Histoire vécue Famille - Enfants > Mère au foyer      (114 témoignages)

Préc.

Suiv.

Maman au foyer

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 736 lectures | ratingStar_144662_1ratingStar_144662_2ratingStar_144662_3ratingStar_144662_4

J'ai renoncé très facilement à mon salaire vu le prix des nounous en région parisienne. Celle de ma fille aînée nous coutait presque 600 € par mois. De toute manière, j'adore trop mes enfants pour les laisser à une autre personne. Le regard des gens n'ont pas trop changé. Mes copines au contraire m'envient de pouvoir profiter de mes puces toute la journée. Mon employeur mesquin m'a dit que c'est ce qu'il y a de mieux pour moi, car je serais certainement moins corvéable en étant maman. A ceux qui disent que je me tourne le pouce à la maison (heureusement, ils ne sont pas nombreux) mon mari leur remonte la bretelle sans ménagement. Merci mon chériiiiiiii Je ne retournerai plus travailler, mais je compte bien faire un 3è. A celles qui pensent qu'être ass-mat permet de profiter de ses enfants tout en gagant des sous, je leur dis que ce n'est pas si évident que ça. Perso, mes deux enfants (21 et 2 mois 1/2) m'occupent suffisament alors m'occuper de ceux des autres, non merci.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


144662
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les facteurs favorisants d'être une mère au foyer

image

Wha! Je vois que le débat a été vif. Je connais quelques mère au foyer qui le sont pour plusieurs raisons. - activité professionnelle insatisfaisante : du coup elles préfèrent s'occuper a plein temps de leurs enfants. Ce n'est pas moi qui...Lire la suite

La vie professionnelle est très difficile pour une femme au foyer

image

Mais personne ne dis que c'est MAL !! On dit (dans l'ensemble il me semble) que c'est un choix et que comme tous les choix il est respectable. Mais que comme tous les choix, il faut l'assumer. Je ne pense pas (excuser moi de parler au nom...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages