,et devant toute les autres personnes il faisait le pére idéal tout gentil, mais quand il été contrarié a cause de son taf ou de quelqu'un qui la traité de haut il venait se déchainer sur nous .

Vous allez me dire arrete de chialer c bon tu va avoir 23 ans, ok mais j'ai toujours pri sur moi pour pas aller le tuer dans son sommeil donc…

Je me rappelle bien d'une foi ou il ma engueulé parce que je ne touillais pas mon café dans le sens d'une montre, il a toujours éssayer de me mettre a l'écart de la famille (si on pe appeller ça une famille) ,et le pire c que indirectement ma mére aussi le faisait, comment ? Me direz vous, et bien j'ai toujours remarqué une complicité entre ma mére et mon frère (nn je n'éxagére pas^^) , du genre a tout le temps discuter et quand j'entre dans la piece ils se taisent jusqu'a mon départ, c'est drôle j'ai toujours trouvé qu'ils se ressemblaient tout les deux.

Bref j'ai jamais eu besoin de leur soutien pour garder le moral je me suis toujours démerdée, mais cette autonomie a des limites quand on dépend financiérement de son pére.

A 17 ans j'ai été inscrit dans une école privée de banque et comptabilité a mon insu, mais je n'avais pas bronché car cela été une occasion pour moi de quitter la résidence familliale et d'aller étudier a la capitale sans avoir mes parents sur le dos .

J'étais moitié heureux car d'un coté je faisais des études qui me plaisaient pas, je voulais faire des études de cuisine mais mon pére disait que c'est un métier de pd, bref aprés avoir terminé mes études de banque il fallait que je continue dans le même domaine mais a ce moment j'ai peté un plomb et refusa de faire cela et je decidais de prendre mon destin en main, et donc aprés cette decision mon imbécile de pére me coupa les vivres.

Ahhh j'oublié de vous dire que cet idiot m'avais inicié au sport malgré moi ^^,et du coup aprés 5 ans de barre de traction et de boxe anglaise il avait l'air d'une merde devant moi, récemment je me suis pointé chez lui pour lui dire ses 4 verités .

Il prit peur et appella ses amis pour venir me tabasser, ensuite il alla porter plainte contre moi, ce qui me deçu le plus chez ma mére a ce moment c'est qu'elle accepte ça, c'est a ce moment que je compris qu'elle été comme lui mais indirectement, vous allez me dire ''elle ne pe rien faire… etc''

Mais nan, justement elle a accepté que je sois éxclu alors je l'éxclu moi aussi de ma vie, elle a pleuré toute les larmes de son corps mais cela ne me touche en rien, aprés toutes ces années de merde plus rien ne me touche, dailleur j'me souviens méme plus a quand remonte la dérniére foi que j'ai pleuré…

Pourtant ma mére avait partagé avec nous cette souffrance, mais la nature en avait decidé qu'elle préfére mon frére a moi, trop de similitudes entre eux.

Cette imbécil de pére a toujours éssayer de me dresser mais sans résultat, il réussi a dresser mon frére, ma tite soeur et ma mére et moi non et j'en suis assé fiért, et la je me rend compte que je m'été selement donné l'illusion d'avoir partagé mes souffrance avec ce que j'appellais autre foi ma famille, alors qu'en fait j'été seul.

Cette profonde jalousie qu'avait mon pére a mon égard ma completement dégouté de la vie, surtout pour quelqu'un comme moi, j've dire je suis trés ouvert, extravertie, toujours souriant et tout, mais defoi j'y repense et j'vois que j'ai perdu toute ces année a me battre contre une fausse autorité, une dictature qui ne semble pas disparaitre malgré la distance.

Et me voila donc piegé, sans argent, sans travail, juste de quoi me loger et tout cela a cause de mon salaup de pére avec sa politique du ''marche ou créve''.

Je rêve encore souvant de lui qui me fé du mal et ces derniers temps ça s'est intensifié.

J'ai sincerement envi d'aller lui mettre une balle dans la téte a lui, ma mére et ma soeur… et aprés j'me donnerais peut-étre la mort qui sait .
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


86097
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par jacques1000 | le 11/02/11 à 21:43

je ne peux pas uger ce que je connais, mais il faut savoir que ce que l'on déclame ou que l'on donne en lecture...doit-être une histoire vraie

Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages