Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation frère et sœur : souvenirs douloureux

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2629 lectures | ratingStar_104240_1ratingStar_104240_2ratingStar_104240_3ratingStar_104240_4

Ça fait 3 mois que j'ai quitté ma famille et je suis de nouveau mal à cause des souvenirs.Je suis le cadet d'une famille de 5 enfants (2 frères 2 soeurs) dont les ainés ont la 30aine et moi j'en ai que 20.

J'ai grandi sans connaître mon père, c'est ma mère qui m'a éduqué avec l'aide des frères et soeurs.ces deux dernières années j'ai réalisé que mon éducation n'était pas normale car mes frères et soeurs se montraient autoritaire avec moi chacun se comportant comme s'ils étaient mes parents et ma mère ne prime qui en rajoutait aussi en me criant dessus et me frappant, pourtant je suis convaincu de ne pas être coupable de tous les torts qu'ils m'ont causé.C'est vraiment dûr de reconnaître que j'ai été maltraité et vivre dans le déni durant autant d'année et ouvrir les yeux aujourd'hui sur le présent ça fait beaucoup de mal je vous assure car aujourd'hui quand j'essaie de m'affirmer, d'avoir mes propres opinions on le le respecte pas et on me fait des reproches.

Ma mère commence à réaliser maintenant que ça n'est pas sain pour moi cette ambiance mais elle a tout de même laissé passer tout ça durant toutes ces années.

Quand je parle de mon histoire autour de moi les gens se demandent comment j'ai fais pour survivre à tout cela je leur réponds que je ne sais pas car moi-même je n'y crois pas.

N'empêche que chez nous en Afrique c'est culturel d'avoir des grands frères ou des grandes soeurs qui s'occupent de nous mais d'un autre côté je désapprouve cette façon de faire car ça n'est pas aux frères et aux soeurs de nous éduquer mais c'est le rôle des parents.Si un enfant a un problème avec un parent cela ne regarde que lui et le parent, une soeur n'a pas à venir en rajouter en disant "tu voix hein ? Tu as fais du mal à maman".

Durant plus de 18 ans j'ai grandi comme cela croyant que c'était normal qu'un frère ou une soeur se comporte comme s'il était mon père ou ma mère mais en réalité moi je ne trouve pas cela normal et je m'en suis rendu compte au fûr et à mesure que j'entretenais des relations avec des jeunes de mon âge.Je regardais les relations qu'ils avaient avec leurs frères et soeurs et c'était totalement différent que chez moi.

Chez moi un frère ou une soeur impose son autorité par la force les coups et les menaces.Lorsque j'étais gosse on me punissait et on me faisait des reproches par des cris des insultes et des coups et chacun le faisait à sa manière, maman, les deux grands frères et les deux grandes soeurs.Jusqu'à mes 13-14 ans.

Pas étonnant que je devienne un garçon complexé en grandissant, ensuite durant l'adolescence on trouve normal de me parler n'importe comment et quand je réponds disant que ça me fait mal et que ils n'ont pas à me parler comme ça ils m'insultent ou me font à nouveau des reproches ou m'intimident me parlent d'une façon menaçante et ont une aptitude qui peut paraitre agressive comme s'ils étaient sur le point de cogner.

Le pire dans tout ça c'est qu'ensuite ils me disent "tu es byzarre tu n'es pas comme les autres jeunes, tu as un problème tu dis tj oui et puis ensuite tu dis que ça ne va pas tu as un grâve problème hein, tu nous mens en plus de ça sale monstre".

Franchement comment voulez-vous vous sentir bien dans votre peau et être honnête avec vous-mêmes et les autres lorsque vous ne vous sentez pas sécurisé dans votre propre famille dites moi ? ??

Je me dis que si je n'avais jamais rencontré de professeurs d'amis de psychologue m'ayant permis de me libérer de toute cette honte de moi-même je ne serai pas là aujourd'hui, en voyant mes souffrances en face j'ai réussi à trouver la force et le courage de dire que "ça suffit je ne l'accepte plus" et j'ai quitté la maison grâce à l'aide d'une assistante sociale.

Maintenant que je suis en dehors de ma famille je peux réfléchir à certaine chose et je réalise à quel point beaucoup d'élément ont été malsain dans mon éducation.Partout autour de moi on me dit que je suis "adorable" tandis que dans ma famille je me rappelle surtout des remarques et les moments où on me dit "je t'aime" pour moi ça sonne faux car ça fait "je te frappe et je te fais mal car je t'aime".

Je pleure lorsque je vous dis cela car ce sont 20 années de ma vie où beaucoup de choses ont été brisée avant j'avais honte d'en parler mais j'ai dû briser la glace et le dire à quelques amis puis à un psy de mon école alors que j'étais encore au lycée pour voir les choses en face puis en en parlant dans la famille je voyais les réactions violentes et les reproches et j'ai vite compri que je n'étais pas en sécurité chez moi.

Ça fait beaucoup de choses vous savez, je suis sorti de chez moi pour aller spécialement au cyber café taper cela car ça me fend le coeur, j'ai très mal et je me sens sâle je voulais juste en parler et encourager tout ceux qui un jour tomberont sur ce post à voir leur situation en face ne pas en avoir honte, sortir de la fausse culpabilité.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


104240
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages