Histoire vécue Famille - Enfants > Maltraitance      (824 témoignages)

Préc.

Suiv.

Violences parentales: j'ai du quitter la maison de mes parents.

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1578 lectures | ratingStar_135190_1ratingStar_135190_2ratingStar_135190_3ratingStar_135190_4

G 19ans, et g quitté le domicile de mes parents il y a 1mois après une accumulation de violences verbales (et physiques) depuis d années. Tout a basculé ce 25mai 2005 kan, un matin, mon père ma battu avec tellement de violences que j'en es eu 6jours d'arret de travail (et failli jamais retrouver ma place…).

Je vous explique :

A 13ans, g fuguée. G récidivée 6mois après, sans jamais avoir une explication a mes actes.

G été suivi par un psychologue qui a détecté chez moi une maladie maniaco-depressive et d idées suicidaires profondes.

Mes parents n'ont jamais chercher a me sortir de mon trou noir, et je passait pour une délinquante (j'enchainait les conneries de jours en jours, n'ayant peur de rien).

Vers l'age de 17/18ans, g cherché a trouver reponse a ce mal être profond qui me rongait toujours.

G toujours remarquer une différence majeure entre l'education que g recu et celle que mon frère a eu (21ans).

Il a toujours tout eu :

Mobylette, permis, kdo…

Moi rien (je galère toujours pour payer mon permis) pas de sortie avant 18ans…

Alors ke gt bonne élève, g toujours réussi a l'école (amlgré mes conportements qui obsèdaient mes professeurs).

Gt partiellement guérie, mais les reponses a tout cela m'auraient permis de tourner la page et de vivre pleinement.

Un jour, g oser en parler avec ma cousine, qui a 25ans et qui connaissait très bien ma vie, puisque c elle qui s'occupait de moi et mon frère quand on allait en vacs chez eux.

Je lui es dit : "es ce ke tu a dja remarqué que maman faisait une différence en moi et mon frère ? "

Elle ma appeler sur le champs, et ma dit ke oui, j'avait toujours été mise de coté, et que tte la famille n'en pouvait plus de voir tout cela mais qu'ils pouvaient rien…

C la que mon chemin a changer…

G commencer a vouloir rentré ds le débat avec mes parents.

A chaque fois on me traitait de jalouse, de fille ingrate, qui remarque pas tout ce ke j'ai depuis toujours…

Elle me faisait culbabiliser…

A la veille de ma première épreuve de bac (gt dja paniquée) ma mère a décider de plus me parler pdt plusieurs jour, allant jusqu'a ne pas me mettre d'assiette a table, a parler comme si gt pas la, sans un regard… gt devenue fantome…

G craquer…

Pdt 1semaine, ça c arranger, puis elle a recommencer a me maltraiter, en me dévalorisant, et mettant tout sur mon dos"c ta faute si c com ça, tu avait k bien te tenir"

Mon père : "depuis que tu es née tu nous fait chier"

Et quand j'essayait de parler avec elle pour me comprendre (croyant ke tout été de ma faute bien sur, puisque c ce qu'elle me disait toujours) elle me disait : "tu aura jamais la réponse a tout ça"

Quand je lui reproche de ne pas m'avoir donner d'affection, elle me dit "tu en demandait pas quand tu été bébé, alors c normal… "

Elle ve pas avouer avoir fait une différence entre moi et mon frère alors ke c flagrant et ke je lui apporte d preuves…

Finalement g fini par me dire que ct elle qui avait un problème, et g commencer par vivre ma vie chez eux (je me fesait mes repas seule, j'évitait un maximun les contacts et les discussions pour limiter les accrochages… j'avais décider de tout laisser me passer dessus, en attendant de pouvoir un jour quitter ce domicile…

Et puis il y a un mois, mon père ma sauter dessus a 7h30 un matin avant que je parte o travail.gt dévisager par les pleurs et les coups, j'ai été chez un medecin, et depuis ce jour, j'ai jamais remis les pied.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135190
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Tout le monde me deteste.

image

Bonjour. Je suis un garçon de 13 ans qui souffre à cause de beaucoup de personnes, en commençant par ma propre famille. Mon histoire est un peu compliquée, pour la connaître il faut connaître également celle de ma mère. Elle est née dans une...Lire la suite

Marre des aides soignantes

image

Là où je bosse, la Direction et le cadre de santé nous ont clairement dit : " si un résident est opposant et agressif avec vous, vous ne serez pas sanctionnés si vous repassez plus tard pour la toilette, ou même si vous faites une toilette...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages