Histoire vécue Famille - Enfants > Mère au foyer      (114 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est un travail de s'occuper des enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 860 lectures | ratingStar_221942_1ratingStar_221942_2ratingStar_221942_3ratingStar_221942_4
Je vis en couple depuis 8 ans avec mon conjoint, nous ne nous sommes jamais mariés. Pour la petite histoire : je venais de quitter le garçon avec lequel je sortais depuis 6 ans (j'ai avorté dans la dernière année de notre histoire) et dont j'étais éperdument amoureuse mais il me maltraitait. Bref, j'ai tout quitté pour une nouvelle vie : nouveau job, nouvelle région, etc... Après 9 mois, je rencontre mon conjoint, petite relation sans avenir mais il s'accroche, au bout de 6 mois nous emménageons ensemble dans une autre ville (mais je ne suis pas convaincue), au bout de 3 mois je tombe enceinte (hors de question que j'avorte pour la 2e fois) il est heureux, du coup moi aussi et je pense être enfin tombée sur l'homme idéal : affectueux, aimant, au petit soin , sans reproches envers moi etc... l'enfant nait et c'est du bonheur... jusqu'à ce que monsieur commence à avoir des responsabilités dans son boulot. Moi je suis au chômage et je m'occupe de bébé mais sans vie sociale, et j'attends toute la journée son retour. Quand il rentre : engueulade car il est fatigué et moi "je ne fais rien de la journée au contraire de lui". Au bout de 9 mois, je trouve un job sympa avec un logement de fonction, on déménage. J'ai un boulot, une vie sociale et je renait... De nouveau engueulades car monsieur doit se débrouiller seul quand il rentre. Problème : mon nouveau patron me harcèle et comme je ne cède pas, il me licencie...Mon conjoint ne m'est d'aucun secours, il pleure sur son sort et me soutiens "intérieurement". De nouveau déménagement et chômage, monsieur lui grimpe dans la hiérarchie mais aussi dans les responsabilités, il rentre de en tard, travaille les week end et pendant les vacances. "je ne fais toujours rien de la journée car je ne travaille pas !". Je retrouve un boulot au bout d'un an, vie difficile de femme active qui a 1 enfant, jusqu'à ce que je donne naissance à ma fille, vie difficile de femme active qui a 2 enfants... Il y a 1 an, il se retrouve au chômage après 7 ans de bons et loyaux services (sans jamais compter ses heures, sans s'être jamais fait rembourser ses frais, et en payant les pots de fin d'année sur nos deniers) GROS COUP DUR, mais il prend le temps de s'occuper des enfants et de la maison. Je pensais qu'il avait compris le boulot que cela représente mais aujourd'hui il rebosse et tout est redevenu comme avant "je ne fais rien de la journée". Aujourd'hui, je constate que je travaille la journée (de 9h à 17h), je m'occupe des enfants le matin et le soir et les week-ends, des courses, de la bouffe, de l'entretien de la maison, des finances, des papiers, etc... et monsieur ne fait rien mais il travaille... (il part à 8h et rentre à 21h, du lundi au samedi : commerce). J'en ai marre, j'ai tout essayer : les discussions, les cris, les pleurs, la tendresse, le sex, la spy familiale... je ne reconnais plus l'homme que j'ai rencontré et surtout je ne supporte plus d'avoir un 3e gosse à assumer et qui me le reproche ! La seule concession que je peux lui faire c'est le ménage car il est tellement maniaque, qu'il repasse derrière moi : du coup je lui laisse volontiers cette tâche mais ca aussi il ne le tolère pas : je suis une cradot et mes enfants aussi !!! Que faire : c'est moi qui est un problème ou c'est notre couple ? je suis vidée de l'énergie que je déploie pour essayer de sauver les apparences (surtout pour les enfants). je suis tellement énervée par ses réflexions, ses manies et son manque d'implication que j'aimerais prendre mes clics et mes clacs et essayer de me reconcentrer sur l'essentiel, à savoir : mes enfants et notre bonheur...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


221942
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par maternasvulgaris | le 12/02/12 à 21:48

la culpabilisation mentale peut nuire à ta propre estime...
Si communiquer sans se balancer des vannes de ce type n est pas possible,si la persécution continue ...je resterais sur mes gardes.
Envisagez une activité à la maison, boutique virtuelle,petits travaux bureautiques etc.. Montrez que vous pouvez gérer ,partagez les tâches etc...la tension monte !? le problème ne serrait il pas ailleurs?
Menez l enquête ! Dites vous bien que se faire avoir ,nous le sommes bien plus souvent qu'eux ...

Histoires vécues sur le même thème

Les facteurs favorisants d'être une mère au foyer

image

Wha! Je vois que le débat a été vif. Je connais quelques mère au foyer qui le sont pour plusieurs raisons. - activité professionnelle insatisfaisante : du coup elles préfèrent s'occuper a plein temps de leurs enfants. Ce n'est pas moi qui...Lire la suite

La vie professionnelle est très difficile pour une femme au foyer

image

Mais personne ne dis que c'est MAL !! On dit (dans l'ensemble il me semble) que c'est un choix et que comme tous les choix il est respectable. Mais que comme tous les choix, il faut l'assumer. Je ne pense pas (excuser moi de parler au nom...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages