Histoire vécue Famille - Enfants > Mère au foyer      (114 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai arrêté le travail pour m'occuper des enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1807 lectures | ratingStar_40380_1ratingStar_40380_2ratingStar_40380_3ratingStar_40380_4

Je ne vois pas non plus pourquoi on devrait culpabiliser d'être mère au foyer. Non les mères au foyer ne sont pas toutes débiles, incultes et frustrées… mais les gens ont du mal à le comprendre. L'idéal est quand le fait de travailler à l'extérieur ou pas est un choix et non quelque chose d'imposé pour des raisons économiques.

J'ai arrêté (congé parental) pour la naissance de la seconde, et depuis j'en ai eu 3 de plus, donc je ne sais pas si je reprendrais un jour parce que finalement je me rend compte que ça n'est pas que quand ils sont petits qu'ils ont besoin de moi. Déjà je ne sais pas si j'aurais le choix de reprendre puisqu'à la fin de mon congé parental j'aurai arrêté depuis 10 ans… mais c'est mon choix !

En tous cas, pour ce qui est des bébé, mon expérience me ferait dire que de toutes façons les 3 premiers mois c'est l'anarchie totale, même pas la peine d'essayer d'émerger, juste survivre ! Les 3 mois suivants ça va mieux, on commence à avoir un rythme un peu plus vivable mais chez nous le couple passe encore en second. Les 6 mois suivants ça s'améliore très nettement, même si le bébé a encore un rythme bien à lui. Enfin quand il a un an le rythme est régulier, il dort en début d'aprèm normalement quelque heures donc tu as un peu de temps pour toi (même si tu es bloquée chez toi) mais les choses sont encore un peu compliquées pour se déplacer (il faut prévoir bib, nourriture mixée etc…). En enfin à 18 mois tout devient plus simple.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


40380
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par lynn | le 31/03/11 à 13:45

Bonjour!

Votre témoignage date, mais je suis tombée dessus par hasard et il m'a beaucoup touchée. Je trouve très courageux d'avoir eu le courage d'arrêter de travailler pour vous occuper de vos enfants, surtout par choix personnel.
Je ne suis pas de la vieille école : le mari travaille, la femme s'occupe des enfants. Ayant grandit entourée de grands frères et avec une maman qui nous a élevés toute seule en bossant dûr pour nous faire vivre, j'ai acquis un caractère indépendant, comme elle. Je suis dans l'idée que je veux gagner ma vie, avoir un boulot, une famille. Seulement, il y a une réalité qui m'alerte, et ça, beaucoup de femmes s'en rendent compte. La plupart travaillent trop et délaissent ainsi leurs enfants au moment où ils ont le+besoins d'elles; lorsqu'ils sont encore tous petits. Un bébé ou un petit en bas âge a besoin d'une maman, pas d'une nounou à temps plein. Personnellement, je pense que ce genre de délaissement (involontaire, évidemment) est aussi un facteur du divorce chez les couples. Je ne dis pas que "chacun doit rester à sa place", au contraire, un papa peut aussi très bien s'occuper de ses enfants, mais la maman a un lien particulier avec son enfant. Il se construit en grande partie grâce à elle; si c'est un garçon, par exemple, il aura besoin d'une image très positive de sa maman pour être heureux dans sa vie privée, plus tard. Plus tard, lorsque j'aurai mon 1er enfant, je compte me mettre au chômage jusqu'à ce qu'il entre à la maternelle, soit 3 ans plus tard. C'est aussi un choix personnel: je veux m'occuper de lui à temps plein, être à 100% disponible, ne pas le délaisser. C'est un choix, une conviction, un enfant a besoin de sa maman. Puis, ensuite, rien ne m'empêchera de reprendre le travail, à condition qu'il n'empiête pas sur ma vie de famille. Il doit y avoir un juste milieu dans la famille pour qu'elle puisse vivre en harmonie, je veux dire par exemple que si mon mari refuse de me voir travailler, ça n'ira pas! Nous devons être sur le même pied d'égalité : il bosse, je bosse, il prend du temps pour la famille, j'en prend aussi. c'est comme ça que je vois les choses.
Encore une fois, bravo pour votre témoignage très touchant, je le répète.

Histoires vécues sur le même thème

Les facteurs favorisants d'être une mère au foyer

image

Wha! Je vois que le débat a été vif. Je connais quelques mère au foyer qui le sont pour plusieurs raisons. - activité professionnelle insatisfaisante : du coup elles préfèrent s'occuper a plein temps de leurs enfants. Ce n'est pas moi qui...Lire la suite

La vie professionnelle est très difficile pour une femme au foyer

image

Mais personne ne dis que c'est MAL !! On dit (dans l'ensemble il me semble) que c'est un choix et que comme tous les choix il est respectable. Mais que comme tous les choix, il faut l'assumer. Je ne pense pas (excuser moi de parler au nom...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages